Pardon, pardon …

On peut se tromper. Si on est politicien, Juge, Ingénieur, Chauffeur de bus, « responsable » d’un peuple ou d’une famille, ça peut être ennuyeux pour plus de gens que si on est chirurgien, soldat ou coiffeur. Mais un « pardon » bien poli, ça fait le job. Pour tout le monde.

Lui, il va finir comme Churchill viré par les électeurs survivants peu après la fin de la « guerre » atomique et il le sait mais on sent qu’il est assez honnête pour être poli

Lui, il se demande comment il est entouré d’autant de branquignoles mais il a le sens des responsabilités (et de bons communicants), il dira ce qu’il faut, quand et comme il faut

Elle, trop polie (et jolie) pour être honnête diront ses adversaires politiques mais on sent qu’elle est sincèrement préoccupée et on lui pardonnera si elle le demande

Lui (celui de droite, sur la photo, quoique …), c’est un rustre et il a d’autres chats à fouetter, alors il n’a aucune raison de faire des politesses, sauf si c’est bon pour son image

Pardon à celles et ceux qui manquent à ce « hall of fame » mais il y en a trop … tandis que quelques autres, notamment des opportunistes, tartuffes, populistes et autres négligent(e)s ne comprennent rien ou se demandent ce qui serait pire pour leur image et préfèrent aller voir à Lampedusa si elles y sont, ne pas sortir au cas où un juge trainerait dans les parages, ou attendre de voir qui perd le moins pour choisir son camp, comme au bon vieux temps du programme nucléaire

Pour le reste, business as usual, avec ces racines chrétiennes de l’Europe qu’on a, ça va de soi qu’on est champions de l’entraide, de la compassion, de la charité, de la vérité (le mensonge n’est pas un vrai pêché, surtout dans la capitale, mais quand même, cette histoire des 10 commandements, c’est pas fictif dans les racines, si ?) et du nucléaire durable (sauf si on accepte majoritairement de consommer un bon 20% d’énergie en moins et de voter un moyen de reconvertir un paquet d’emplois et d’ingénieurs et de lobbyistes mais ce n’est pas le sujet des cantonales, si ?)

En attendant d’entendre

Renaud Favier – 15 Mars 2011 – http://www.renaudfavier.com

Le bonus : lui, il aime le Japon et il est sincèrement préoccupé parce que quoi qu’on en dise c’est un homme d’état responsable, mais il se marre quand même sous cape parce qu’il sait qu’il a emporté une valise nucléaire en partant et que si on lui cherche des crosses … ça va irradier « façon puzzle » de la Corrèze au Zambèze …

C’est fini pour aujourd’hui (pardon …)

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Actualité, International, Politique, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s