Le départ de Paul Bocuse ne va pas aider à relancer la vraie bonne cuisine à Paris et orbi #RIP

Bocuse, c’était l’excellence (assez) simple (pour les pas surdoués, le beurre manié, c’est du beurre pommade avec 50% de farine).

Même du (succulent) végétarien (avant, les végétariens étaient un peu moins pisse-vinaigre, il ne leur serait pas venu à l’esprit de boycotter le bon frometon).

Du (très grand) festif (avant, quand on fêtait Noël au pays de la gastronomie, on s’auto-censurait moins).

Bocuse fut un grand homme de foie.

Condoléances aux proches de Paul Bocuse.

RF – 20 janvier 2018

Publicités
Publié dans #Paris, Uncategorized | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Vivement l’algocratie ?

Entre élections floues (chacun son truc bizarre favori, d’aucuns ronchonnent contre les médias, d’autres vitupèrent contre le système électoral, tous les supporters de perdants suspectent du louche, et le référendum est loin d’être une panacée n’en déplaise aux fans des votations tous les quatre matins …), démocraties ingouvernables (du binz quand ça se termine plus ou moins à 50-50 comme en Allemagne, au charivari à l’espagnole quand des baronnets opportunistes saisissent l’occasion de confisquer un scrutin, en passant par la balkanisation du bipolarisme et la mode des extrémismes …), et élucubrations plus ou moins infantiles (de la démocratie des assemblées générales de gamins en short, voire babygro, au vote électronique encore plus facilement bidouillable qu’une vraie-fausse élection de chef de gang en Corse ou de sénateur ailleurs en France, en passant par l’éligibilité de truands habiles et la carte d’électeur offerte en pochette surprise sur l’autel du suffrage universel pour tous, les pères fondateurs et autres théocraticiens classiques de la démocratie en perdent leur latin-grec …), au niveau des élections, c’est pas la joie (honni.e qui « tiens, on sait depuis longtemps avec quoi rime « élections », mais « joie, », ça rime avec Viagra » y ricane comme un âne).

Quand j’aurai le temps, je grattouillerai un billet de blog en trois parties « thèse-antithèse-synthèse » sur les tenants et aboutissants, avantages inconvénients, perspectives virtuelles et limites réelles, du transfert du pouvoir aux algos, aux robots, brefs aux (actionnaires et dirigeants directs et indirects des) GAFAS et/ou (de) leurs alter-égaux chinois (en attendant mieux, pire, ou juste pareils …) ou déjà au-dessus plus puissants états.

Ce qui est sûr, c’est que si on remplaçait les chefs d’états et trucs subalternes par des Mac, les assemblées et machins du genre par des batteries de secours, et les élections par des màj système, on économiserait un paquet de pognon et de bilan carbone sur les blablas genre G7, Davos ou ébats parlementaires, les happenings genre campagnes électorales ou ragnagnatage post électoral, et les frais de communicants, sondagistes, tailleurs de costards, bonimenteurs à l’écran, et intermédiaires financiers y afférents.

Il leur/nous faudrait une bonne … non, pas guerre, ça ne résout qu’exceptionnellement les bugs de gouvernance (regardez, même de Gaulle après la grande déroute patriotique, il a d’abord dû laisser les cocopportunistes noyauter tous les rouages, puis traverser 10 berges le désert provincial avant de pouvoir sauter, non, pas sur Alger, sur une occasion de revenir à Paris, enfin dégager et s’exiler en Irlande alors qu’il faisait le job parce qu’une bande de beatniks manipulés moitié à l’Ouest, moitié à l’Est, chiaient dans l’amphi Richelieu -ndlr c’est l’amphi prestigieux de La Sorbonne- et dans les bottes de leurs parents dépassés par les événements et de leurs grands parents condamnés à fermer leur gueule parce qu’ils ne l’avaient pas ouverte assez entre 36 et 44, (l’honnêteté intellectuelle obligeant à reconnaître qu’ils avaient salement manqué de présence d’esprit dans les isoloirs puis sous la botte brutalement cirée de l’Adolphe, mais qu’aurait on fait à leur place, surtout que les médias étaient déjà gravement manipulés et les démocraties déjà considérablement vérolées ?), une bonne … non, pas dictature, celles de droite sont politiquement incorrectes et celles réputées de gauche économiquement incapables, mais toutes commencent guerre des gangs et finissent crépuscule de mafias, il nous/leur (c’est l’avenir qui est en jeu, en fait vous et moi on n’est que peu, très provisoirement, concerné..e.s) faudrait, non, pas de meilleurs électeurs, une meilleure démocratie.

Vaste programme …

RF – 19 janvier 2018

Publié dans Pause Café, philosophie, Politique, Uncategorized | Tagué , , , , | 1 commentaire

L’altermondialisme ne serai(en)t-il(s) plus ce(ux) qu’il(s) étai(en)t ?

Avant, quand il y avait un gros raout mondial de maitres du monde, apparatchiks y afférents, et tchatchocrates internationaux, ça s’agitait un peu dans les groupes facebook de beatniks, sur les écrans youtube, et chez les dessinateurs d’humour et petits mickeys balançaient des trucs marrants dans twitter …

img_5026

C’était avant.

Maintenant, France Culture balance des powerpoint pour étudiants péchos dans Google et des youtube de retraités de l’OMC habitués des plateaux de TV Sénat ou Hibernatus Channel pour s’inquiéter de l’avenir du multilatéralisme, plutôt que des interviews et des photos de zadistes se préparant martialement à aller zader à Davos ou de Femen exigeant virilement une invitation au brainstorming des grand(e)s de ce monde et au cocktail #FranceIsBack (les vieux de la vieille se souviendront que les communicants de Fillon lui avaient déjà refilé ce slogan lors d’un Davos d’il y a une petite dizaine d’années, quand il essayait d’être un peu vu à la télé française entre l’alors très médiatisé Sarko et la déjà très globale Lagarde), ça ronronne lourdement, voire hiberne, chez les commentateurs de globalblabla dans les montagnes suisses ou ailleurs …

https://www.franceculture.fr/emissions/les-enjeux-internationaux/a-quelques-jours-du-forum-de-davos-qui-sera-le-heraut-du-commerce-planetaire

Heureusement que la présence de Donald Trump en vedette américaine va (peut être un peu) booster l’audimat et réveiller les réseaux de l’indignationnisme …

Reno – 18 janvier 2018

Bonus

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2017/12/21/20002-20171221ARTFIG00003-sept-femmes-d-exception-vont-prendre-en-main-le-forum-de-davos-2018.php

https://www.lematin.ch/suisse/donald-trump-debarque-cavalerie/story/23003730

https://www.lematin.ch/economie/trump-elite-mondiale-retrouvent-davos/story/10558770

 

Publié dans Communication, Communication politique, Economie, Emmanuel Macron, Europe, Humour, Uncategorized | Tagué , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire