#BonneAnnée lunaire chinoise du #Buffle (de métal, comme le sale rat d’avant) / Happy #YearoftheOx

Crédit : Money Supermarket / Viméo

Ce serait désinvolte, même un #CasualFriday de souhaiter bonne année, bonne santé, prospérité et avenir radieux aux coins de toutes les rues toussa comme d’hab’ comme si le virus chinois numéro 19 (en attendant les suivants qui ne seront vraisemblablement pas aussi étroitement ciblés sur les très vieux, fragiles, et malchanceux, l’intérêt d’une arme de destruction d’autres étant d’autant plus fort que sa capacité de destruction est massive, et en tout cas orientable vers telle ou telle catégorie de congénères dérangeants et/ou êtres vivants concurrents) ne nuisait pas un peu à l’optimisme généralisé, surtout chez les ceusses qui n’ont pas eu la chance et/ou l’agilité de surfer avec bonheur la vague scélérate (rogue wave, en frangliche pour téléphiles) de l’année du rat de métal, mais on en a vu d’autres depuis quelques milliards d’années, et même depuis qu’on a inventé les messages de voeux, alors #KeepCalm, ça va pas obligatoirement vite et bien vers du mieux canal grand soleil, ciel bleu et massage sur la plage de Bali au prix d’un café en terrasse (plus chauffée, mais de toute façon elles sont fermées, alors peu importe) à Paris après un vol en classe business au prix d’un TGV Paris-Ski ou Paris Festival des subventions au théâtre d’Aix pour les ceusses qui payent leur billet à la SNCF ou chez Air France (notez que tous les politiciens et autres dignitaires du microcosme ne voyagent pas à l’oeil à nos frais (en tout cas pas tous en première classe Air France comme par exemple celui qui a failli revenir de New-York directement vers l’Elysée avant qu’on se cogne le petit gros remplaçant et ses françoisettes pendant 5 ans, mais s’est fait sortir de son siège de grand luxe de l’avion et enfermer dans une villa de superluxe offerte par son héritière de hyperluxe de future ex femme parce qu’il avait manqué de finesse dans la suite de l’hôtel chicosse où il avait été surclassé pour une escale au demeurant aussi crapuleuse qu’injustifiée), mais on est moralement prêts à tous les pires possibles, et jusqu’ici les bourses (non, pas celle du ci-dessus évoqué, encore que rien ne disent qu’elles se soient assagies) sont vigoureuses, les boites et pays gérés avec bon sens ne sont pas autant menacés de naufrage que celles et ceux qui sont administrés en mode « quoi qu’il en coûte aux uns toujours les mêmes c’est gratuit pour les autres et c’est les suivants qui payeront » par et pour des fonctionnaire et des assistés, et les entrepreneurs pas biberonnés et citoyens pas privilégiés sont habitués à survivre, sinon prospérer, en milieu hostile, surtout ceux qui sont basés dans des pays où l’on pratique la torture fiscale, sociale, réglementaire, idéologique, intellectuelle, télévisuelle, etc pour les entraîner au combat au couteau qui les attend hors de leur zone de « confort » …

RF – Paris (gelé, enneigé, confiné, mais ensoleillé !), 12 février 2021

PS : Keep cool, c’est bientôt la #SaintValentin

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s