Y’a pas de débat, #Macron c’est notre Thomas Crown de BourgTheHoulde

« The windmills of your mind », ça lui va si bien à notre prodigieux jeune président à la pensée complexe … et question look, yaka lui offrir une paire de Ray-Ban (et lui suggérer de la fermer plus pour moins monter ses dents qui creusent la moquette, entre autres) et c’est Steve Mc Queen.

Un Happy End est possible (pour lui, en tout cas, parce qu’on commence à douter un peu pour la France), s’il se sort des guêpiers #Benalla et #GiletsJaunes, en attendant d’autres SCUD qui ne manqueront pas de voler bas en saison(s) électorale(s).

RF – 16 janvier 2019

Publicités
Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

#NoteToMyself Déposer le titre « Droite Cognac ne puis, Gauche Jarnac ne daigne, Rastignac suis »

Bon, il est maintenant établi que les gens qui savent et veulent utiliser un bulletin de vote (et ont pris la peine de s’inscrire à temps pour le suffrage les intéressant sur la liste électorale d’un coin compatible avec leurs habitudes dominicales ou celles de quelqu’un à qui ils seraient prêts à filer une procuration en espérant un vote conforme aux instructions quitte à se fourrer le doigt dans l’oeil jusqu’à l’épaule, bref le lieu de résidence habituelle sinon fiscale ou le bled de la maison de campagne pour les derniers Mohicans de la résidence secondaire à pas plus de deux ou trois heures d’embouteillages de l’école des gosses et/ou du mien de travail principal en principe, quand les rond-points ne sont pas en grève et les ponts pas plus ou moins effondrés) ne sont plus que 20 ou 30% à pouvoir envisager un vote pour les droites et gauche canaux normaux, sauf en cas de duel « à la 1995 ou 2017 » face à un(e) extrême repoussoir encore plus extrêmement impréparé(e) à gouverner qu’extrêmement incapable de soutenir une conversation avec quelqu’un ayant le minimum syndical de culture générale pour faire la différence entre sa gauche et sa droite (ce qui n’est plus du tout le cas des électeurs et sympathisants des fronts, en convergence des brutes, cultes, et autres rechutes totalitaristes, sur à peu près tout sinon la couleur des poils de QI), bref les gens capables de ne pas aller pisser face à une phrase dépassant 3 mots avec une ou deux parenthèses, que 70 ou 80% de ces gens qui ont voté comme un seul homme pour le jeune sympatoche qui avait poussé Hollande à la retraite, cloué le cercueil du PS à l’ancienne, et balancé un Scud mortel sur Fillon en gardant au chaud les deux autres pointés sur Sarko et Juppé, sont assez désarçonnés (désargentés aussi, pour certains) par le prodigieux gamin startupeur (tiens, y’a stupeur là-dedans).

Bref, ce serait le moment d’aller voir un ou deux éditeurs avec un bout de tapuscrit sur le thème « Mais comment le gamin a-t’il bien pu se vautrer comme ça -sans le faire exprès-, lui qui avait tout pour réussir au moins comme l’autre Rastignac d’avant et surfait avec la félinitude carnassière d’un Steve Mc Queen dans l’Affaire Thomas Crown ? ».

Ou alors quelques producteurs de films avec un ersatz de scénario et un clone de Jean Dujardin pour monter vitfait une série pour Netflix et/ou Cannes ?

Ou bien un fabricant de jeu vidéo pour ados tardifs de 7 à 107 ans ?

RF – 15 janvier 2019

Publié dans #Paris, campagne électorale, Cinéma, Communication politique, Emmanuel Macron, Politique, Uncategorized | Tagué , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

#GrandDébat vaste programme

Comme je n’ai plus d’espace pour mettre de nouvelles photos dans ce blog, ni le temps ce matin de (mé ? contre ?)dire (plus ou moins) autrement (plus ou moins) la même chose que plein de gens (plus ou moins) sensés, (plus ou moins) communicants, ou (plus ou moins) fayots, anti-fayots, ou indifférents à (plus ou moins) tout, ses contraires et les restes, je laisse à l’éventuel lecteur de ce blog en général et de cette phrase en particulier le soin, pas seulement de ronchonner qu’un peu de ponctuation dans le café serait grammaticalement recommandable et matinalement bienvenue, d’aller lire ailleurs les commentaires plus ou moins circonstanciés, pertinents, et dénués d’arrières-pensées et autres intentions plus ou moins bonnes, mauvaises, tordues, ou pires, sur la lettre aux Français du Président (démocratiquement élu et toléré, voire admiré, sinon chéri à Paris et orbi, jusqu’à quelques ratés de com’, une barbouzerie pas claire, et un ou deux franchissements hasardeux de ligne rouge du côté des automobilistes amateurs de vitesse en SUV diesel entre deux ronds-points, provinciaux devant bouger pour bosser, entre autres obligations normales pour les gens pas hauts fonctionnaires, politiciens, rentiers et/ou les trois à la fois, citadins à résidence secondaire ou week-end en hôtels de charme pressés, et éventuels acteurs de la vie économique, investisseurs étrangers et autres touristes bienveillants en marche mais pas débiles).

Essayez le hashtag #LettreauxFrancais #GrandDebatNational si vous avez peu de temps pour twitter et une préférence pour des commentaires mainstream, pas gouvernementaux mais presque, voire manipulateurs, sinon #GrandDebat, ou mais il y a un peu plus de tri à faire pour balancer les vociférants, les PISA de fans de rap, et les zadistes plus ou moins paresseux.

Sinon, bon début de semaine, entredébattez-vous bien #InzeOuaibe, complotez si vous voulez #InZeDarkWeb, mais entrerespectez-vous, surtout moi, les un(e)s, les autres, les non-genristes et les sans avis et rienàciristes sur les voix plus ou moins publiques #InRealElleEstPasBelleLaLife.

RF – 14 janvier 2018

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire