En avant, #EnMarche ?

 

Tout le monde (à part ses groupies intégristes courant supporters de foot) pense que le business plan de la startup la fusée LongueMarche Macron va exploser en marche, mais c’est un peu comme le film « Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil » de Jean Yanne : c’est une auto-production, alors tout le monde est gentil et le laisse faire …

Les djeuns télespectélecteurs ex-fans de NuitDebout idôlâtrent le gamin gourou …

djeun

 

Les dvieux schnocks font confiance à la (vraie-fausse) jeune idole de maintenant.

14610980_314114305618067_6381642304858034364_n

Les téléspectélecteurs de meetings l’applaudissent à l’appel du prompteur tout rompre.

happy-drooopy-wolfie

Et son menteur tireur de ficelle de l’imposteur mentor en chef est ravi.

francois-hollande

Tout le monde il est beauf veau, tout le monde il est con…tent.

Reno – 23 janvier 2017

Publié dans campagne électorale, Communication politique, Election présidentielle 2017, France, Humour, Humour noir, Politique, Uncategorized | Tagué , | Laisser un commentaire

Avant, des cadors style Emmanuelli et Fillon (et un paquet de lapins crétins de la vague rose de 2012) étaient députés. C’était avant.

On dira ce qu’on voudra sur la nécessité pour les politiciens baby-boomers et autres génération Mitterrand pas encore vraiment morts d’enfin passer le relais, qu’il était indispensable qu’Emmanuelli lâche sa circonscription imperdable pour parachuter le conjoint de Najat Vallaud-Belkacem pas trop assuré de rester stagaire à l’Elysée en cas de victoire de Fillon, Macron ou le Pen, et que filer la circo parisienne « en or » de Fillon à NKM permet d’éviter que la madone des biobo parigots ne sème le binz en marchandant son soutien à la présidentielle à un éventuel moment de basses eaux dans les sondages pour la droite, voire en fichant le camp chez Macron, ou juste en faisant une campagne à la c… dans un arrondissement « populaire » où ça peut payer de jouer les rebelles démagos de gauche de la droite, et que plus personne n’en a rien à cirer des députés qui sont moitié décrédibilisée par les racailles cyniques ordinaires à la Cahuzac (qui a quand même été démissionné), les délinquants fiscaux sans remord à la Thévenoud (qui a trouvé des soutiens pour s’accrocher à sa branche et n’a jamais démissionné)  et autre délinquante dont on a oublié le nom siégeant avec son bracelet électronique, entre autres crétins incapables, lapins sectaires, et vauriens inamovibles, ni ne regarde plus les séances publiques à la TV ou sur youtube, mais c’était quand même rigolo, quand tout ce demi-monde s’entre-insultait sous les caméras complaisantes des TV franchouillardes parce qu’untel avait sexistement imité un caquètement de poule, qu’un ou une sous-ministre ricanait de nervosité devant la nullité crasse de la question lue maladroitement par un ou une député/e mal réveillé/e s’étant trompé/e de fiche copiée-collée par un ou une stagiaire attaché/e parlementaire remplaçant(e), ou qu’un mammouth faisait un doigt ou autre signe de con…nivence à un cador des bancs d’en face.

thumbr

On va regretter certain(e)s de nos député(e)s … ou pas.

Reno – 20 janvier 2016

Sait-on si le jeune Macron envisage de se présenter aux législatives, quand sa startup aura fini de jouer dans la bulle média ?

Et Ségolène essaiera t’elle de revenir ? (Byzeway, ce serait rigolo que quelqu’un à droite joue au Falorni face à NKM et réussisse à la virer de l’Assemblée …)

Et quid des sept nains de la belle primaire de gauche mais sans-Mélenchon-ni-Macron-ni-Poutou-ni-Arthaud-ni-Jadot-ni-Bayrou ? (Byzewazy, y’a aussi un paquet de hasbeen de droite « normale » dont on ne pleurera pas la disparition, avec ou sans triangulaires avec le FN, voire quadrangulaires avec des Macronistes).

Et que vont devenir es lapins crétins roses du tsunami de 2012 ? Sont-ils/elles déjà tous recasé(e)s dans des sinécures régionales, des placards dorés municipaux, des machins parapublics, des ONG locales ou globales subventionnées, des sièges en cuir européens, des pantoufles plus ou moins privées mais de fait réservées à des hauts fonctionnaires et/ou politiciens en rupture de villégiature sur fonds publics, ou dans les gros binz internationaux zéro-boulot-pas-d’impôts de Genève, New-York,  ou … Paris (le poste d’ambassadeur à l’Unesco où Rama Yade avait été parachutée, par exemple, ça a tous les super privilèges diplomatiques, sans aucun inconvénient lié à l’éloignement et/ou l’expatriation, et il y a des palanquées de sinécures du genre à Paris, en province, et Outremer, sans même besoin de s…errer quelques p…aluches comme aller roupiller au Sénat) ?

Bonne année quand même … http://bonneannee.wordpress.com

Publié dans #Paris, campagne électorale, Communication politique, Election présidentielle 2017, Humour, Humour noir, Manuel Valls, Politique, PS, Uncategorized | Tagué , | Laisser un commentaire

Vous aviez remarqué, vous, que « écrivain », c’est « écrit » + « vain » ?

Writer Café

Quand tu retrouves sous un coude un projet de billet de blog d’il y a tout juste un an dont le titre te semblait, et continue à te sembler, frais, mais que ça te gave de devoir écrire, parce que d’abord ça déprime de constater qu’encore un truc tourne en quenouille, ensuite parce que tes lecteurs éventuels vont encore te vitupérer dans les esgourdes que tes phrases sont trop longues, tes mots trop compliqués, et tes billets jamais à la vraie heure du café, enfin parce que s’il faillait écrire un billet à chaque fois qu’on a en tête un jeu de mots plus ou moins rigolo, on n’aurait même plus le temps de lire les journaux pour vérifier quel joueur du grenier est le plus à la mode de Paris sur Youtube, ces temps-ci …

hollande_3011412b

Ceci étant, avoir, ou pas, publié un billet, ça n’a qu’une importance relative dans le gloubiboulga du web, d’autant que maintenant que tout le monde écrit, mais que presque plus personne ne lit, le truc pour tenter de transmettre une idée, un avis, un retour d’expérience ou un questionnement à des humains à peu près normaux (c’est à dire « dans la norme », ce qui est assez loin du -bon- sens qu’on donnait au mot « normal », avant, bien avant que le stagiaire énachécé le plus nul de ses promos ne s’auto-proclame « président normal ») ou des robots militants, supporters, fans, ou groupies pas trop hasbeen, voire neverbeen, c’est l’indignation par vidéovitupération postée sur Youtube.

 

ind_13_42_06

Tiens, in angliche, writer, ça se prononce comme « right » + « heure » …

Reno – 19 janvier 2017

keep-calm-and-blog11

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire