Remember NAM, man …

La série « Vietnam » n’est pas le premier documentaire épatant d’Arte sur le sujet de la guerre entre … on ne sait pas trop bien qui, en fait, ça commence comme une guerre d’indépendance contre la France … puis ça semble une manière de replay des guerres mondiales, un front de guerre froide sauce chinoise … ensuite on dirait une guerre de sécession à l’américaine avec villages rasés, massacres fratricides, et snipers jusqu’au Texas … et ça finit façon retraite de Russie pour les Yankees, sans la neige pour couvrir les larmes et le sang.

Si l’on n’a qu’une heure de pause déjeuner, les docus de 2015 sont déjà remarquables …

Si l’on dispose d’un peu de temps, regarder, ou revoir, les 9 épisodes de la série de septembre 2017, pendant les quelques jours où elle est en replay libre, est franchement plus passionnant que suivre les commentaires de journalistes sur le Catch 22 2.0 de Donald face à Rocket Man (ceci dit, les deux sujets ne sont pas si différents que ça …).

Les 3 derniers épisodes sont franchement désespérants, d’autant que l’évolution de la guerre des gangs locale (3 premiers épisodes, le de la décolonisation) vers une vraie guerre hors-les-murs entre surperpuissances (3 épisodes suivants), déclenchant en boomerang une vraie-fausse guerre civile dans le monde libre (3 derniers épisodes, contestation, assassinats, pourrissement, voyage sans retour, Watergate et musique d’enfer …), ca rappelle furieusement le temps présent … sauf que le requiem pour l’Indochine était rock n’ roll, tandis que maintenant, on a droit à une musique de m… pour les funérailles d’une certaine idée du monde, dont la principale qualité est que ses followers l’écoutent en solo dans leurs écouteurs, en général, hormis quelques trafiquants de drogues en cabriolet hi-fi made in Germany toutes options et dirigeants politiques confondant la Marche des Sapeurs et Daft Punk revisité façon Village People, mixant défilé du 14 juillet et Fashion Week.

A suivre …

RF – 19 septembre 2017

 

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s