Impressions silencieuses en attendant le lever du solaire …

Versión de travail / Révision 4/10/19

Rappel : achat d’une voiture électrique pour faire plaisir à ma femme et avec l’objectif de la charger principalement grâce à des panneaux solaires en instance d’installation, en l’occurrence d’une Tesla Modèle 3 de base SR+ parce que la Zoé est franchement trop basique, le DS3 pas encore sur le marché (idem la VW), la Nissan pas possible tant que Carlos Ghosn sera en taule, et les Coréennes pas mal mais pas aussi futuristes que la Tesla

Deuxièmes impressions au 12ème jour (973 km).

  1. Mise à jour V10 : rien à signaler, c’est comme une mise à jour système sur un appareil Apple, on se gare à proximité d’un wifi, on clique sur l’icône, on rentre le code de la box, on lance l’installation quand le message arrive, et on laisse le boulot se faire tout seul. Pas encore roulé depuis, mais petite déception en essayant le mode « théâtre » avec l’espoir de pouvoir profiter de Netflix, écran vide. Quant-à la navigation vers des restaurants ou lieux d’intérêt touristique, ça n’indique pas ceux auxquels je m’attendais, ce qui est finalement plutôt bien, ça aidera à découvrir du nouveau.
  2. La recharge au superchargeur d’Orgeval semble m’avoir été facturée 8 euros et des poussières, pour une centaine de km si je me souviens bien, ce qui n’est pas donné, et n’aurait pas dû être facturé puisque j’ai en principe 1500 km de droit de tirage de bienvenue. Aucune importance, mais c’est un peu mesquin, voire décevant que l’appli ne gère pas automatiquement les gratuités.
  3. Toujours pas possible de charger à Paris (carte Be-Lib pas arrivée 3 semaines après la facturation, et pas envie d’acheter un câble obsolète 300 balles pour aller sur les vieilles bornes Autolib) ce qui n’a causé aucun problème grâce à un Ikea qui q providentiellement remis en service une borne gratuite de type 2, et à un département qui offre l’électricité aux possesseur de badge Chargemap.sur plein de bornes.
  4. En synthèse après 1000 bornes, super, toujours que du bonheur même si quelqu’un pour qui c’est la première voiture neuve peut regretter de ne même pas avoir reçu un porte clef (faut dire au’il n’y a pas de clefs ..) ou un disque de zone bleue publicitaire, et déplorer que le modèle à deux roues motrices et longue autonomie de 600 km pour quelques milliers d’euros de plus n’ait pas été disponible, enfin trouver ballot que Tesla n’ait pas mis sur le marché un véhicule de type Renault Mégane cabriolet CC pour les acheteurs aimant les cabriolets (ok, la mécanique et la capote en dur pèsent 200 kg, so what ?) et n’ayant pas de triplés de 1m90 à emmener à l’école sur les places arrières mais plutôt envie d’un coffre en hayon pour mettre un sac de courses de format normal sans se faire un lumbago.

Vivement le week-end prochain et un premier voyage de quelques centaines de km !

Premières impressions au 2ème jour.

1) Livraison à Chambourcy : sachez que les 3 km / 40 mn de la gare de Poissy au garage Tesla sont pénibles à pied. On se perd autour de la gare si on ne connaît pas le coin, on traverse des zones d’habitation moches, puis passage entre la prison et le cimetière, enfin un chemin pourri entre deux friches et 300 m en bord de nationale … à part l’église, un moment « à la c… » qu’il fasse trop chaud ou qu’il pleuve.

2) La machine à café pour attendre dans de bons fauteuils, ça va, et le personnel est très sympa, et les toilettes géantes sont rigolotes, mais pourquoi envoyer un sms demandant des photocopies inutiles et d’arriver 15 minutes en avance même si tout est en ordre, si c’est pour faire poireauter 20 minutes avec le wifi le plus apathique du monde ?

3) Franchement, les gars, chargez les bagnoles à 80%, surtout quand vous n’avez que 3 ou 4 clients, et ne laissez pas la borne devant l’entrée en panne, ça fait nul … et prévenez les clients que l’épingle à cheveux pour arriver au superchargeur d’Orgeval n’est praticable qu’avec une Fiat 500 en dérapage frein à main, parce que n’importe quel conducteur pas super attentif finit sur l’autoroute pour 15 bornes aller-retour avant d’arriver enfin au parking du Novotel dont les maigres 4 bornes sont vite toutes occupées …

4) Les essuie-glace, y’a que moi qui les trouve paresseux en mode auto ? Ou alors je n’ai pas trouvé le bon paramérage ?

5) Sinon, la Modèle 3, que du bonheur, charge à 20 km/h sur la prise du garage zéro souci, le siège et le volant qui se rapppellent de vous, c’est chouette, juste bizarre que la clim réglée à 23 degrés congèle les pieds, dommage que la voiture ne soit pas un rien moins longue et moins large, surtout pour les Parisiens circulant aux heures de gros traffic et devant se garer en ville, et Monsieur Musk, s’il vous plait, faites un effort sur les amortisseurs et l’insonorisation, c’est décevant de tressauter plus sur les pavés et les gendarmes couchés et d’entendre plus de bruit de roulement à 80-100 avec les pneus 18 supposés les plus confortables qu’avec une bonne vieille Mégane 2 CC (série spéicale, certes) de 10 ans d’âge. Et je ne félicite pas Michelin de fabriquer en Espagne ses pneus haut de gamme.

Vivement demain 😉

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s