Idées (tragiquement) simples et Orient (mortellement) compliqué … #Khashoggi #Pétrole

 

Un journaliste (trop) bien informé est mort au consulat d’Arabie Saoudite à Istanbul.

Vraisemblablement assassiné, voire torturé, par une bande de barbouzes.

La bande-son de la scène, enregistrée par sa femme grâce à un gadget électronique providentiel, serait maintenant entre celles de services secrets turcs.

Angela Merkel aurait interrompu les livraisons d’armes made in Germany à l’Arabie Saoudite, tandis que Donald Trump twitte qu’il est un brin perplexe, voire contrarié, et qu’Emmanuel Macron ne semble pas pressé d’agir, moins encore de parler, ce qui ne lui ressemble guère.

Jusqu’ici, la belle affaire : tout le monde meurt tout le temps, rarement dans l’amour et la bonne humeur, et on n’a pas grand chose à cirer à Paris et orbi de petits meurtres entre citoyens étrangers dans d’autres pays, sinon on se passionnerait à longueur de « unes » de journaux et de couvertures de magazines pour les guerres plus ou moins civiles, la terreur ordinaire, les massacres plus ou moins considérables, et autres cruautés, violences et barbaries plus ou moins lointaines dont le son ne nous parvient, heureusement, qu’assourdi, et la diffusion des images est interdite sous peine d’examen psychiatrique.

Ceci dit, tout ex-fan de SAS, amateur de romans policiers, ou même simple lecteur de la presse quotidienne parisienne, sent bien que le truc est quand même plus intéressant qu’une simple histoire de barbouzerie ayant mal tourné avec mort d’homme plus ou moins intentionnelle façon Rainbow Warrior ou autre fiasco du genre.

Le plus probable, si on admet qu’il n’est franchement pas crédible que le leader maximo du moment en Arabie Saoudite ait simplement envoyé en Turquie une quinzaine de tueurs à gages et un apprenti Dr Mengele mélomane découper vif tous micros ouverts un bedonnant journaliste qu’il eût été facile de faire parler et/ou disparaitre discrètement sans risque diplomatique, le plus probable, écrivais-je, c’est quand même que le crime ait été commandité, et/ou téléguidé, par des gens à qui il profite.

Du Cluedo le plus simple au plus compliqué, tout ça pouvant être joyeusement imbriqué :

  • C’est des rivaux et/ou opposants de MBS, par exemple des réacs agacés par son progressisme réel ou supposé, ou juste un sous-clan à qui il a refusé le droit de transformer un bout de désert en parking à Ferrari immatriculées en Suisse, ou une association de gusses ayant tous plus ou moins intérêt au truc comme dans un Agatha Christie, qui ont monté un coup pour le décrédibiliser aux yeux du monde entier et lui piquer facilement son trône et les avantages y afférents.
  • C’est (encore, comme d’hab’) un coup plus ou moins tordu, un billard à plein de bandes, mélangeant pétrole, religion, et rivalités stratégiques de dirigeants, apparatchiks et autres services plus ou moins secrets de plus ou moins grandes puissances jouant au échecs dans ce coin du monde depuis Lawrence d’Arabie, le binz entre Israël, la Palestine, et les autres Arabes du coin compliquant encore le grand jeu.
  • C’est des mains vraiment invisibles vraiment très mal intentionnées qui s’amusent (en mode serious game pour adultes, tout le monde ne peut pas jouer au babyfoot ou au ping-pong en accélérateur subventionné à startupeurs biberonnés) à semer le binz comme dans les James Bond récents, pour disrupter les équilibres, spéculer en bourse à la baisse (comme à la hausse) et sur le pétrole à la hausse (et à la baisse), placer leurs pions à la place des autres, ramasser la mise après le déluge, et faire fortune sur les ruines fumantes, bref, LE grand complot (as usual).

Ce qui est sûr, c’est qu’il ne faut pas prendre MBS et les conseillers et communicants qu’il a le moyens de payer pour de niaiseux faisans d’élevage lâchés en saison de chasse pour amuser les piliers de bars et abonnés à Libé entre un épisode du feuilleton Kirikou et Merluchon en France et un match de foot à la télé globale … j’aime bien le coup qu’il joue maintenant, apparemment en « intelligence » avec Erdogan, en laissant entendre, après que tout le monde lui a bien craché dessus, qu’il est victimisé, qu’on cherche à lui nuire gravement en lui faisant porter le chapeau (le tchador ?), que tout ça serait une sale intrigue de palais (suscitée, sinon téléguidée par des étrangers, bien sous- entendu) à laquelle lui, ex jeune idole des influenceurs de tous bords qui s’extasiaient parce qu’il a autorisé les femmes à conduire dans le Royaume et qu’il incarne comme Macron une forme de bonapartisme bienveillant dans un monde hésitant entre le populisme vulgaire et l’autoritarisme encore plus vulgaire, se propose de répondre, après avoir pu compter ses vrais amis et soutiens les plus solides, en embastillant un peu au palais, en faisant couper quelques branches pourries (lire quelques têtes plus ou moins gênantes, mais sans micros ni caméras Youtube), et en exigeant des ristournes pour ses achats d’armement.

Ce qui s’en dit dans des médias supposés plutôt crédibles :

Sur feu Jamal Khashoggi : Divers via Courrier International : http://www.courrierinternational.com/article/quatre-articles-pour-comprendre-lengagement-de-jamal-khashoggi

Sur les possibles intrigues de cour à Ryad : The Independant via Courrier International : http://www.courrierinternational.com/article/arabie-saoudite-laffaire-khashoggi-revele-les-luttes-au-sein-de-la-famille-royale

Sur MBS : Newsweek via Courrier International : http://www.courrierinternational.com/article/arabie-saoudite-le-vrai-visage-de-mohammed-ben-salmane

Sur le business (au-delà du Vaudeville du Davos d’Arabie que quelques cadors ont fait mine de boycotter, et en dehors des affaires d’armement, sur lesquelles il est toujours ballot de blablater quand on ne sait pas grand chose et mauvais pour le business, voire dangereux de parler si on sait des choses) : Courrier International http://www.courrierinternational.com/article/la-silicon-valley-est-accro-largent-saoudien

Sur le pétrole (Docu TF1) …

L’épisode 8, sur des temps plus récents, semble avoir été supprimé de Youtube … bizarre, vous avez pensé très fort « bizarre », ça sent le bizarre, voir l’influence de l’or noir … à la place, un docu plus récent (2015) de Public-Sénat.

C’est (un roman) très noir, tout çà … paix à l’âme du journaliste et condoléances à ses proches, ainsi qu’à tous ceux qui sont morts ou proches de morts dans des vapeurs de pétrole, entre autres, en Orient compliqué.

RF – 25 octobre 2018

On dira ce qu’on voudra, et ou peut même en sourire si on apprécie l’humour noir, ça flingue beaucoup autour des champs de pétrole, ça doit être un peu lié au goût de pas mal d’uns et d’autres pour la couleur du dollar de l’or noir …

Obama Gun

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans économie, business, Humour noir, International, Uncategorized, Youtube, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Idées (tragiquement) simples et Orient (mortellement) compliqué … #Khashoggi #Pétrole

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s