Angela Merkel : une certaine idée du nucléaire (et de la politique)

L’Allemagne, c’est des ex-Nazis en short de foot qui mangent du Currywurst et envahissent le monde de bagnoles qui p(oll)uent. Et Merkel, elle est moche et gross-pacsée en Koalition avec des ministres qui n’ont pas de diplômes. Et pourtant, elle tourne … l’Allemagne.

Elle comprend rien, la Teutonne. Elle tourne … la page mais elle sait même pas que Fukushima, on s’en bat l’oeil parce que nous en Europe France on n’a pas d’idée, mais on n’a pas de tsunamis non plus.

Et pourtant, elle tourne …

Pour nous l’important c’est les primaires EELVle concombrela sécheresse ; le réchauffement climatique ; l’environnement ; de pouvoir rouler à toutes blindes vers Bruxelles ou Genève ; le CSA ; Twitter ; les apéros Facebook ; la Cour des Comptes ; le préjudice moral de Tapie ; Le Crédit Lyonnais ; l’affaire DSK ; la victimela Rose ; le FMI ; les jeunes qui manifestent le nombre de lames au titane à piles enrichi de vibrator jetable (lire « et comme c’est la mode de la barbe de trois jours, vous devriez acheter 7 rasoirs différents, un pour chaque jour avec écrit le jour dessus comme pour les slips des mômes ») dont les retraités du foot conseillés par des commu-niquants en Porsche font la pub à la télé avant celle pour la mousse au paraben enrichi (lire « c’est comme du savon de base en plus toxique et 50 fois plus cher et puis après il faut l’après-rasage enrichi à l’anti-paraben alors il va falloir demander du pouvoir d’achat et prévoir plus de centrales électriques à nettoyer l’eau pour la revendre bien proprement plus cher et puis de plus grands placards dans nos apparts à 8000 euros le mètre carré pour stocker tous ces binz ») et après celle pour les testicules diesel avec prime gouvernementale (lire « on rase gratis, et no souci comme vous êtes exilé fiscal ou whatever works pour survire chez Ubu c’est vos enfant qui payent la note du 4-4 urbain avec un crédit à taux bonifié démagogé par nos zélus qui empruntent avec le triple A que vous avez hérité du boulot de 50 générations d’avant et c’est vos petits enfants et les leur qui rembourseront le juste prix »).

Mais va expliquer ça à une ex-communiste qui se rase pas les jambes et même pas les aisselles au motif que chez les blondes (aryennes) ça se voit pas.

C’est très exagéré, toutes les Allemandes ne sont pas aussi mignonnes

Elle comprend rien, la Teutonne, elle sait même pas que c’est nous qu’on a gagné le débarquement de Normandie à Deauville. Elle croit qu’elle va arrêter la mise en bourse triomphale d’Areva notre plus puissante armée nucléaire du monde qu’on a, avec ses moulins à vent, la grosse Bertha ? Elle se met le doigt dans l’oeil comme en 40 (pour le reste, la censure interdit de dire où elle nous le met mais il y a des fesses rouges dans l’air) : elle a même pas vu que le mur est tombé, l’Est-Allemande communiste ?

Ach, le mur du riad, gross Malheur

Elle comprend rien, la Teutonne, elle sait même pas que la capitale mondiale de la francophonie qui éclaire le monde de notre génie depuis qu’on a inventé le Siècle des Lumières, c’est nous.  Elle croit qu’on va lui accorder la présomption d’innocence alors qu’elle porte un nom allemand comme Hitler et Eisenhower ou Einstein et qu’elle n’a même pas posé de question prioritaire de constitutionnalité en français en 3 exemplaire AREVA CERFA ?

Du rouge et noir en Allemand, même si c’est pas crié en Gothique, il vaut quand même mieux se méfier

Elle comprend rien la Teutonne. De toute façon, c’est pas une maître (mettre ? mètre étalon ?) du monde comme nous, ça se voyait comme le nez au milieu de la figure au G8 à Deauville.

Pas de cravate, ce n’est pas un pays sérieux !

Si on avait le temps et des restes de sens de l’humour à recycler, on se demanderait si on est sur la bonne longueur d’onde à tergiverser comme en 36 ou en 44 sur les mérites de la démocratie germanique vs notre prodigieuse exemplarité alors qu’on étaient arrivés au consensus entre Gaulois pour le Modèle Allemand dés 40 (une certaine idée du, pas la plus jolie Birkenstock, c’est vrai, mais les Berlutti, c’est guère moins toxique même si en principe moins brutalement mortel) ; on relativiserait nos histoires de concombres et de religion du bipartisme et d’avocats droit de l’hommiste parfumés au Tartuffe et de vraies-fausses démissions avec retraites, panneaux anti radars et parachutes dorés anti-ISF pour vieux cabots qui couinent pour les droits de l’homme (pas ceux des femmes) et commentent la présomption de non-innocence en invoquant le principe de précaution électorale ou l’exception culturelle comme ils mettraient un préservatif pour se faire faire une fellation forcée ou tarifée ; on se demanderait si Merkel n’aurait pas surtout germaniquement raison électorale ou si ce pourrait être une femme d’état d’exception « à la Churchill » ou « à la Schroeder » prête à perdre son job en le faisant magnifiquement au service de l’avenir de son pays, ou « à la Bismarck » capable de changer le texte du destin écrit par les intérêts plus que particuliers. Si on avait le temps, on sourierait jaune ou on se mettrait à douter, alors ça tombe bien qu’on ait autre chose à regarder à la TV en faisant la gym sur le rameur (dont on se demande comment les crétins de concepteurs n’ont pas pensé à mettre une dynamo dessus comme dans Soleil Vert), par exemple Laurence Parisot ce matin chez Bourdin sur BFMTV.

« Aujourd’hui, on peut se poser un certain nombre de questions .. » (BFM TV, 30 mai 2011)

Et pourtant, sans demander son avis à la Cour des Comptes qui va sûrement râler que ça outrepasse un réglement et que le préjudice moral ne valait pas ce prix et que si l’Allemagne investit dans le renouvelable ça va déséquilibrer les règles du commerce d’électricité nucléaire équitable et nuire aux intérêts du contribuable gaulois, Angela, elle tourne la page du risque nucléaire.

Et oui, c’est comme cela, elle tourne, il va falloir s’y faire mais on aura moins à s’en faire (moins d’enfer ?). La roue, aussi, elle tourne. Mais c’est une autre Histoire. De France. Ou pas, parce que Galilée, c’est comme Merkel, c’est un nom étrange(r), c’est suspect, alors on peut faire semblant de ne pas savoir, comme en 40, ou sur le harcèlement présumé innocent, ou sur le tigre et les forêts qu’on assassine ou sur le stockage de déchets nucléaires à l’export ou en mer hors des eaux territoriales ou dans les gravats qui servent de remblai au bord des routes ou sous les cours d’écoles où les mômes écoutent parler de nos ancêtres les Gaulois, de Tartuffes, de clignotants au vert ou d’histoires de culture de jardin plus nucléaire vert que celui du voisin allemand.

Il y a des gens, visibles et invisibles, bavards ou muets, qui doivent trouver l’air plus léger, sinon l’eau déjà moins lourde, aujourd’hui. Merci Angela, vous êtes une ange, là, même si j’aimerais bien savoir comment je vais recharger les batteries de la télécommande de la TV s’il n’y a plus d’électricité. Et puis comment je vais faire si j’achète ce vélo électrique made in France trop craquant ? Acheter des panneaux solaire made in China ou une éolienne de balcon made in … Germany ?

Evidemment, si on enlève la batterie, il est moins lourd et on pédale plus facilement, mais c’est moins cool

Le développement (démocratique) durable, vaste programme

Renaud Favier – 30 mai 2011 – http://www.renaudfavier.com

Le bonus : elle comprend rien, la grosse blonde aussi mal coiffée que Nicolas Hulot. Elle croit qu’on se rend pas compte qu’elle simule et qu’on sait bien que c’est nous qui allons payer l’addition ? Et elle se rend pas compte qu’elle dérange tout le monde et qu’en plus des mémées crédules qui ne parlent pas Français vont vouloir faire comme elle ?

C’est fini pour aujourd’hui, on m’attend à la manif Plaza del Sol ; à la manif à la Bastille ; au think tank ; au boulot ; en Allemagne ; à la bibliothèque pour relire Victor Hugo à la piscine.

Elle est pas belle, la vie ?

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Compétitivité, Environnement, International, Politique, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Angela Merkel : une certaine idée du nucléaire (et de la politique)

  1. superlative book you own

  2. Britt Sklenar dit :

    I’d come to consent with you here. Which is not something I typically do! I really like reading a post that will make people think. Also, thanks for allowing me to speak my mind!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s