Cannes : Belmondo, vaste programme

Les canards, même habillés, ça tire tout, c'est même à ça qu'on les reconnait. Et après, même Dieu a du mal à reconnaître les (siens) (riens) biens.

Festivals : les auditions avancent. Von Trier nage nu sponsorisé par une très vilaine marque dans une marre aux c…nards de palace pour être « vu à la télé ». DSK ne met pas … (?) de maillot (Sch…, what did you expect ?) hors caméras. Belmondo, vaste programme.

"Lars, parfois il a un sens de l'humour que les gens ne comprennent pas". On ne sait pas si c'est du Lars ou du porc mais dans le doute, il ne faut pas s'abstenir de lui botter le train à grands coups de Pataugas (made in France)

Un canard, un c…nard aussi d’ailleurs, même le roi des c…, sans ses palmes, c’est tout nu. Et un roi nu, c’est indécent. Et un des cent, c’est déjà trop. Même si c’est cent bonnes intentions, parce que le Monde sait que l’enfer en est pavé. Quel enfer c’est, les autres ! Quel enfer ! Mais c’est les autres. Chez les autres, heureusement. Ou pas que.

Allo ? A l'eau ? Que d'eau ! (sans censure, on pourrait titrer "Belle paire de c..." ou alors "Une paire de C... pour deux c..." ou alors le roi n'est pas encore nu (corps nu ?cornu ?)

C’est pas que les palmes les rendent beaucoup plus élégants, mais c’est comme les cravates et les notaires (celles d’y-ceux, c’est autre chose, mais on y reviendra sûrement …), en France, on aime bien les trucs qui servent à pas grand chose depuis l’ancien régime au moins mais qui décorent et flattent les égaux plus que d’autres.

Les palmes, ça peut faire bien avancer la carrière si on est peu habile et si on connait les gens qu'il faut et les règles du jeu qu'ils jouent

Mais qu’est-ce qu’il fait pas là, celle-la ? Ou l’inverse. Ou le contraire. Ou pas. Va savoir, la Vérité, c’est vraiment un truc ailleurs qu’on préfèrerait ne pas (sa)voir.

Les apparences sont trompeuses, je ne fais que passer entre 12h et 13h avant d'aller déjeuner avec ma fille et là je cherche mon téléphone dans la chambre, inutile d'appeler la sécurité

Mais pourquoi ces canards croient-ils nécessaire de faire un tel cinéma ? C’est l’époque qui veut ça ? Du bon temps de Monsieur Schutz, on était content avec un Molière de tartufferie, on n’avait pas besoin des palmes de l’indécence. « Ah ! Newton, une simple pomme et deux siècles après on en parle encore »

Bon, c’est pas que tout était super mieux avant. On mentouillait déjà bien un peu du temps où la France (en fait, une polonaise immigrée, mais on y reviendra) éclairait le monde au radium qu’elle avait découvert (mais c’était avant qu’on invente l’Amérique, on y reviendra). « Vous êtes chimiste de formation ? C’est destiné à l’alimentation du bétail. Ah! en tout cas, c’est prometteur. »

Mais « Les palmes de Monsieurs Schultz », même si Pinoteau en a fait un assez correct film avec Huppert et Noiret, c’est quand même super daté. Se doper pour obtenir des honneurs mal (mâles ?) acquis, c’est un truc d’avant qu’on invente la corruption, le lobbying et le viagra (ou le botox, c’est la même histoire, mais on y reviendra). Un truc du temps où les hommes de sexe mâle (mal ?) n’étaient pas encore des zoms. Enfin maintenant, tant qu’il y aura (que, queue ?) des zoms au pouvoir, « à la longue (la plus ?) ca ne va pas » comme dit Angela qui n’aime pas beaucoup les Grecs, mais ça c’est une autre histoire (encore que c’est un peu la même Histoire), un truc d’allemande de l’Est dopée dans sa jeunesse à des utopies genre tous les hommes sont égaux même les femmes. Pourquoi pas rouler en Trabant, aussi, alors qu’on peut avoir des Porsche ?

J’avais en tête d’ajouter quelques paragraphes pour en rajouter une couche sur le grand n’importe quoi, sur le fait que ça a souvent l’air de plutôt mieux marcher, en tout cas avec un meilleur rapport qualité-prix, quand ce sont des femmes qui font la cuisine. Mais entre le risque d’accusation de sexisme pro-filles au (sur)lendemain de la journée anti homophobie et puis une espèce d’émotion bête, genre comme quand des filles pleurent au ciné devant des scènes romantiques de films pour filles, devant l’extrait de Good-Bye Lenin, je crois qu’il est l’heure d’aller cultiver un peu mon jardin comme nous le recommande Voltaire (pas un  saint non plus, celui-là), le ciel peut attendre (peut t’attendre ? ne perd rien pour attendre ?) son café contrairement à ce que dit une marque de Porsche à boire qui nous ferait croire comme Bartolone que les canards auraient des dents si on l’écoutait ponce-pilater, voire nous prendre pour des … ponce.

By the way, ça fait un moment qu’on n’a plus entendu parler (de) Aung San Suu Kyi : allo ? A l’eau ? Elle reste enfermée des siècles dans la salle de bain pour faire on ne sait quoi et se maquiller pour on ne sait qui, elle aussi ? C’est un peu inquiétant, voire indécent, non ?

Homme (femme aussi, ça va sans dire mais mieux en l’écrivant quand même) libre, toujours tu chériras le café amer (mais pas celui qui vient genre en Porsche dans des capsules pas très bio et super chères parce qu’il le vaut bien) mais aujourd’hui tu le boiras un peu plus court, genre ristretto à l’italienne (le cafezinho brésilien est formidable aussi mais cette manie d’y mettre plus de sucre que de café est désastreuse pour le cholestérol) .

ça semble pourtant assez simple, ce bonheur dont on nous fait un tel film catastrophe

En attendant, DSK résiste avec courage, une certaine élégance et quelque chose de Churchillien (oui, la carrure, mais « pas que »). Alors même si je ne suis pas particulièrement d’accord avec ses idées, ses goûts et ses fréquentations (pas pires que ceux de beaucoup d’autres, hélas), si je ne peux croire qu’il soit irresponsable mais pas coupable même si j’aimerais, en bon voltairien imparfait, contradictoire et … Français, dans le doute,  je ne jette pas trop fort une pierre trop grosse à ceux qui préfèrent avoir tort avec sa présomption d’innocence que raison avec des meutes de loups en retard de deux ou trois guerres depuis longtemps (ou en avance sur la prochaine qu’ils espèrent, ce sont les pires). Juste un petit pavé dans la mare (nostrum) à c…nards

Renaud Favier – 19 mai 2011 – http://www.renaudfavier.com

Le bonus : Ah ! Belmondo. Je n’avais jamais réalisé consciemment ce que son nom (de scène ?) voulait dire. Si tous les acteurs (pas qu’au cinéma) étaient comme lui, quitte à assumer des gueules un peu cassées et quelques rides devant le neurone plutôt que se/nous doper au botox autobronzant qui lave plus blanc pour l’écran, le monde serait plus beau, non ? Peut être pas les vacances romaines éternelles, mais en tout cas, ce serait moins c…ardland.

C’est fini pour aujourd’hui, buongiorno principessa

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Actualité, Humour, Politique, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Cannes : Belmondo, vaste programme

  1. Jayne Rizvi dit :

    I’d come to comply with you here. Which is not something I typically do! I love reading a post that will make people think. Also, thanks for allowing me to speak my mind!

  2. Blake Trabert dit :

    I’d have to acknowledge with you on this. Which is not something I typically do! I really like reading a post that will make people think. Also, thanks for allowing me to comment!

  3. Wheel Covers dit :

    I have to admit this content was very worthwhile. I discovered you with a google search and was rather stunned at your rank for this article.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s