Gueule de B…iden à la Maison Blanche ?

Les élections américaines, c’est comme les coupes d’Europe de foot, ou le travail en général et des enfants en particulier : nous autre(s) français, on n’est pas, plus, ou très peu, concerné, mais ça nous donne une occasion de tchatcher dans la vraie vie pour les gens normaux, face vraie caméra ou micro pro pour les vrais et faux pros du blabla, ou dans le ouaibe texto et/ou vidéo pour tous, et on adore ça, de penser à d’autres trucs kivonpas que tout ce kivapa sous et autour de notre nombril et on en a bien besoin, et puis faut reconnaître que le scénario est plus convaincant que 10% qui a fini hier soir avec deux (ça permet de balancer plus de coupure de pub) derniers épisodes poussifs comme si les textes avaient été écrits par les scénaristes (sic) de Plus Belle la Vie, sauvés par les piliers de la série qu’on aime bien, et les guest stars Jean Reno émouvant pour les retraités qui ont connu le Grand Bleu en grand écran, et Sigourney francophone et rassurante pour les ex fans d’Alien qui se souviennent de l’humour et des pas de danse d’avant le rap et de l’amour libre du temps d’avant les virus tétanisants, sinon du choléra.

Bref, le film américain bien manichéen et brutal n’est pas si mal, même si on peut préférer les navets franchouillards (plus ou moins) gentillets.

Pas la peine de blablater durablement : Sleepy Joe a gagné l’élection, moins tsunamesquement qu’annoncé par les « experts » et souhaité par les ex fans d’Obama du ouaibe et d’orbi, mais incontestablement sauf si RealDonald essaye de er parvient à faire renverser sur tapis vert les (b)urnes qui lui ont mis fesses plus rouges encore que le maquillage à la mode de maintenant chez les plus ou moins vieux plus ou moins mâles professionnels du plus vieux métier du monde quand on n’est pas physiquement ou moralement apte à l’autre.

Tout le monde est (mé)content : les uns parce qu’ils ont été réveillés en plein American Dream hier au petit matin et ont eu leur chance d’un petit déjeuner au champagne (qui leur file une sacrée gueule de B…), les autres parce que dès Happy Hour le monde entier savait que le Père Noël avait livré assez de sacs de bulletins dans le Michigan, le Wisconsin, et autour de quelques autres cheminées bien ciblées grâce aux logiciels électoraux, pour que l’Amérique passe à l’infusion de quinoa à tous les repas pour quelques années.

Quel Président ? telle est la question …

RF – Paris (pas Texas), #Confinement2 j+7

Ceci blablaté, j’aime assez la théorie d’un Biden président de transition, plus policé mais guère plus gaucho-communautariste pro vieille Europe assistée que Trump, n’en déplaise au microcosme parisien, et je suis curieux de voir ce qui arrivera dans 4 ans, candidat(e) du sérail jeune et joli(e) comme chez nous après Hollande, ou outsider surprise …

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s