Je dis pas que le film « La Folie des Grandeurs » est plus sérieux que la campagne #Elysée2017 …

Je dis pas que tout est beaucoup mieux ailleurs, ni qu’il n’y a pas de « kolossal konspiratzion » …

Je dis pas que c’est facile de renoncer à des privilèges qu’on a toujours considérés comme « normaux », d’abandonner ors et honneurs à d’autres qui ne les méritent guère plus …

Je dis pas que c’est nouveau, la truande généralisée chez les ceusses qui (mal)gouvernent (#notetomyself : relire Zadig, après le Canard), les petites et grandes combines à tous les étages, et les mensonges à volonté en toutes saisons, particulièrement éléctorales.

Je dis que pécher des alliés, trouver des électeurs, et dans le vice versera, ça a toujours été, et ça sera toujours un vrai-faux boulot chelou de/pour gens à l’exemplaritude et aux fréquentations douteuses qui feraient (peut-être) dans l’honnête s’ils en avaient les capacités, le courage, ou juste l’occasion …

Je dis qu’on connait la chanson (notez que la bande originale du film était de Polnareff, quand il était encore à peu près en état de faire de la musique entre deux scandales), même si les (plus ou moins vieux) djeuns de maintenant croient que la danse de Zadig est un nom de parfum vu à la télé (et celle de Zorba, une publicité pour le mariage pour tous).

Et, surtout, je dis qu’il vaut mieux déguster un bon vieux de Funes (piraté, what else ?) sur Youtube en coin d’écran, surtout avec Montand et Sapritch épatants et des dialogues savoureux mais jamais vulgaires, que se taper de consternants éléments de langage de communicants amortis et twittos de quatrième division plus ou moins mal récités par des politiciens encore plus fatigués que fatigants, que compter des trahisons, ralliements, cri(me)s et châtiments à la « mord-moi-le-noeud-et-je-te-filerai-un-fromage » plus pathétiques les uns que les autres, entre deux publicités pour du diesel ou du faux luxe et un sondage internet acheté sur un site de hoax pour ados ballots et vieux neuneus.

Bon film (ou bonne campagne à la TV, chacun ses goûts, égouts, dégoûts …).

Reno – 27 mars 2017

PS : Faut savoir si on préfère une alternance avec le gusse (très) imparfait désigné par des primaires exemplaires (si, sic, épicétou, si quelqu’un avait une meilleure idée, c’est trop tard e basta cosi), un vrai-faux « changement dans la continuité du parti socialiste » malgré un bilan calamiteux comme en 1988 (reconnaissons que le sous-marin rose Macron est plus présentable que ne l’était le vieux Tonton qui ne s’est représenté que pour emm… tout le monde en général et Michel Rocard en particulier), ou un délire protestataire (le Pen ou Mélenchon, vastes programmes, quant aux anecdotiques anti UE ou juste qui passaient par là …).

La droite « normale » présente Fillon contre la gauche « exemplaire » qui présente Macron, point barre : les faux djeuns LR sérieux avaient choisi la fuite en baronnies régionales, NKM à pété un câble (en fait, probablement durant sa scolarité), Le Maire a raté son coup en croyant l’électorat de centre-droit bonapartiste, et Baroin avait choisi -assez habilement- de faire Premier Ministre de Sarkozy (ou du candidat adoubé par Sarkozy) plutôt que de se griller en tentant directement l’Elysée, ne restaient que les 3 vieux crocodiles, et Fillon a semblé le plus frais aux électeurs de la primaire … pas sûr qu’ils aient eu tort, je pense que l’Elysee et le Canard avaient des dossiers moins anecdotiques sur Sarko et Juppé, et je crois encore que Fillon peut passer raz des fesses le premier tour et gagner, assez facilement, un second tour contre n’importe quel adversaire qui sera fesses nues quand le vrai combat sera venu, pas juste le surf rituel avec journalistes amis et caméras de stagiaires entre les plages de La Réunion, l’Ile de la Guyane et les plateaux de TV-réalité.

Publié dans Allemagne, campagne électorale, Cinéma, Communication politique, Election présidentielle 2017, Emmanuel Macron, François Fillon, Humour, Marine Le Pen, Politique, PS, Uncategorized, Youtube | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Si toi aussi ton WordPress bugue …

Quand une appli foire sur l’ordi, essayer de passer par le smartphone, et, surtout, aller écouter du Sirtaki en buvant un verre de retsina au soleil en rêvant d’escapade en Grèce … des Sixties.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Militer (tiens, ça s’écrit presque comme « militaire ») tue l’humour, surtout en saison électorale

Je dis pas que se taper une Lucky, même juste par-ci pour faire un petit break à la porte d’un lieu de travail, par-là avec un café sur une terrasse, est un truc beaucoup plus raisonnable que militer politiquement en lieu en paix, parmi des gens à peu près civilisés du 21ème siècle …

Je dis que si j’étais supporter de politique française, stagiaire de BFM, ou journaliste recyclé en commentateur de sondages sur plateaux TV, je me taperais une clope normale avant tout twit, édito ou « papier » plus ou moins blablamilitant et j’attendrais la fin de la guerre électorale avant de fumer du bizarre à fantasmer des trucs à dormir debout derrière les lunettes à chaque fait divers plus ou moins politiquement instrumentalisable …

r0_0_500_500_w1200_h678_fmax

Fumer tue, militer tue l’humour, on vous l’aura assez répété.

Reno – 23 mars 2017

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire