Deuxième sexe, mon Q(I) au pied du sapin de Noël (à 6 maxi) !

2 vieux gaulois blancs (et un rosbif cocu), jeudi shoking !

Pas le temps d’un long café ce matin, mais si j’étais pas charette comme un de Noël lutin (mutin, ça l’aurait fait, mais on aurait pu penser que je sous-entendais des cochonneries devant la cheminée, et les un.es m’en auraient voulu pour blasphème, les autres parce que c’est le facteur qui sonne deux fois, pas le Père Noël), je gratterais un thèse-antithèse-synthèse sur les délires sexidentitaires dans l’air pas clair du temps pas que ça plus réjouissant (ok, c’est biscornu ces phrases, mais c’est pour de dans les lignes les rimes, bref d’épistolaire la frime), genre :

1. Le deuxième sexe (de Simone), seconde libération (d’en France), avant d’être un moyen de faire du buzz

2. Les élucubrations (pas d’Antoine, devenu vieux mâle blanc comme ceux d’avant ses chemises à fleurs) nombrilidentitaires des ceusses qui n’ont rien de plus important à blablater dans leur life que de l’influence de leur petit ou grand clito sur leur neurone, on s’en tape le coquillard

3. De toute façon, à part chez quelques sous développés de grandes et très grandes banlieues, la natalité est en mode Titanic et les IA n’auront même pas à nous couper les cojones pour remplacer tout le monde

J’hésite pour la conclusion, entre Joyeux Noël à toutes et à tous et les autres et + pour n’oublier aucun nombril, mais le Père Noël est une vieille ordure de mâle blanc probablement cisgenre et les pervers.es polymorphes qui l’attendent au pied d’un sapin phallique et pas aussi écologique qu’un plug anal vert gonflable recyclable comme Place Vendôme y’akézannées ne valent guère mieux, et bonne année et bonne santé à tou(te)s, mais ça risque d’être mal pris, trop conventionnel (même pas en écriture officiellement inclusive), sinon ironique quand on voit comment ça a tourné vinaigre après les vieux voeux pour 2020 et exercices antérieurs (honni qui « postérieurs » y pense) …

Vieux voeux de la Mair(i)e de Paris …

RF – MauvaisEspritdeNoëlistan, – Jour J, Joyeux Noël mais soyez raisonnables, Marlène autorise les plans à 3, mais Jean limite le nombre d’adultes à 6, et peu importe leur nombrilidentitarisme réel ou fantasmé ou du moment ou pas ou au contraire

Ps : et comme disaient les Anglais avant le Brexit qui va sûrement doper leur libido et réveiller leur imagination : « Sex is good, but Xmas comes more often », je vous laisse y réfléchir en attendant le Père Noël en musique …

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans #Paris, Actualité, Bonne année, Humour, Humour noir, Voeux, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s