L’Equipe de France pour la compétitivité des PME

Christine Lagarde, ministre de l'Économie, en compagnie (de gauche à droite) du ministre de l'Industrie, de l'Énergie et de l'Économie numérique, Éric Besson, du secrétaire d'État au Commerce extérieur, Pierre Lellouche, et du secrétaire d'État aux PME, au Tourisme et à la Consommation, Frédéric Lefebvre, mercredi à Paris.
Christine Lagarde, ministre de l’Économie, en compagnie (de gauche à droite) du ministre de l’Industrie, de l’Énergie et de l’Économie numérique, Éric Besson, du secrétaire d’État au Commerce extérieur, Pierre Lellouche, et du secrétaire d’État aux PME, au Tourisme et à la Consommation, Frédéric Lefebvre, mercredi à Paris. Source : Le Figaro. Crédits photo : BENOIT TESSIER/Reuters

Christine LAGARDE et sa nouvelle équipe, Éric BESSON, Pierre LELLOUCHE et Fréderic LEFEBVRE, ont rassemblé plus de 200 participants le 1er décembre à Bercy pour assister à la présentation de leurs priorités de politique économique. « Agir pour la reprise – Bercy, 1er décembre 2010 » : extrait vidéo ; dossier « Agir pour la Reprise » (powerpoint, intervention de Christine Lagarde ; intervention d’Eric Besson  ; intervention de Frédéric Lefebvre). L’ensemble de la conférence était, comme maintenant la plupart des manifestations à Bercy au service des entreprises et de la compétitivité, diffusé en direct sur internet. Le différé sera rapidement disponible sur :  http://bercy.congressite.fr/direct/20111201_Agir_pour_la_reprise

Extraits du compte-rendu de Marie Visot, Le Figaro (2/12/2010) :

« C’est tout sourire que la patronne de Bercy a présenté mercredi sa nouvelle équipe, celle qui se consacrera à l’économie française jusqu’à la fin du quinquennat. Christine Lagarde, qui faisait figure de vieille routière – après deux ans passés au secrétariat d’État au Commerce extérieur et plus de trois ans à la tête de l’Économie – a détaillé mercredi, entourée d’Éric Besson, ministre de l’Industrie, de l’Énergie et de l’Économie numérique, de Pierre Lellouche, secrétaire d’État au Commerce extérieur et de Frédéric Lefebvre, secrétaire d’État des PME, du Tourisme et de la Consommation, les priorités de Bercy afin d’«agir pour la reprise».

Le chemin vers la reprise durable, y compris sur le front de l’emploi, passe par l’assainissement de nos finances publiques «un impératif de souveraineté nationale», a indiqué Christine Lagarde en préambule, devant la presse et les directeurs d’administration. Pour le reste, la politique économique du gouvernement va se dérouler sous le signe de la continuité. «C’est une nouvelle étape pour donner de la stabilité», a indiqué Christine Lagarde, qui avait clairement exprimé au chef de l’État son désir de conserver son portefeuille ministériel.

Parmi les chantiers auxquels il faudra s’atteler, la ministre a cité la présidence du G20 «à un moment charnière pour la reprise de l’économie mondiale», le renforcement de «la gouvernance économique européenne» et «l’amélioration de notre compétitivité» – ce qui passe notamment par une convergence fiscale avec l’Allemagne qui devrait aboutir à la réforme de la fiscalité du patrimoine mi-2011.

«Différentiel de coût du travail»

La compétitivité de la France. Si chaque ministre y est ensuite allé de ses priorités – ne rendant pas forcément évidente la cohérence de leur action – tous n’avaient que ce mot à la bouche.

«Nous devons aujourd’hui accompagner toutes nos entreprises, nos commerçants, nos artisans et nos professionnels libéraux», a insisté Frédéric Lefebvre. Lequel prévoit dans les prochains mois de se concentrer sur la qualité de l’offre touristique, l’allégement de l’impôt papier qui touche les PME ou encore la mise en place d’un plan de contrôle dans les relations de sous-traitance entre PME et grandes entreprises.

«Il faut que la “maison France” soit la plus efficace possible», a pour sa part estimé Pierre Lellouche. «La compétitivité, c’est aussi le coût du travail», a indiqué Éric Besson. Raison pour laquelle le ministre de l’Industrie va organiser «une concertation sur le différentiel de coût du travail dans l’industrie entre la France et l’Allemagne». La compétitivité donc. «Ce n’est pas un vain mot; c’est la condition, en période de crise comme en période de croissance, pour attirer les capitaux étrangers, permettre l’essor des entreprises, développer l’emploi et le pouvoir d’achat des Français», a conclu Christine Lagarde. »

L’enjeu de l’international est crucial pour la reprise. Pour participer au débat et brainstormer sur la compétitivité internationale et la croissance des entreprises françaises et européennes, rejoignez le think-tank virtuel CC International SME 1 – Compétitivité et Croissance des PME : s’inscrire.

Renaud Favier, 3 décembre 2010

Le bonus : pour ne pas oublier, malgré la neige qui cache certaines misères françaises, que la guerre éco-merciale mondiale est de moins en moins froide et qu’entre les pays dits « émergents » qui se sont donné les moyens de le croissance durable, des pays rentiers (voire prédateurs) qui bénéficient de ressources en matières premières et/ou en capital accumulé depuis 3 décennies (pendant lesquelles d’aucuns regardaient ailleurs pendant que leur maison commençait à brûler) et nos concurrents OCDE dont les ambitions sont tout plus qu’endormies, le temps n’est pas aux discours, ni aux manifestations ou aux retraites, ni bien sûr aux tirs de balles dans les pieds français par des conservatismes et corporatismes archaïques, des joueurs mercenaires et autres acteurs publicitaires en mal de notoriété.

J’oubliais, la Chine bien sûr, et l’Inde aussi, où le Président Sarkozy sera dans quelques heures et rencontrera la communauté des affaires françaises dans ce pays où le Président Obama s’est rendu pour promouvoir les intérêts américains juste après sa défaite au mid-terms, où l’Allemagne a sa plus important chambre de commerce à l’étranger (80 employés environ) et où Eurochambres, après des débuts difficiles, est en train de réussir avec le soutien de la Communauté Européenne le pari de l’Euro Business and Technology Center (EBCT) au service de la réussite des PME européennes en Inde. L’Equipe de France pour la compétitivité des PME en Inde : La Mission Economique Ubifrance ; l’IFCCI (Indo-French Chamber of Commerce & Industry) ; l’EBCT ; sans oublier de nombreux prestataires parapublics et privés d’obédience française d’excellente réputation.

Anyway, l’Equipe US de l’Export du Président Obama a pris un peu d’avance, avec dollar de combat, diplomatie éco-merciale de choc et team building … à l’américaine bien sûr. Objectif  : lune « Compete and win … to make America succeed … create jobs … national export initiative … sustainable strong economic growth … small and medium size companies … doublement des export américains … plus 15% par an …« . Yes, they can.

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Compétitivité, International, Politique, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour L’Equipe de France pour la compétitivité des PME

  1. Matthieu Hug dit :

    Tout cela est bel et bon, mais les faits sont tenaces: limitation forte du statut JEI (jeune entreprise innovante), CIR (crédit impot rechecrhe) squatté par les grands groupes pour un résultat décevant (plutôt que par les PME innovantes), « taxe Google », voire Hadopi: la réalité des faits c’est que l’innovation en France, en particulier dans les domaines du « numérique », est fort mal traitée. PME et start-ups, circulez, il n’y a rien à voir, on ne veut plus de vous. A bon entendeur…

    Bref entre les beaux discours d’une équipe de vainqueurs que l’on aimerait croire, et les faits il y a un gap grandissant. Tout cela ne mérite pas un cheval rapide 😉

  2. Nous comptons sur cette équipe de France pour qu’elle soutienne les Jeunes Entreprises Innovantes françaises à la hauteur des emplois qualifiés présents et futures que celles-ci génèrent !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s