“J’en parlerai au diable” … c’est du #Johnny, pas du #Macron, même s’il y a comme un écho

https://youtu.be/CobeBZNlR8E

Noire coïncidence, cette chanson testament de Johnny par et pour lui-même (https://www.rtl.fr/culture/musique/decouvrez-le-clip-emouvant-de-j-en-parlerai-au-diable-de-johnny-hallyday-7795245268/amp) et le(s) discours crépusculaire(s) et autres homélies de Macron (écrits par et) pour d’autres (https://www.lepoint.fr/politique/macron-sa-politique-ou-la-fin-du-monde-16-10-2018-2263449_20.php#xtor=CS2-259) …

https://youtu.be/GhE7GuV_WD0

Noir, c’est noir, surtout quand c’est une fatalité, et pour une éternité, mais c’est moins triste quand c’est Johnny qui se/nous le chante.

https://youtu.be/5c9xYZNc3-c

Bravo l’artiste.

Reno – 19 octobre 2018

https://youtu.be/dkdRuWFzuL4

Publicités
Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Avant, du temps de l’ORTF, il y avait des interludes quand les gens de plateaux télé n’avaient rien à dire

L’interlude à la télé, c’était en général une image agréable, du son reposant … on devrait y revenir, d’autant que ça coûte bien moins cher que de fabriquer ou acheter des trucs généralement moins bien, parfois carrément lamentables.

Bref, interlude, en attendant d’avoir quelque chose de mieux à raconter.

RF – 9 octobre 2018

Publié dans Uncategorized | 1 commentaire

Le Brésil n’est pas un pays (de footballeurs, ni d’électeurs plus) sérieux (que les autres, notamment le.s nôtre.s)

keep-calm-and-listen-bossa-nova

Pas de panique, d’abord le Brésil est trop loin pour que la France risque une vague massive de demande d’asile politique, et puis la musique brésilienne n’a jamais été plus épatante que pendant la dictature militaire (échantillons en cliquant sur l’image ci-dessus, le lien ci-après : https://www.youtube.com/watch?v=jmhE0hMJM7M , ou le lien youtube ci-dessous) …

En même temps, c’est quand même cocasse, voire troublant, sinon pas sérieux, qu’une démocratie passe directement à la droite populiste, voire très rustique, après avoir destitué sa présidente, (venue) de (très à) gauche ex adjointe du président (revenu) de très à gauche d’encore avant, lui-même mis en taule pour corruption …

Ce ne serait pas LE Général (le nôtre, il y a un bon demi siècle) qui aurait dit : « le Brésil n’est pas un pays sérieux », mais un ambassadeur du Brésil en France du temps de Mongénéral.

Quoi qu’il en soit, le Brésil n’est pas un pays sérieux.

Les électeurs brésiliens ont encore manqué de sérieux (ceci constaté, c’est une habitude dans ce pays, comme dans pas mal d’autres, et on en tirerait des conclusions, sinon des conséquences, si quelqu’un avait une meilleure idée que la démocratie).

Quoi qu’il en soit, pourvu que le prochain président du Brésil réussisse mieux que ses prédécesseurs …

Dieu est (-il toujours ?) brésilien.

RF – 8 octobre 2018

PS : rappelons que, si le Brésil a été une destination régulière du Concorde, avec un vol Paris-Rio opéré par Air France pendant les quelques dernières années du pétrole (relativement) bon marché, la précommande de la compagnie Panair (disparue) ne s’est pas révélée sérieuse.

concorde-panair-750x500

 

Publié dans Actualité, Uncategorized | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire