Bilan globalement positif pour #COP21

Bilan de COP21 Paris 2015

Heureusement que #COP21 était organisé dans un pays post-stalinien maitrisant l’agitprop (à part quelques sit-ins place de la République d’atrabilaires de logements sociaux des beaux quartiers, aucun altermondialiste n’a été aperçu, et les zadistes de pacotille sont vite retournés à leurs yourtes en paille bio du Tibet) la propagande normale (les éléments de langage sont aussi pathétiques que les dialogues films de Dany Boon, mais les photos de glaçons fondant sur la place du Panthéon, c’est mieux qu’un remake de Dr Jivago) et le greenwashing (palme d’or du sponsoring gentillet pour ses youtubes « SOS Nature » à Axa, au demeurant pas le plus cynique des mécènes manipulateurs du jamboree des écolocrates et leurs groupies).

Ceci médit, l’échec de #COP21 n’est pas moins consternant que ceux des 20 premiers raouts du genre autour de Noêl avec cocktails au champagne bio offert par les états organisateurs et l’ONU (c’est gratuit, c’est les tribuables du monde entier qui payent) et voyages en première compensés carbone aux frais des gtribuables pour les écologistes en passeport diplo et militants à iPhone 6Plus en attendant mieux, depuis Rio en 92, et n’était pas plus facilement évitable que la poursuite du bousillage de l’environnement en général et de la nature en particulier, parce que pour aller vers moins pire, il faudrait réduire l’hypocrisie générale et les renoncements individuels au moins aussi urgemment  que la tartufferie des politiciens, et récompenser les belles initiatives de gens de bonne volonté plutôt que compenser les émissions (TV) de carbone sous le haut patronage des pires pollueurs.

Bref, la décision la moins insignifiante de #COP21, c’est qu’il y aura un COP22 (on sussure entre écolocrates de luxe s’ennuyant gravement entre les conférences soporifiques au Bourget et les cocktails pathétiques en ville -l’avantage pour le binz écolo, c’est que les fonctionnaires parisiens ont été obligés d’autoriser les aller-retours en hélicoptère sinon les écolocrates de haut grade auraient boycotté, pas comme pour le salon de l’aéronautique où les milliardaires et industriels de l’aviation sont obligé de se taper les embouteillages de l’A1 en panzer diesel pour aller bouffer en terrasse entre eux en regardant les Airbus et Boeing faire des ronds dans le ciel tandis que leur petit personnel fait la queue pour les navettes en bus entre deux RER bondés) qu’il y aurait consensus pour que ça ait lieu au soleil dans un pays en paix la prochaine fois, mais que le leader maxi-mots de la France de maintenant de l’écologie sociale solidaire qui ne marche jamais n’aurait pas réussi à convaincre les étrangers capitalistes d’aller faire ça à Cuba, pas pour des raisons politiques, juste parce qu’il n’y a pas assez d’hôtels pour écolos mondains amateurs de luxe) …

#JeSuisCOP21

ReNoComment – 10 décembre 2015

PS : je dis pas que j’en suis ravi, mais je l’avais bien (mé)prédit, dés Copenhague https://renaudfavier.com/2009/12/19/hello-copenhague-mug-a-moitie-vide-vert-a-moitie-plaint/

 

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans #Cop21, #Paris, Ecologie, Environnement, France, Uncategorized, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s