Réseau Sociaux 2.0 : je vous aime, nous non plus

On n’est pas obligé(e) d’être Über-Geek avec écouteur greffé à l’oreille, clef 3G en poche et panneau solaire à prises multiples sur le sac à dos à velcro pour l’iPhone et poche spéciale iPad pour surfer utile, fun, pro ou juste intéressant sur les réseaux sociaux.

Ce qui est le plus contraignant, et assez freudien, c’est de créer et de laisser vivre des avatars, des genres de « ça » dont le « moi » contrôle en principe plus ou moins les actions et l’image (en 2 ou 3D, fixe ou animée, stable, aléatoire ou évolutive, signifiante ou pas , jolie ou affreuse, attractive ou publicitaire, ça peut être un peu infini…) mais qui vivent en fait leurs vies comme une bande d’ados. On pourrait écrire un bouquin entier sur ce sujet …

Et il faut savoir que les vies électroniques sont différentes mais pas nécessairement toujours beaucoup plus (ou moins) réussies que « real life ».

Anyway, le kit de survie « basique » de l’honnête humain moderne (équipé d’un bidule wifi et/ou 3G, mais sinon c’est un ours en hibernation depuis un millénaire) se compte sur les doigts des deux mains

On pourrait ajouter Blip : « Listen to music while peeing » ; Youscribe : « Read the ultimate book about good and healthy peeing against cancer and depression » ; JKPM : « I Can surely make money out of peeing » ; Pearltrees : « Don’t Pee on the Pearltree » ; Second Life : « Let your avatar pee »

En très bref, il y a les incontournables

1. Facebook (alternative made by France : Copains d’avant mais c’est payant et un peu moins « couteau suisse ») pour la vie sociale : incontournable pour retrouver des amis, être au courant des évènements, organiser une manif et mettre en ligne des photos et autres infos. Une « page » Facebook est peu ou prou un mini site internet connecté à un réseau d’amis plus ou moins proches et en plus on peut trouver quelqu’un pour expliquer quoi faire avec les rejets de fraisiers qui s’échappent des bacs

2. Linkedin (alternative made by France : Viadéo) pour le boulot : efficace pour la gestion du réseau business, la carrière, l’affichage du CV et des publications professionnelles et pour rester up to date dans ses domaines d’expertise. Personne n’utilise l’add-on sponsorisé par Amazon pour échanger sur les bouquins lus ou à lire, c’est dommage, mais le plus gros défaut c’est que les gens mettent des photos sérieuses façon CV pour leur avatar et que personne ne parle de la culture des fraisiers.

3. Twitter : the « buzz machine », mais « pas que ». Complément très efficace aux moteurs de recherche pour l’information en temps réel par sources connues et/ou sélectionnées. La barrière des 140 caractères est peu contraignante car on peut « twitter » des liens vers du multimédia et des photos. Tous les grands médias, sérieux ou pas, déversent des masses d’infos, les politiques de tous bords emploient des stagiaires pour faire le buzz et les égos de toutes sortes tsunamisent Twitland mais avec un peu d’expérience et de résistance à la tentation de la démagogie « attrape-followers », le truc est vraiment une bonne surprise

4. e-bay : c’est pas vraiment un réseau social stricto-sensu mais en y repensant, que des avatars s’exposent, échangent des infos ou se revendent des cadeaux de Noël ou des vieilleries, la frontière est floue et les modèles économiques convergent. Et quiconque a trouvé un réchaud à fondue en fonte avec caquelon et le toutime pour 20 euros ou un meuble hi-fi danois vintage Sixties disparu du monde dit « réel » depuis un siècle ou un lot de 45T d’Henri Salvador ne me jettera pas la pierre. Quant à cette Simca 1200 S Coupé Bertone sortie de grange (avec chat en prime sur la photo) …

 Il y a les ludiques

5. Youtube (alternative made by France : Dailymotion) pour la vidéo : bibliothèque participative de vidéos personnelles, professionnelles, de loisir … consultables de n’importe quel terminal à écran relié à internet. On peut aussi bien mettre en ligne les premiers pas du petit dernier pour la grande tante du bout du monde que le process du réglage du moteur de la vieille Alfa pour la prochaine fois qu’on aura l’idée farfelue de la remettre en marche, qu’échanger ou trouver des extraits de long-métrage, des séquences d’information ou des films pros ou éducatifs, dans toutes les langues du monde. Et puis, si on fait confiance au système et qu’on ne craint trop ni Big Brother ni un Fukushima de l’internet, ça évite de se ruiner en disques durs pour télécharger toutes les pubs de Georges pour le café bobo pas écolo

6. Blip (alternative vodpod) pour la musique : les mélomaniaques râleront que la qualité sonore n’y est pas mais la base sonore disponible sur le net est inépuisable et jouer au disc-jockey est aussi fun qu’écouter au vol ou regarder les clips que d’autres ont dénichés en fonction de leurs goûts et/ou du hasard de leur pêche. Et puis le système est un peu approximatif, frustrant quand ce qu’on nous promet est autodafé pas le copyright, surprenant quand on tombe sur un vieux discours de politicien en cherchant de la musique pour le café, traumatisant quand on est trompé sur la marchandise par une reprise abusive, un remix assassin ou un « cover » genre karaoké d’ivrogne. Moyennant quoi, c’est plus fun que Deezer

7. Foursquare est un genre de guide du routard participatif : pour savoir que vos « amis » recommandent de réserver telle ou telle table ou de demander le dessert hors carte dans un restaurant, signaler photo à l’appui le truc rigolo de votre tableau préféré d’un musée, avertir votre réseau d’une bonne affaire à ne pas rater ou simplement savoir qui est dans le coin et aurait le temps d’un café. Le siècle sera géolocalisant ou ne sera pas, d’ailleurs Facebook s’en est rendu compte et a lancé son « me-too »

Et il y a les créatifs

8. L’éditeur / bibliothécaire / libraire virtuel Youscribe : réseau de lecteurs et d’écrivains passionnés, fanatiques ou juste sympathisants, Youscribe permet de lire gratuitement ou pas, de se constituer une bibliothèque électronique, de dialoguer « littérature », et aussi d’éditer des livres sous format électronique en quelques « clicks » en laissant Youscribe faire le boulot de diffusion/vente en ligne (mais sauf publications nombreuses, les revenus ne valent guère la chandelle, c’est comme dans « real life »), par exemple Net-Land-Art, mais pas que, sinon il n’y aurait pas déjà des dizaines de milliers de youscribeurs

9. L’inclassable Pearltree : la version 2.0 des mind-maps. C’est un peu comme Second Life, on sent que le concept est très intéressant mais la techno est un peu frustrante quand on a vu Tom Cruise jongler en 3D avec des écrans virtuels dans un film du siècle dernier ou Indiana Jones consulter l’avatar d’Einstein dans un photomaton de fête foraine.

Enfin, il y a le « business »

10. JKPM, le réseau social d’affaires est un joli concept « made by France » ce qui ne gâche rien. L’ascenseur relationnel, le »rekommending » sont un peu moins grand public que Facebook mais la vie 2.0 a aussi quelques contingences économiques et ça ne peut pas faire de mal d’explorer la zone frontière vers le business, entre un blip et un twit …

Evidemment, on ne fait même pas une équipe de foot avec une dizaine d’avatars et il y a aussi plein de nouvelles applis iPhone ou iPad tous les jours, mais c’est le minimum syndical pour être un peu considéré par Big Brother

Renaud Favier – 27 avril 2011 – http://www.renaudfavier.com

Le bonus : chouette, on va enfin pouvoir surfer dans l’eau !

C’est fini pour aujourd’hui (le problème des iTruc 2.0 et assimilés, c’est non seulement qu’ils ne vont pas -encore- dans l’eau, mais aussi que les batteries sont vraiment trop faiblardes et qu’il n’y a même pas -encore- de panneau photovoltaïque sur la carapace pour recharger)

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Actualité, Compétitivité, Pause Café, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Réseau Sociaux 2.0 : je vous aime, nous non plus

  1. Bonjour pour commencer bravo pour votre site internet que j’ai parcouru avec plaisir. Le présent article m’a beaucoup plu car je le trouve bien rédigé et pertinent. Je n’ai pas pour habitude de commenter les sites mais aujourd’hui je prends quelques instants pour le faire. Je vous contacterais pour faire un échange de lien avec mon propre site. En espérant vous lire bientot.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s