#Remdesivir, c’est pas le titre d’un film où Marlon Brando (jeune) fait subir les derniers outrages à une plaque de beurre ?

Ah bon ? Ce n’est pas une interview exclusive du Professeur #LucMontagnier sur le #COVID_19 dans Youtube ?

On me dit dans l’oreillette, entre l’annonce de la pub avant l’avis circonstancié d’expert en football français au chômage technique reconverti dans le plateau TV parisien de crise du syndrome chinois, et l’horaire des résultats du jour du nouveau virus contre les obèses américains retraités ou juste vautrés entre un pot de gras, un sac de sucre, et un écran addictif, comparé à celui dans les pays mangeurs de choucroute (en très bref, l’Allemagne et la Corée du Sud où tout va moins mal qu’ailleurs à en croire les statistiques à priori pas plus fausses, ni manipulées que dans d’autres pays aux citoyens plus ou moins disciplinés, mais en regardant de plus près les choses, on mange aussi de la choucroute et on parle également prussien en Alsace-Lorraine, pourtant la pandémie y sévit plus méchamment que dans les coins de France où l’on est normalement avachi entre son baril de nutella, son tonneau de coca, et son congélateur de pizzas industrielles 100% chimiques, et son imprimante à pizzas en 3D), avec les pays fans de hockey sur glace en échantillon témoin (notons, pour bien analyser la situation avec sang-froid, modération, et le minimum syndical d’honnêteté intellectuelle, que si le Belarus n’a pas interrompu so championnat national de hockey sur glace, ni d’ailleurs de football ou d’autres sports de ballon-ballots en équipe, et si la Suède n’est plus depuis longtemps une social-démocratie austère peuplée d’ivrognes vikings ne roulant sous la table que du vendredi soir au dimanche matin avant la messe protestante, et si le Canada est un bouillon d’inculture plus proche de la soupe chinoise à l’Ouest et du bortsch ukrainien à l’Est, avec de l’eau sale et du pétrole plein de sable au milieu, on constate néanmoins que ça va plutôt moins mal question mortalité cause coronavirus, dans les pays où les joueurs et les supporters du sport national roulent en vélo en croquant des pommes, que dans ceux où les uns se pavanent en énormes SUV 4/4 à vitres noires cachant mal leurs bidons de glaces sur-sucrées double-crème, les autres rongent leur frein dans les embouteillages en balançant leurs mégots histoire de se débarrasser des forêts et autres trucs inflammables qui leur pompent le CO2) … on me susurre autour du neurone, écrivais-je 21 lignes plus haut (si, sur mon écran c’est comme ça, mais c’est comme pour les débats sur le voyage d’un bled au nom d’héroïne de Walt Disney vers la place Saint-Marc d’un virus touriste chinois alors que tout allait normalement mal urbi et orbi, pour le coup de boule de Zidane alors que tout allait anormalement bien pour l’équipe de fric et de branques face à une Italie qui avait prudemment acheté des machines à rebouchonner le Prosecco, cette fois, ou pour tout autre sujet sur lequel ça caféducommerce sur fessbouc quand ça a fini de s’entre-mouchenculer dans twitter … on m’informe, donc, que le Dr Alexandre (exilé fiscal à Bruxelles après la vente d’une boite de conseils médicaux dans le web qui avait cartonné, s’ennuyant tellement qu’il passe sa vie à twitter de Greta Thunrberg, au-demeurant étrangement absente des médias depuis quelques semaines, avec comme principal objectif d’atteindre 75 000 abonnés pour gagner la gratuité à vie chez le McDo de son quartier) aurait traité sur Twitter le Prof. Montagné de gâteux, suite à l’interview de ce dernier dans laquelle il semblait accuser les Chinois d’avoir raté une expérimentation hasardeuse de combinaison de virus de chauve-souris et du virus HIV du SIDA dans un labo de recherche de Wuhan au demeurant fourni par la France et supposé travailler à la santé des peuples et pour la science universelle, puis rappelé que ça fait des années que le brillant co-découvreur du virus du SIDA, un temps exilé chez les obèses américains pour cause de rigidité de date impérative de retraite scientifique en France comme quand Beckenbauer était parti jouer au Cosmos de New-York ou Valls jouer à la politique espagnole en Catalogne, que le brillant co-découvreur du virus du SIDA sucre les fraises, ainsi que plusieurs médias plus crédibles qu’un exilé dans Twitter en ont d’ailleurs apporté des éléments de preuve(s).

Ah bon ? Ce n’est pas l’avis circonstancié du Dr Alexandre en video Youtube pour Twitter ?

Bref, si vous n’avez pas mastiqué religieusement le paragraphe ci-dessus, soit parce que vous préférez les slogans de manifs ou les sentences définitives en 3 lignes de twits de/pour robots, soit parce que sans déconner, là c’est « abusé » (les djeuns écrivent ça comme ça, c’est pas le verbe substantivé, mais une formule consacrée, alors comme j’ai écrit le paragraphe du dessus en super abscon de/pour les vieux fans de Lagarde et Michard comptant les virgules sans respirer jusqu’à ce que mot de la fin s’ensuive, là j’écris pour/comme pour les djeuns), en bref : Montagné a (vraisemblablement) dit un truc crédible mais pas très raisonnable, et vice-versa, Alexandre lui est virtuellement rentré dans le lard mais tout le monde s’en contrefiche, d’abord parce qu’on n’est plus à une invraisemblance près depuis quelques semaines, ensuite parce que si Alexandre le grand Twittos ne dit pas toujours seulement que des clowneries belges, ce n’est pas seulement que sur son compte twitter qu’on va aller chercher la vérité révélée, enfin et last but not least comme on dit pour vendre plus de caractères en faisant intellanglichophone, le sujet du jour, c’est pas la chauve-souris sidaïque qui aurait sauté sur un pangolin dans un lupanar de/pour vieux pervers chinois, mais le nouveau remède miracle mais pas marseillais qui fait monter la bourse de Paris et la température des joueurs de facebook trois jour après son annonce dans tous les journaux.

Ah bon ? C’est pas Marlon Brando en pré retraite dans les îles du Pacifique tentant un comeback sur Youtube ?

REMDESIR est son nom.

Ah bon ? C’est pas la pub pour le médicament miracle dont tout le monde twitte en attendant happy hour ?

Et, non, c’est pas ça le titre du film où une plaque de beurre perverse enduit Marlon Brando hors de son libre arbitre et lui fait metoo-iser sa partenaire en principe à l’écran mais en l’occurence sur la table, c’est « Le dernier tango à Paris », pas « Un Tramway nommé Désir », dont auquel ça m’a fait penser à, et j’aurais dû m’en douter puisque qu’il n’y a plus trop de tramway, en ces temps de confinement, et que question désir, ça laisse justement à, y’a qu’à écouter les radios qui ne parlent pas seulement que du virus pour savoir qu’être les un(e)s sur les autres tout le temps, c’est pas très incitatif, au-delà du fait que dans les sociétés habtuées au confort bourgeois contemporains, on n’est pas tout le temps à 6 dans 10 mètres carrés pour télétravailler comme des dealers de finance, attendre la fin de l’hiver comme des nomades sous leur yourte, ou des ados pas bien finis autour d’un joint acheté avec le pognon pour le Zyrtech à la pharmacie.

Ah bon ? C’est pas ce que vous espériez après ce billet stupidement bavard et déjà 4 semaines de frustration confinée ?

Bon, c’est pas encore aujourd’hui qu’on aura, non, pas du cochon sur ce blog, ni un remède crédible contre le #Coronavirus, mais au moins un début d’explication solidement argumenté par quelqu’un de vraiment crédible sur la responsabilité, ou pas, de tels Frankenstein ou tels apprentis sorciers dans, non, pas la pénurie de masques ici ou le confinement là, juste la panique mondiale face à ce que les Chinois nous avaient annoncé comme une petite grippette sous contrôle autour d’un labo de haute sécurité et d’un petit marché de village.

RF – Paris 17 avril 2020, #ConfinementJour32

PS : non, c’est pas le Dernier Tango, d’abord parce que si vous voulez du olé-olé, y’a qu’à aller voir ailleurs que sur ce blog qui est en lien automatique avec fessbook alors ça nuirait gravement à ma e-réputation si du pour adulte fuitait vers le réseau social (en principe) réservé aux plus de 18 ans comme un virus chinois s’échappe d’un labo (en principe) pas spécialisé en guerre bactériologique et plus sécurisé qu’une échoppe de boucher de marché de village chinois, ensuite parce que franchement, ça filerait … non, pas ce à quoi vous pensez en pensant à une certaine scène du film, espèce de dégoutant(e), ça filerait le bourdon de penser à une ultime danse à Paris, déjà que l’air du temps n’incite pas à se taper sur les cuisses … donc c’est Apocalypse Now, plus de circonstance(s), non ?

Ah bon ? ça file le bourdon ?

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans #MemePasPeur, #Paris, Cinéma, Confinement, Coronavirus, Covid_19, Humour, Paris, Uncategorized, Youtube, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s