Générique de fin pour Mireille Darc (car la sauterelle dansante chantait, aussi)

Drapeau noir pour la blonde avec de belles dents.

Ciao, Beautiful.

Ci-après pour ces celles et ceusses pas (pas encore ? plus ?) obligé(e)s de faire trop semblant de se passionner pour les résultats de ventes d’un truc plus ou moins inutile, la rentabilité d’un investissement plus ou moins exemplaire, ou la (descente au enfers des sondages ?) montée des marches de vedettes du politic-biz de retour de vacances plus ou moins racontables … ci-après, la preuve Mireille Darc n’était pas seulement qu’une belle sauterelle du cinéma, mais aussi une chanteuse attachante.

Vous chantiez sur terre  (en d’autres temps)… et bien, fermez les guillemets, et allez (honni qui « sous terre » y mépense) danser au ciel (pour toujours, ce n’est pas une perspective si triste, en définitive, surtout qu’il y a plein de gens formidables, et même des anges, là-haut), maintenant …

RIP, Mireille Darc.

Reno – 28 août 2017

img_5793

« Pfff…, on l’aimait, la sauterelle aux longues jambes »

PS : Elle en aura enterré, des dur(e)s à cuire, la sauterelle, avant de rejoindre ses camarades de jeu du temps du ciné français sympa en noir et blanc.

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Cinéma, Uncategorized, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s