Le monde 2.012 tel qu’il promet : lettres de l’année du dragon

On associe dans les livres d’Histoire l’invention de l’écriture à une certaine idée de la civilisation et celle de l’imprimerie en Europe à l’allumage des Lumières dans le monde. Que retiendra-t’on des écrits politiques du 21è siècle ? Eléments de langage ? Twits ? Slogans ?

Au niveau global, on sent que le temps n’est pas aux poètes et que même si les élites du monde entier applaudissent poliment quand un champion du grand oral à la française fait un beau discours à l’ONU, à Porto Alegre ou à Davos sur le monde tel qu’il aurait pu être, les vrais gens du monde entier qui vivent In Real Life préfèrent les livres en anglais qui parlent de vrais jobs pour aujourd’hui et demain. Chacun ses références, ceux qui sont plutôt lecteurs de vieux rêves lisent « #Occupy » ou relisent « Pauvre comme … » en se demandant si et comment « Yes we Can … Ensemble … Maintenant … et toussa-toussa » selon vers quel rive pense penche leur coeur ou de quel côté du mur de l’emploi et des religions politiques ils vivent, tandis que ceux qui sont plutôt iPad essayent de « Think Different » en se demandant ce que ferait Steve pour encore changer le monde, autant que possible dans le bon sens, et s’il est indispensable de dépenser de quoi installer le wi-fi gratuit dans un bureau de vote de village pour changer de truc portable chaque trimestre. En tout cas, avec la mode néo-rétro et la béatification des Saintes Trente Glorieuses, « Future Schock » sorti au tout début des seventies pourrait (re)devenir un best-seller mondial en 2012 : plus de 40 ans après sa parution, on en trouve des exemplaires assez parcheminés pour les conservateurs qui ne lisent que sur vieux papyrus, mais il est sorti en eBook pour les autres conservateurs qui ont un ordinateur de/au bureau ou qui ont reçu un écran à lire pour Noël et ne savent toujours pas comment, ni quoi y télécharger.

Au pays de Proust et de Jaurès, on est aussi en crise mais on n’est pas tombés assez dépressifs pour s’intéresser beaucoup plus qu’ailleurs aux écrits de politiciens professionnels de base, surtout depuis qu’ils passent à la TV tout le temps et que certains font même les secondes parties de concerts de chanteurs populaires, sauf exceptions genre Zola ou Mélenchon qui tirent non seulement à boulets rouges dans le sens du vent populaire du moment, mais à plusieurs dizaines de milliers d’exemplaires.

Quelques politiciens traversent des déserts et/ou finissent par prendre une retraite plus ou moins méritée et écrire des mémoires (au demeurant parfois passionnantes quand ils ne l’ont pas trop perdue et qu’ils peuvent enfin dire le vrai et dévoiler le dessous de certaines cartes ou les ficelles de certaines affaires) plutôt que des professions de foi copiées-collées de rapports de communicants stagiaires, mais tout le monde n’a pas pêcho Lady Di et n’est pas de Gaulle qui veut (pour être gaulois, c’est plus facile, en général). Mais mêmes les bonnes mémoires ne parlent que rarement d’avenir et les livres politiques ont le plus souvent les tirages qu’ils méritent. Avec une injustice notable, puisque le livre de campagne de Valérie Pécresse publié à l’occasion des dernières élections régionales d’Île de France, et dont on se moque dans les dîners en ville comme étant une sorte de champion du monde de France de mévente dans sa catégorie, ne s’est que marginalement moins écoulé que la quasi-totalité des publications signées par d’autres futurs ou ex ou ex-futurs ou futurs-ex etc candidats à un siège, un maroquin, une haute, forcément haute, fonction d’intérêt général ou plus si affinités. C’est certainement très injuste parce que cette femme politique courageuse a un vrai talent avec les mots contrairement à la plupart des élus qui lisent laborieusement ou signent discrètement les textes écrits par les stagiaires de leurs assistants. Ce n’est pas tout le monde qui, dans une séance de questions au gouvernement houleuse où les tupamaros de la guerilla pré-électorale font mauvais feu de tout bois si vermoulu soit-il, improvise du tac au tac en conservant calme et sourire sous le feux : « Ce n’est pas en répétant des mensonges qu’ils deviennent des vérités, Madame Mazetier ». Un peu sommaire mais efficace, sourirait Audiard qui s’y connaissait en flingage et avait accessoirement écrit les dialogue de l’inoubliable et exemplaire « Président »de Verneuil, avec Gabin et Blier. Quoi qu’il en soit, on va encore rééditer pas mal de vieilleries en France en 2012, avec cette certaine idée française du néo-rétro qui fait plus gagner le Goncourt chez Drouant que le Paris-Dakar dans le monde tel qu’il est (Audiard sourirait jaune en voyant ce que sont le Paris-Dakar des gugusses et la Pampa des Gauchos devenus).

Mais la critique est plus facile que l’art politique (honni soit qui Sofitel y pense parce que de l’art au cochon il n’y a qu’un pas mais il est grand), fut-il littéraire. Et de talents critiques, voire caustiques, on n’en manque ni en littérature, ni en politique, en France. Alors on ne s’étonnera pas que le bouquin de Duhamel sur les politiciens qui l’ont marqué au cours de sa longue carrière de journaliste politique soit goûteux comme un déjeuner parisien (et classiquement écrit comme un menu chez Drouant, ce qui ne gâte rien quand on est plutôt amateur de l’orthographe-grammaire à la mode Bescherelle d’avant les réformes et du papier qui sent un peu la vieille poussière comme certains bon vieux vins) mais moins copieux qu’un banquet républicain. Et lire sous la plume de ce vieux conservateur éclairé un éloge public appuyé au talent littéraire et de tribun de Mélenchon ne rassure qu’à moitié le cochon bourgeois qui sommeille en chacun de nous mais donne à espérer en la littérature, sinon en la politique (pour la littérature politique, c’est sérieusement compromis), pour 2012 et plus si affinités.

Et une fois n’est pas coutume, les émissions TV (ou radio) consacrés à la littérature politique sont souvent réussies, voire plus passionnantes que les bouquins et candidats dont elles font la réclame. A commencer par le formidable bibliothèque Médicis d’Elkabbach (qui décidément ne se taira jamais n’en déplaise aux vieux staliniens et à leurs jeunes imitateurs, et c’est très bien) qui est ce qu’on fait de mieux à la TV française pour l’éducation politique (et sentimentale, parfois) des électeurs seniors. La Chaîne Parlementaire (LCP) ne néglige pas les électeurs juniors auxquels est proposé « Un monde de Bulles », ni surtout les entre-deux-âges qui peuvent déguster chaque vendredi (ou en replay sur http://www.lcp.fr/emissions/ecrire-la-politique) le délicieux « Ecrire la politique » dont la formule évolue régulièrement mais qui est souvent un petit plaisir léger qui contraste avec les indigestes discours, commentaires à rallonge et autres pavés lourdingues infligés aux (é)lecteurs, spectateurs et autres chers auditeurs en saison électorale.

Sinon, on a énormément de chance en France : la presse est bien plus libre qu’en beaucoup d’ailleurs (en tout cas le lecteur-électeur est libre de choisir), le cloud n’est réglementé que par les lois de propriété intellectuelle (et c’est un bien public n’en déplaise aux pirates), la TV n’est pas obligatoire (le vote non plus et c’est moins satisfaisant) et c’est l’année du dragon (en attendant e-publication fin janvier, il y a Net-Land-Art pour ceux qui pensent que dans Développement Démocratique Durable, il y a d’abord « Durable » et Mad-In-France si on est plutôt intéressé par le mot « Démocratique ») dont les observateurs optimistes et un tant soit peu lettrés constatent qu’elle commence après celle des Européens bien que d’aucuns racontent que le soleil et les gens se lèvent plus tôt à l’Est, et qu’elle nous débarrasse du lapin 2011 qui était vraiment insupportable et aurait rendu neurasthénique n’importe quelle tortue.

En attendant, il y a un peu de littérature plus ou moins (polie ?) politique sur Twitter.

Let’s Destroy some Walls in 2012 w/ Pink Floyd – « The Wall » –rf2012.wordpress.com/et-aimer-le-mo…… ♫ blip.fm/~19syg9

Happy Davos 2012 😉 * w/ Pink Floyd – « Money » –rf2012.wordpress.com/en-un-mot-ou-d…… ♫ blip.fm/~19syf9

Let’s Enjoy this Day of 2012 😉 * w/ Pink Floyd – « One Of These Days » – rf2012.wordpress.com/et-bienvenu… ♫ blip.fm/~19syej

Let’s Be Careful, It’s Dragon Year 😉 * w/ Pink Floyd – « Careful With That Axe Eugene » – http://rf2012.wordpres… ♫ blip.fm/~19sye0

Renaud Favier : France & Facebook is out! bit.ly/g8PTOA

Renaud Favier, le Journal is out! bit.ly/dQneRc ▸ Top stories today via @fus @aor

Débats #Davos #WEF et ailleurs sur #danger de course à la#Compétitivité si pays concurrents pas assez coopératifs et/ou système mal régulé

En bref (made in) America is back, competitive and built to last. And fair. Pdt Obama solide dans ses bottes, pas démago lnkd.in/qRXQQA

En bref #America is Back, made in America & built to last: pas de surprise mais job très bien fait par Pdt #Obama whitehouse.gov/the-press-offi… #SOTU

VIDEO: State of the Union address youtu.be/RLYphVUutTs & Republican Response youtu.be/iE_SJc4_A6M #SOTU Retweeted by Renaud Favier  View video

« At the heart of this speech is a president, defiant ». BBC’s Mark Mardell asks if Obama answered his critics? #SOTU bbc.in/wDrdMi Retweeted by Renaud Favier

#Morin « père courage » chez @JJBourdin_RMC « au centre ni ambigu, ni équivoque » : bravo, mais on ne sort de l’ambiguite qu’à son détriment …

« Ce n’est pas en répétant des mensonges qu’ils deviennent des vérités, Madame #Mazetier » : #Pécresse un peu sommaire mais efficace 😉 #QAG

#France #Dujardin et le film « The Artist » nominés 10 fois aux #Oscarlnkd.in/pDSM5i

Le site du World Economic Forum est une mine d’or lnkd.in/27Wc3y

Angela Merkel fera le discours d’ouverture du Forum de #Davos#WEF demain weforum.org

Angela Merkel fera le discours d’ouverture du Forum de #Davos#WEF demain weforum.org fb.me/1qqUm9qp5

G’nite from #Paris 😉 * w/ THE WHO – « QUICK ONE » – MONTEREY 1967 – bestcoffeeinparis.wordpress.com/about/ ♫ blip.fm/~19sm2g

😉 * from #Paris w/ The Who – « Young Man Blues » (Live) –bestcoffeeinparis.wordpress.com ♫ blip.fm/~19sm05

😉 * from #Paris w/ The Who – « Baba O’Riley » –rf2012.wordpress.com/happy-new-year…… ♫ blip.fm/~19slz8

From #Paris w/ LOve 😉 * w/ The Who – « Anyway, Anyhow, Anywhere » (Live) – facebook.com/cafe.matin.par… ♫ blip.fm/~19slxy

#OIT épingle la #compétitivité de #allemagne qui « déstabilise les pays voisins »: en même temps, le « gagnant-gagnant » est rare in real life 

Béatex était le dernier fabricant de bérets basques made in #France wp.me/p23TvS-2A

Lejaby marque d’origine française de lingerie qui ferme son usine de made in #France pour 6 Euros wp.me/p23TvS-2H

Choc de #Compétitivité 2012 : au-delà des mots et des maux, vaste programme … wp.me/p23TvS-2j

Les voeux à la culture sont passés inaperçus derrière des rumeurs. Malraux est mort, Montaigne dit « EPM » aussi #France wp.me/pJjbe-3Rf

Si on se demande quelle est la différence entre posture et imposture en regardant les #QAG sur #LCP on a bien raison renaudfavier.com 

Si on a fini Mad-In-France 6 et qu’on attend le suivant, il faut patienter et se préparer à un changement de titre youscribe.com/catalogue/livr…

Si on se demande ce que pourrait être un développement démocratique durable, on peut se renseigner un peu sur internet youscribe.com/catalogue/manu…

Si on est un peu dubitatif, voire pire, devant les discours politiques de campagne électorale, on peut lire pourquoi youscribe.com/catalogue/livr…

Si on a déjà fini le #Goncourt et qu’on n’est pas invité à #Davos, on peut toujours lire un bon #ebook made in #France youscribe.com/renaudfavier/

Si on n’a pas le droit de vote pour the #Artist aux #Oscar on peut toujours « liker » Café à #Paris made in #France 😉 facebook.com/cafe.matin.par…

Don’t under-estimate (the French) Montaigne #Paris #France#Culture #Marseille #Sarkozy wp.me/P23x32-ba

On va pas faire une montagne d’un naufrage à 200 m d’une pizzeria wp.me/P23x32-bf

On ne pas se compliquer la vie pour une tirade de nez wp.me/P23x32-bk

N’est pas #Montaigne qui veut, heureusement sinon il y aurait trop de moralistes morts viadeo.com/s/7X8RT

Renaud Favier : France & Facebook is out! bit.ly/g8PTOA

Voeux à la #culture. On va entendre parler (de) #Malraux et Mongénéral à #Marseille : MMM entre AAA, PME & ISF lnkd.in/Fx692Z

Renaud Favier, le Journal is out! bit.ly/dQneRc

Voeux à la #culture à #Marseille : avec #NOAH en #VIP et Marseillaise comme au #Bourget ?… fb.me/1yAWqmOmi

Le monde 2.012 tel qu’il promet : Montaigne, il vous dit : « EPM », aussi wp.me/pJjbe-3Rf

* * *

© 25/1/2012 – Renaud Favier – (Comp&titivité) – renaudfavier.com – musique !

* * *

Retour vers les e-books à (re)lire en 2012

            
          

* * *

Retour vers café du matin à Paris qui est un des rares trucs qui ne réserve pas de mauvaise surprise en 2012 électoral du dragon, sauf si on espère du prêt-à-penser.

 

Please, mind the gap click on the mug for English version.

  

Retour vers un excellent 2012 du dragon tant qu’il est encore de bon goût de le souhaiter.

 

Et surtout, bonne compétitivité (durable, forcément durable, sinon c’est moins bio pour l’emploi et l’innovation et l’exportation et toute l’intendance qui suit, ou pas) parce qu’on ne vit pas que d’humour et d’eau fraiche, surtout l’année du dragon, fut-il d’eau électorale.

  

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Actualité, Compétitivité, Humour, International, Pause Café, Politique, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Le monde 2.012 tel qu’il promet : lettres de l’année du dragon

  1. Ping : Le monde 2.012 tel qu’il promet : le meilleur des mondes … de France … néo-rétro | Renaud Favier : Café du matin à Paris

  2. Ping : Le monde 2.012 tel qu’il promet : #occupy vous (aussi) des hérissons | Renaud Favier : Café du matin à Paris

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s