#Elections2020 C’est curieux, chez les électeurs (américains, mais « pas que »), cette passion pour les (très) vieux mâles dominants

Avant, les mammouths dominaient nos territoires … c’était avant … CAP2026

En 2026, le président des Etas-Unis aura 80 berges …

Si c’est le plus jeune des 3 candidats encore en lice qui est (ré)élu.

C’est quand même un peu vertigineux, alors que la plus médiatisée des militantes politiques du monde n’a même pas l’âge de voter.

Dans mon petit territoire de bonheur rural aussi, on a des enfants pas en âge de voter, et même de très, très jeunes futurs électeurs (et/ou candidats), et ça c’est chouette, parce qu’une élection, c’est pour préparer l’avenir du vivre-ensemble, pas seulement pour afficher des photos de monuments (pré)historiques, même s’il va falloir s’occuper sérieusement de rénover la jolie église de #SaintDenisLeFerment.

Plus d’infos sur Saint-Denis le Ferment, CAP 2026 ! : http://www.saintdenislefermentcap2026.com

Pour revenir outre-Atlantique, voire Wes-Coast, j’espère que Libé trouvera quelqu’un d’aussi tonique, voire « no limits », que la Despentes, pour commenter la « résurrection » de Joe Biden avec autant de vigoureuse émotion, sinon de raison gardée et de bon sens mesuré, que l’auteure de « Baise-Moi » en a consacré à (oui, bien sûr, la promotion de son spectacle, et les ventes de ses anciens et futurs bouquins malgré les annulations des salons du livre de Paris et Londres, mais pas que) … en a consacré, répéte-je pour les ceusses qui lisent dans les parenthèses, à faire partager son indignation eu égard à la soirée parisienne, donc mondaine, à tout le moins demi-mondaine, de célébration d’une année d’exhibitionnisme face ou derrière caméra de people majoritairement trop vieux pour réussir sur YouTube ou dans le militantisme vert, et pas assez égocentriques pour faire de la politique ou s’agiter sur des plateaux TV pour générer du temps de non-cerveau disponible.

Quelqu’un d’assez irrespectueux pour sourire du fait que si Biden, 77 ans, gagne finalement avec le soutien financier de Bloomberg, 78 ans, et le ralliement de Warren, 70 ans, le marathon des …, non, pas des septuagénaires, honni qui « des vieux mâles blancs et assimilée » y mépense, des primaires démocrates face à Sanders, 78 ans, que donc si Biden gagne l’investiture démocrate après l’inattendu changement d’âme du combat constaté lors du Super Tuesday du 4 mars et la (probable, les votes par correspondance peuvent encore théoriquement faire bouger les lignes au finish du comptage) victoire pour l’honneur de Sanders en Californie, paradis des jeunes déjà vieux dans leur tête canal croquettes au quinoa senior pour leurs animaux plus ou moins domestiques à 4, 2 ou autre nombre de pattes, et des vieux toujours jeunes d’esprit hippie faisant leur jogging sur la plage en déambulateur, que si c’est Biden qui gagne le droit d’affronter Trump, re-répete-je pour les ceusses qui auraient fait l’effort de suivre jusqu’à la 10ème ligne du paragraphe (franchement, je sais que la télé, les jeux vidéos, et les profs démagos nous ont ramolli grave le bulbe, mais 10 lignes, c’est pas non plus un powerpoint de Le Maire ou un bouquin de Piketty, pour ne s’en tenir qu’aux artistes du bla-bla en mode ultra distendu pour tenter de faire passer une ou deux idées), donc, que si c’est Biden, né le 20 novembre 1942, qui fait face à Trump, 73 ans, né le 14 juin 1946, le débat politique télévisé le plus suivi du monde ne sera pas du genre publicité avec bébés surdoués pour l’eau dont je ne peux écrire le nom mais qui est ultra tendance dans tous les coins du monde avec l’eau potable au robinet et le pouvoir d’achat de vrai-faux luxe pour tous (honni qui « plutôt pour l’eau des vieux » y mépense).

Quelqu’un, en bref, qui s’amuse à commenter l’ironie de la situation, sans faire de phrases de 20 lignes dans lesquelles il/elle s’auto-égare, à souligner en y mettant moins d’énervement que la Despentes contre les électeurs des « César » humains, trop humains (les électeurs, pas les césarisés, quoique …), qu’entre les quasi-octogénaires façon Politburo communiste à la chasse aux voix, et la jeune militante verte globale pas en âge de voter, il y a comme un hiatus béant, une contradiction patibulaire mais presque, dirait un ancien commentateur de la vie publique qui nous manque.

Que la meilleure (candidature, what else ?) gagne.

Renaud Favier – 5 mars 2020

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans #Municipales2020, Actualité, campagne électorale, caucus, Communication, Communication politique, Ecologie, Facebook, Histoire, Humour, International, Keep Calm, Liberté, Pause Café, Politique, Twitter, web, Youtube, est tagué , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s