La #France pourrait ne pas changer : on ne va pas en faire un #Fromage (blanc)

La France va voter dimanche 6 mai pour élire son président jusqu’à 2017. Ce n’est pas que l’avenir de la Grande Nation soit tellement essentiel pour les 99% de citoyens d’autres pays, que ça impose une réunion du conseil de sécurité à l’ONU, mais ce n’est pas rien (parisien ?).

La France, c’est quand même le pays de Louis de Funès, alors même si ce n’est plus tout à fait celui du temps où les gendarmes de Saint-Tropez prenaient le Paquebot France pour aller représenter leur pays avec dignité et gravitude dans celui de l’autre Statue de la Liberté (chacun sait que la « vraie » est au milieu d’un pont sous lequel coule la Seine, pas loin de la Tour Eiffel), ce n’est pas rien.

Même si le pays qui est aussi celui de Pagnol a un peu changé depuis le temps où l’huile d’olive était pressée dans des moulins à vent et où l’herbe de Provence n’était pas récoltée plus en Albanie qu’autour de Garlaban, et même si les bateaux du port de Saint-Tropez ne sont plus ce qu’ils étaient du temps où le monde entier rêvait d’apercevoir Brigitte Bardot par un trou de haie de la Madrague, ce n’est pas rien.

Même si le respect des institutions s’est autant perdu au pays du Festival de Cannes que celui des traditions, que les premières dites aient parfois un peu perdu l’âme qui faisait la fierté de leurs fonctionnaires ou que les citoyens ne soient plus ce qu’ils étaient du temps des secondes du mariage en blanc, des dragées made in France et des jolies voitures françaises cinématographiques et made in France, ce n’est pas rien.

Même si on a en France un peu perdu le sens des plaisirs simples depuis qu’on ne croit plus trop aux extra-terrestres pour sauver le climat des campagnes, que les petits hommes verts sont représentés aux élections par une dame à lunettes bizarres et à l’accent étrange qui fait 2% aux élections tandis que le candidat de la reconquête spatiale finit dans la soupe aux choux (ce qui le met néanmoins loin devant l’ex-chéri de ces dames qui avait trébuché sur une assiette de pâtes aux truffes), ce n’est pas rien.

Même si la gastronomie du pays de Brillat-Savarin n’est plus tout à fait ce qu’elle était depuis que les cartes des grands restaurants parisiens sont en toutes les langues sauf en français, que le meilleur restaurant du monde est au Royaume de Danemark (dixit un magazine culinaire en anglais, ça mérite doute existentiel quand même, surtout que les mêmes s’étaient entichés de cuisine moléculaire peu auparavant) et que tout le monde trouve normal de payer 20 Euros le kilo de cerises dures en décembre mais pas de laisser 1 euro de pourboire au gars qui se casse le dos toute l’année pour produire des petites merveilles fragiles en fin de printemps en slalomant entre le climat anarchique et la disparition des abeilles, ce n’est pas rien.

Même si le sens de l’humour n’est plus tout à fait celui de Fernand Raynaud, de Raymond Devos des Branquignols de Dhéry ou même de Coluche ou Desproges, depuis que les Bronzés et la Lemercier sont en pré-retraite, que Villeret, Poiret, Serrault et quelques autres sont sérieusement morts, et que des rediffusions de blagues des Bedos passent à la télé à la place de Benny Hill et de la playmate du Cocorico-Show, on a encore la TV parlementaire et les (d)ébats en direct sur la TVA de la limonade et le droit de regarder Rabbi Jacob aux heures de grande écoute, ce n’est pas rien.

Et même si tout le monde rigole des douches froides que les uns et les autres ont pris ou se préparent à prendre sur la tête au pays des fromages (enfin, ça se discute, entre les règles hygiénistes et la concurrence allemande et hollandaise comme d’hab’, ce sera bientôt la France, « l’autre pays du fromage », voire un pays consommateur de fromage made in Germany ou Netherland comme les autres), et ricane dans toutes les langues du monde des fesses rouges des champions du monde de foot français, jusqu’à New-York et dans un peu tous les pays qui fabriquent et exportent entre autres en France de la haute ou moins haute couture, de la haute ou moins haute voiture et de la haute ou moins huate nourriture … française, ce n’est toujours pas rien, la France.

C’est Paris, et ça ne change pas tellement.

C’est la France, et ça ne change pas tellement.

Il vaut mieux en (sou)rire, même un peu jaune, que de voter blanc.

Surtout que quoi que disent les sondages et autres estimations gelées vendredi soir à minuit, qui qu’il arrive officiellement dimanche à 20h00, ça n’empêche pas de twitter librement sur #RadioLondres, ou whatever works.

« Y’a plus de calcul, le seul objectif c’est la gagne … les Français jouent leur avenir » : #French business as usual http://www.youtube.com/watch?v=mTuR7Pr9Csg&feature=related  View video

Il n’y a pas deux France qui se confronteraient. Non, il n’y a qu’une France, la France qui va s’exprimer le 6 mai! #Bercy Retweeted by Renaud Favier

« Vive la République et Vive la France ! » #LesSables Retweeted by Renaud Favier

#pizza, for a #change next #Sunday evening ? (in French : une pizza, dimanche soir, pour changer ?) … http://fb.me/1XkJA2DmG

French Elections are much more interesting than French Football : U Should Watch on TV Sunday http://wp.me/p27ovB-ay

Renaud Favier : France & Facebook est sorti de presse! http://bit.ly/g8PTOA

Avant, en #France, les bouteilles en verre étaient consignées. Les votes aussi, souvent. Mais c’était avant … #election http://lnkd.in/9Yg7Gv

Renaud Favier, le Journal est sorti de presse! http://bit.ly/dQneRc

Avec ou sans consignes, la France va voter dimanche, et quelle que soit la couleur du changement et du nouveau … http://fb.me/13VpMM89h

Consignes de #Vote de Second Tour à #Paris #France #Europe #World #2012 … : So what ? http://wp.me/pJjbe-4yu

#FF 😉 * @ OldSchool Friends of Change w/ Sam Cooke « A Change Is Gonna Come » (1963) – http://www.youscribe.com/… ♫ http://blip.fm/~1b8snd

* * *

Qu’on envisage de voter pour tel ou tel changement, ou pas, on peut télécharger et/ou e-lire l’un ou l’autre de la trentaine de #eBook qui parlent aussi d’histoires contemporaines, de mots et maux de la politique française, et de développement démocratique durable en France (mais pouvant contenir des traces d’humour) sur http://www.youscribe.com/renaudfavier/, aller se promener un peu sur un bon blog en français moderne qui reste ouvert après minuit et où on peut écouter du bon son (du jazz et de la bossa, mais pas seulement) https://renaudfavier.com/ ou “liker” un petit café quand on veut, comme on veut, où on veut, même en votant pour qui on veut dans l’isoloir si on a un smartphone performant, un iPad3G ou whatever works et pas trop de monde qui fait la queue derrière pour voter (ce qui serait un bon signe, l’abstentionnisme est quand même plus un démo-crétinisme qu’un humanisme) http://www.facebook.com/cafe.matin.paris.

          
          
         
         
  
       

RF 4 Mai 2012.

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Actualité, Compétitivité, Humour, International, Pause Café, Politique, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour La #France pourrait ne pas changer : on ne va pas en faire un #Fromage (blanc)

  1. Ping : Samedi 5 mai 2012, temps variable à très variable en #France : Que prévoit la météo de #RadioLondres pour le week-end ? | Renaud Favier : Café du matin à Paris

  2. Ping : Dimanche 6 Mai, temps gris et froid à #Paris le matin : qu’annonce la Météo #RadioLondres pour la soirée ? | Renaud Favier : Café du matin à Paris

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s