Replay, or not Replay ? #CM2018 #AllezLesBleus

Que sera, sera … forcément, fatalement, mais quand même, on aimerait bien savoir vers où l’on va, non ?

L’équipe de France et ses apparatchiks feront-t’ils, comme en Corée/Japon en 2002, la fête dans les boites de nuit et les restaurants ruineux ?

Les joueurs n’ayant rien prouvé depuis un moment auront-ils à coeur de réussir quelque chose, et la tête et les jambes pour le faire ?

Les fans de foot-spectacle à la télé auront-ils leur quota de jambes de millionnaires à poil, d’exhibition de poitrines musclées en tee-shirt mouillés, et de nymphettes se trémoussant dans les gradins ?

Va-t’on vers un replay de 1998, une marche triomphale vers un succès peu contestable, sinon parce que gagner une fois, à domicile, quand on est un grand pays dont les joueurs sont individuellement tous de niveau mondial, est le minimum syndical, même les Anglais on réussi (en 1966).

Les Bleus de 2018 nous offriront-ils un trophée arraché avec les dents, après un parcours difficile, comme leurs prédécesseurs de l’Euro 2000 ?

On verra bien …

RF – 16 juin 2018

En attendant, France 2 – Australie 1
On a gagné (et c’est tout ce qui compte, même si ça serait bien que nos mercenaires parlent la même langue et jouent un peu ensemble au foot avant la fin du premier tour), avec un but grâce à l’arbitrage vidéo, et un autre tout pourri validé par la techno de contrôle de passage du ballon « Goal Line Tech » : on est la Foot Tech Startup Nation !
Tout ça rappelle furieusement la coupe du monde de l’année du coup de boule de Zidane, en 2006, avec un début poussifissime mais suffisant pour passer le premier tour face à des équipes moyennes sans se ridiculiser comme les stars millionnaires capricieuses en Corée/Japon en 2002 et pire en Afrique du Sud en 2010 : des buts de daube pour des victoires tirées par les poils d’où je pense, un sélectionneur autant critiqué que ses joueurs par les experts sur canapé, des paquets de blablateurs à la Télé et de bonimenteurs derrière micro, mais une équipe qui fait le job (en 2006, bonhomme de chemin « à l’italienne », sans panache, mais jusqu’en finale qu’on aurait pu gagner sans la déconnade du Zizou national) …

Publicités
Publié dans CM2018, football, Uncategorized | 1 commentaire

Après la sortie du #COP21, et de l’accord avec #Iran, en attendant peut-être de secouer #OMC, voire #OTAN, Trump (contre)torpille le #G7 de Trudeau

Intéressant papier dans les Echos du 14 juin sur l’imprévisibilité de Donald Trump et la théorie des jeux ( https://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/0301810760705-trump-et-la-theorie-des-jeux-2184010.php ), l’auteur s’amusant à citer la « stratégie du fou » de Nixon et Kissinger, mais proposant une lecture stimulante et pas (trop) caricaturale (ça change, dans la presse parisienne) de la diplomatie, voire de la présidence, très personnelle de l’actuel Président des Etats-Unis (à la fois solidement soutenu par son électorat, et sous l’épée de Damoclès d’un risque réel de fragilisation si les élections de mid-term ne renvoient pas dans leur chenil les supporters d’une procédure de destitution à tout prix, pour tout motif plus ou moins réel, sérieux, ou « sommaire, mais efficace »).

S’agissant du G7, rien à cirer : on est déjà (re)passé du G20 au G8 quand la Chine a embarqué les émergents autour d’elle, puis du G8 au G7 quand les riches ont considéré Poutine trop … russe, et on file vers un G2 entre Macron et Trudeau, l’Italie se fâchant avec la France sur le sujet des migrants, le Royaume-Uni étant sur le point de se fâcher avec les Européens, le Japon se demandant ce qu’il fait (encore) là, et Merkel ayant des choses plus sérieuses à faire que se promener (d’autant qu’elle voyage sur lignes régulières, pas dans le grand confort d’un Airbus présidentiel rempli d’un fan club à l’arrière).

Le seul truc encore à décider pour le prochain G2 entre France et Canada, c’est si on jouera au tennis, auquel cas Macron se déplacera peut-être, ou si ce sera un entrainement de boxe auquel il enverra Doudou.

Quant aux restes …

Quand Donald (ou n’importe quel autre people vu à la télé à gros égo ayant les moyens et/ou la stratégie et/ou l’obligation de la chaise vide) fâché, Trump (ou …) toujours faire ça … en attendant, pépère file vers le prix Nobel de la paix, quoi qu’on pense de l’accord avec la Corée du Nord.

Le poker, c’est comme les échecs, sauf que ça se joue à plus de deux, comme la boxe, en général, il n’y a qu’un gagnant, en général.

RF – 14 juin 2018

Publié dans Actualité, International, Uncategorized | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Après le #Velibgate, #Autolibgate ?

La mair(i)e de Paris rate tout, c’est à ça qu’on la reconnaît (encore qu’on pourrait confondre, parce que les c….ne.s politicien.ne.s professionnel.le.s, à Paris, ça court les rues) …

On attend avec impatience (sic) le retour de la Ségomobile …

Impossible, pas parisien …

A Paris, à … pied, on dépasse … tout, entre les grèves, les « gate », et les bouchons.

RF – 11 juin 2018

C’est dommage, on ne trouve plus dans Youtube l’extrait des Guignols de l’Info d’il y a quelques années, sur Ségo et sa Ségomobile du Poitou …

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire