Le départ de Paul Bocuse ne va pas aider à relancer la vraie bonne cuisine à Paris et orbi #RIP

Bocuse, c’était l’excellence (assez) simple (pour les pas surdoués, le beurre manié, c’est du beurre pommade avec 50% de farine).

Même du (succulent) végétarien (avant, les végétariens étaient un peu moins pisse-vinaigre, il ne leur serait pas venu à l’esprit de boycotter le bon frometon).

Du (très grand) festif (avant, quand on fêtait Noël au pays de la gastronomie, on s’auto-censurait moins).

Bocuse fut un grand homme de foie.

Condoléances aux proches de Paul Bocuse.

RF – 20 janvier 2018

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans #Paris, Uncategorized, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s