Ne jamais remettre à Noël une bonne action qu’on peut faire aujourd’hui

Avant, on respectait spontanément les traditions en général, et les dates rituelles en particulier. Mais c’était avant. Maintenant, mieux vaut anticiper. Parce qu’avec les crises diverses et le climat d’hiver qui déraillent, on ne sait pas ce qui peut arriver d’ici Noël, maintenant.

Avec la violence de maintenant, mieux vaut faire ses dons de Noël aux bonnes cause tant qu’il est encore temps, et cliquer tout de suite sur l’image ci-dessous (vers http://boutique.wwf.fr/index.php/special-noel.html ).

Avec la crise de maintenant, mieux vaut faire ses dons aux méritants avant que les banquiers ne mettent les chéquiers en opposition, et cliquer « tout soudain » sur l’image ci-dessous (vers http://www.unicef.fr/contenu/actualite-humanitaire-unicef/coup-d-envoi-de-l-operation-noel-sera-bleu-2012-11-20 ).

Avec l’environnement de maintenant, inutile d’attendre la neige pour aider ceux qui sont dans le besoin, la maladie, la tristesse, la douleur, et cliquer « asap » sur l’image ci-dessous (vers http://www.croix-rouge.fr/Je-donne/Aider-autrement/Noel-genereux ).

Avec l’Europe et ses budgets de maintenant, ne surtout pas attendre les réveillons pour soutenir les banques alimentaires quand on fait ses courses, InReaLife ou sur internet, et cliquer sur l’image ci-dessous dés que possible (vers http://www.restosducoeur.org/ ).

Avec le dialogue pour la compétitivité et les plans sociaux de maintenant, ne pas attendre l’hiver avant de mettre dans les collecteurs ou chez Emmaüs les vêtements chauds qui ne servent plus et cliquer sur l’image ci-dessous (vers http://www.emmaus-france.org/ )

Avec ce qu’on voit dans les rues, maintenant, c’est le moment de faire quelque chose. Par exemple, chanter avec http://toutlemondechante.net/ . Parce que même si rien n’est sûr, pas plus maintenant qu’hier ou demain, sur un malentendu, ça peut marcher.

Maintenant, chacun sa méthode et son calendrier (de l’avent), du moment que ça bouge aussi vite que raisonnable, par ex. en cliquant sur l’image (vers http://www.apf.asso.fr/ ).

* * *

La vieille chanson des Restos du Coeur, on aimerait ne plus l’entendre, mais elle est jolie – http://joyeuxnoel2012.wordpress.com/ ♫http://blip.fm/~1dc8u5 

Donnons maintenant aux bonnes oeuvres pour Noël, pour que les bénévoles aient le temps de faire les paquets cadeaux http://wp.me/p2ULUe-1K 

Personne n’est forcé de croire au Père Noël, mais ça aide quand on entend des politiciens à la TV http://wp.me/P2ULUe-1n 

On n’est pas obligé de croire que Jésus et les Rois Mages étaient chrétiens pour aimer le calendrier de l’Avent et Noël http://wp.me/P2ULUe-j 

Je ne veux inquiéter personne, mais Noël approche, il y a de plus en plus d’indices http://wp.me/P2ULUe-2 

On n’est pas obligé de croire au Père Noël, ni en grand chose d’ailleurs, pour se promener aux marchés de Noël à #Paris http://www.parisinfo.com/sortir-a-paris/noel-a-paris/les-marches-de-noel/ …

Noël approche vite, c’est le moment d’aider les bonnes causes de son choix ^-^ … http://fb.me/1jfi26Hbf 

Donnons maintenant pour Noël, rien ne sert d’attendre les vacances scolaires pour aider ses bonnes causes http://wp.me/p2ULUe-1K 

* * *

Renaud Favier – 28 novembre 2012 – Version anglaise

Anyway, qu’on soit, ou pas, en avance pour le sapin, la recherche des santons, la commande des cartes de voeux caritatives et l’achat des bulles (nb que le café restera gratuit et disponible pendant les fêtes sur http://www.facebook.com/cafe.matin.paris ), paniqué par l’approche des repas de famille de Noël un peu partout et plus si affinités en France après une année de régime de gré ou force qui avait au moins l’avantage de permettre d’envisager de ne pas arriver en 2013 avec le ventre touchant par terre, la balance éclatée de rire et le neurone saturé de corps gras … si on peut soulever un Kindle et si on sait télécharger sur Amazon, on peut emporter dans sa poche pour le prix de quelques café en terrasse une bibliothèque électronique entière garantie sans lipides plus ou moins insaturés, ni sucres plus ou moins lents, dés maintenant « tout soudain ». Quelques échantillons sur Amazon en cliquant sur les icônes.

        

Si on a un SmartPhone ou un hybride moderne, on peut également lire online ou télécharger plein de livres électroniques sur la plateforme française Youscribe (nb le format pdf disponible sur Youscribe est assez pratique sur grand écran et moins fantaisiste que ePub à l’impression en format A4). Quelques exemples en cliquant sur les icônes ci-dessous.

               
               
         
          
          

Et si on préfère lire ce qui est gratuit, rapport à l’argent, ou parce qu’on en fait une question de principe, ou parce que c’est la crise, par exemple, on n’a qu’à cliquer sur les icônes ci-dessous pour télécharger des livres électroniques, mais pas tristes, à l’oeil.

      

Et puis, si on est vraiment fanatique de l’entrepreneurship et du commerce extérieur français qui ne s’est pas tellement amélioré depuis que la nouvelle Ministre achète des sacs à main made by France à l’étranger pour doper les chiffres de l’export en mouillant elle-même le chemisier mais ne commente plus trop les chiffres mensuels dans les médias ou le cloud (pour l’ordre du jour du conseil des ministres, ça dépend, on verra après le vote du budget quand le sujet du mariage pour tous sera passé de mode, si celui de l’entreprise sociale et solidaire sur subventions directes ou indirectes ne monopolise pas le débat jusqu’à ce qu’on parle de décentralisation), ou passionné par la compétitivité des entreprises françaises avant les éléments de langage des conseillers en communication de Montebourg ; le rapport Gallois ; le Plan Hollande au XXIè siècle, ou si on a un peu besoin de se documenter sur le sujet en mode “think different” pour son boulot ou ses études et qu’on a déjà écouté l’interview de la ministre le 20/11 sur Public Sénat TV (http://ils-l-ont-dit-sur-publicsenat.tumblr.com/post/36154557401/nicole-bricq-etait-linvitee-de-preuves-par-3), on peut aussi e-lire gratuitement sur le sujet en cliquant ci-dessous, en attendant le grand plan nationo-régional de compétitivité export.

          

* * *

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Actualité, Environnement, Humour, Pause Café, Voeux, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Ne jamais remettre à Noël une bonne action qu’on peut faire aujourd’hui

  1. raffaellowi dit :

    Vraiment sympa la première partie de l’article ! :p

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s