Le #Brexit, c’est du Wenders

Les cinéphiles amateurs de Wenders n’ont pas besoin de se miner le moral en lisant la presse, ou pire, les communiqués de presse concernant le résultat (ou pas, reste à obtenir les accords des parlements britannique et européen) du marathon des négociations du Brexit, tout est dans (6 films de) Wenders.

« L’angoisse du gardien de but au moment du pénalty », no comment, c’est maintenant, face au but (ou pas, mais vraisemblablement pas d’une victoire).

« Alice dans les villes », no comment, c’était avant, c’était Manchester et Liverpool entre Marie Laforêt et Erasmus.

« Faux Mouvement », no comment …

« Au fil du temps », no comment non plus …

« L’ami américain », toujours no comment …

« L’état des choses », no comment, définitivement …

Ceci constaté, même pas besoin de regarder les films, une image suffit …

Une ambulance en feu sous le regard nostalgique d’une passagère (rousse) de sympathique (et mythique) voiture allemande des années 60 à l’arrêt, tandis qu’on se demande si le type se réjouit ou se lamente …

RF – 26 novembre 2018

Bonus

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Actualité, Cinéma, Uncategorized, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s