L’assemblée nationale, du café des Deux Magots au café des démagos …

Avant, notre vénérable, sinon honorable assemblée, c’était ministres en Berluti et députés en costards gratuits … c’était avant, c’était au temps où les députés sérieux prenaient un, ou deux verres aux Deux Magots pendant que leurs (con)frères provinciaux récitaient les leurs (les vers, merci de suivre) pour d’improbables, voire vénérables (cf supra, merci de suivre), téléspectélecteurs somnolant devant France 3, ou cuvant au soporitif (ouais, c’est pas académique, et alors, y’a pas de mot en « if » comme je voulais, on va pas non plus se fairche parce que les immortels se la coulent aussi douce sous nos ors que des sénateurs en train 1ère classe gratis ?) son de TV Sénat … maintenant, les démagos mettent des maillots de foot, verts, certes, mais sans le bon vieux logo Manufrance, pour être vu sur Twitter …

RF – Immaculée Conception 2017

PS : n’oubliez-pas de filer 10 balles, ou plus si affinités et possibilités, pour un joli calendrier des PTT, c’est la saison.

Publicités
Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Comme une envie de Paris-Rio, de préférence supersonique, avec ce temps toupourri en France …

Ah ! Rio …

En dépit d’une jolie brochette d’acteurs (Claude Rich, Mylène Demongeot, Raymond Bussières, parmi les français de cette coproduction franco-italienne de 1962), le film  « Copacabana Palace » a laissé plus de souvenirs aux amateurs de musique des années « 60 », qu’aux cinéphiles.

Force est de reconnaître que les amateurs d’intrigue sautillante, sinon très convaincante, sur fond de samba et de paysages du Brésil sont mieux servis dans « L’Homme de Rio », de 1964, où le jeune Bébel en fait des tonnes sans jamais devenir indigeste, et que l’humour contemporain de Dujardin dans le bien plus récent OSS117 « Rio ne répond plus », tourné en 2009 mais tentant, avec une réussite certaine de recréer l’ambiance du Rio de 1967, est plus au goût du jour, sinon toujours politiquement correct et strictement bienpensant aux standards de maintenant.

N’empêche, des images filmées en décors réels à Rio au temps des Caravelle Panair et de Buzios avant Brigitte Bardot, au son de la musique de Tom, Luiz, et Joao, c’est aussi délicieux qu’un vieux Scopitone tourné à Saint Tropez ou Saint-Germain des Prés au temps des Yéyés …

Tô com saudade !

Reno – 7 décembre 2017

concorde-panair-750x500

Crédit image (d’artiste) : AirWay 

Non, Concorde n’a jamais volé sous les couleurs brésiliennes, et ce photomontage est d’autant plus artistique que la Panair, qui avait été la première compagnie au monde à prendre des options, dés 1961, sur le futur avion supersonique encore au stade « avion de papier »,  a été dissoute (par un gouvernement militaire manquant totalement d’humour) bien avant le premier vol de Concorde, mais Air France a exploité Concorde sur la ligne Paris-Rio.

 

Publié dans Cinéma, France, Histoire, Humour, International, Uncategorized | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Le temps serait plutôt aux marches funèbres, à #Paris

 

Let’s rock as long as it lasts …

… and let’s last as long as it rocks.

Carpe diem.

RF – Saint Nicolas 2017

Publié dans Uncategorized | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire