C’est pas parce qu’on aime se baigner à poil qu’on préconise l’indécence généralisée

Bob Brosse

Si vous voulez me voir faire ma toilette à poil, vous pouvez toujours aller vous brosser !

Mieux vaut montrer les dents d’un peigne qu’exhibitionnister un caractère de teigne.

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l’àpoilisme généralisé de maintenant, à Paris en particulier, mais du QI un peu partout, enfin presque, plutôt un petit peu de tout, bref un rien, sans jamais oser le demander, parce que c’est un coup à se faire ficher sexe que de fouiller le ouaibe avec des mots clefs olés-olés, tout ça est dans le billet du jour du blog jumeau de « Café du matin à Paris », aussi sucré-salé bien noir mais plus court, en général, « Sur le Pouce », aujourd’hui, qu’il n’y a qu’à cliquer sur le lien suivant pour aller voir à l’oeil : https://surlepouceparis.wordpress.com/2018/05/22/lepoque-est-a-poils-sinon-aux-poils/

RF – Paris, 22 (P… ! déjà le 22 !) mai 2018

Publicités
Publié dans #Paris, aristochat, Chabada, Humour, Pause Café, Uncategorized | Laisser un commentaire

NoteToMyself : proposer à Hervé Villard (encore) un comeback avec : « Caracas, c’est fini … »

Je dis pas que tout le monde dansait le merengue sur la plage en sifflant des Polar bien glacées dans les années 80 au Venezuela, d’autant que Caracas n’est pas au bord de mer (on avait tendance à placer les capitales un peu en hauteur, du temps de la piraterie marine genre razzia sur les ports  en mode « prend l’or, pille tout ce qui ne bouge pas, viole et/ou tue tout ce qui bougeait à ton arrivée, et préviens les tenanciers de B&B -Bars et Bordels- que ça ira mal pour eux si l’alcool et les filles ne sont pas meilleures la prochaine fois »), mais la radio était quand même plus cool que depuis que les tropicocos (tiens, corruption et communisme commencent pareil …) ont mis leurs pattes d’ours sur le pays.

Pourquoi je (re)pense au Vénézuéla, moi ?

RF – 18 mai 2018

PS : si quelqu’un se souvient du merengue « Fuego » qu’on entendait à la radio autour de l’année 1990 au Venezuela, et dont le tube « Suavemente » d’Elvis Crespo en 1998 est plus qu’inspiré, dont il n’y a aucune trace sauf erreur dans le web, merci de tout indice permettant d’en trouver une copie.

 

 

Publié dans Uncategorized | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

« Et si c’était des bobards ? » …

« Brains … »

Use your head …

RF – 17 mai 2018

PS : toute ressemblance avec des évènements sanglants ou salopards (plus ou moins) réels montrés à la télé récemment, ou depuis un (trop long) moment, est évidemment fortuite, ne serait-ce que parce que ce serait salement politiquement incorrect de sous-entendre qu’on voudrait nous manger la tête …

Publié dans Uncategorized | 1 commentaire