To be or not to be journalist(e)

Etre journaliste, c’est (pas juste balancer des vidéos orientées sur le mur des blogueurs de tel ou tel média de/pour vieux rebelle de salon parisien) …

… ça

… compliqué

… très compliqué

… dangereux

… très dangereux

… voire extrêmement dangereux

Bref, il y a plein de façons d’être, et de bons (ou pas) –journalistes– films sur le sujet (cf : https://www.senscritique.com/top/resultats/Les_meilleurs_films_sur_le_journalisme/735440 ) et la carte de presse ne change rien à l’affaire, mais n’est pas Londres, Cendrars, ou Reed qui veut.

La bise à Ganz (Axel, pas Gaspard).

RF – 23 avril 2019

Bonus : à consommer avant nettoyage (légitime) par les robot …

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Attentats, Communication, Communication politique, Uncategorized, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s