Des chasseurs, ou des casseurs ?

Allez, j’ai le slogan pour les Européennes : « Des chasseurs, ou des casseurs ? ».

Et si l’agence de pub de LR n’achète pas cher tout de suite, n’importe quel parti peut faire une offre, le clientélisme tartuffe cynique un peu provoc’, ça marche toujours pour tous.

Blague à part, à force de scier toutes les branches qui dérangent un.e.tel.le.s ou d’autres, qui font de l’ombre à ceci ou celles-là, ou dont les feuilles tombent dans le jardin de tel ou telle ronchon.ne à l’automne, le chêne français sera tué par les siens avant même d’être abattu en loucedé par des clandestins pour être vendu à une scierie chinoise qui nous revendra via Amazon les planches sous forme de cercueil avec le signe religieux de choix en supplément, sous réserve d’engagement du mort de le faire enlever à ses frais si/quand la législation européenne ou l’air du temps impose/ra de supprimer les croix même dans l’espace privé, jusque dans les tombeaux.

Ceci dit, je n’aime pas particulièrement les gens qui tuent occasionnellement un animal sauvage pour se nourrir de gibier et/ou passer un moment de convivialité douteuse avec des copains, je considère les fusils comme des substituts de pénis comme les leviers de vitesse pour onanistes primaires et autres frustrés compulsifs, mais les surfeurs sur les indignations faciles me mettent également mal à l’aise, et je préférerais qu’on dresse les gosses à moins gaspiller de protéines d’animaux élevés et tués dans des conditions choquantes, et qu’on pende haut et court les adeptes de la chasse à l’étranger genre connards tueurs d’ours en Roumanie (le champion du monde est, sauf erreur, un très exemplaire citoyen français ayant approché de très près les sommets de la politique franchouillarde en son temps de gloire bedonnante), queues de race chasseurs de grand gibier en Afrique, et autres pêcheurs d’espadon entre un golf et un coup de queue qui serait illégal en France, plutôt que de faire chier les mecs en voie de disparition qui empêchent les sangliers de bouffer mes rosiers, coupent les ronces qui encombrent les chemins, et ramassent (parce que sinon le gibier boufferait du plastoc et autres saloperies, et c’est comme les animaux marins avec vos sacs en plastique, les oiseaux avec vos mégots, et les poissons des rivières avec les restes de daubasses chimiques que vous pissez et pire …)  les saletés jetées par les promeneurs donneurs de leçons plus que de fric au WWF.

RF – 13 juillet 2018

Bonus (le sketch des inconnus, on l’a vu et revu, mais Blier/Lefebvre, ça rafraîchit un vendredi tiédasse)

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Ecologie, Emmanuel Macron, France, Politique, Uncategorized, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s