Qu’en dirait … un supporter ?

Les communicants avaient recommandé à #DSK de jouer les Bill Clinton malgré la différence d’âge, de ne pas interpréter trop librement le rapport du proc’ et de rester ambigu … sur ses intentions : c’est fait. Les supporters devront s’en (mé ? mehh ? mais ?) contenter.

Un supporter de Dr House dirait que le malade est sérieusement atteint, pas nécessairement condamné et qu’il faudrait procéder à d’autres examens mais que la prochaine fois, ce serait plus sympa de programmer le feuilleton #DSK dans l’après-midi et de remettre House aux heures de grande écoute, même quand c’est un vieil épisode déjà diffusé (mais bien choisi, 2h de suspense et de suspicion d’adultère entre amis avec House amnésique et la triste mort de quelqu’un de brillant mais gênant, le clin d’oeil aux pâtes aux truffes de tous bords était appuyé, quelqu’un a le sens de l’ironie chez #TF1 même si Claire Chazal n’a jamais trop de marges de manoeuvre).

Un supporter de l’OM dirait certainement qu’il faut oublier ce sale dimanche, les fautes de défense pendant le match à Lyon et même tout ce début de championnat de France d’OM pas trop puissant. Et aller « En avant, l’OM ». Sur #DSK, il dirait de regarder OM-TV plutôt que TF1.

Un supporter lecteur de l’Equipe agiterait différemment ses charentaises bleu blanc rouge sous le comptoir selon qu’il vibre plus pour le tennis (fesses rouges en Espagne mais à part quelques vieux bobos pas encore passés au golf, tout le monde s’en monde s’en fiche), le basket (fesses rouges mais à part quelques ados pas encore passés à autre chose et les nostalgiques des guerres d’Espagne, tout le monde s’en fiche d’autant plus qu’on est quand même qualifiés aux J.0.) ou le rugby (pas fesses rouges et les experts s’extasieront devant le patient travail de sape des avants et c’était émotionnant, ces deux essais au bout du bout, mais tout le monde s’en fiche, sauf les Acadiens, d’un match contre des amateurs en maillot Timberland alors qu’on va jouer les Blacks samedi prochain). Sur #DSK, il dirait qu’on aurait mieux fait de regarder le basket sur France 4 ou de lire une bonne BD tant qu’à s’intéresser aux jeux de mains (je demain ?) et aux paniers.

Un supporter de l’Europe dirait que #DSK a tenu, au moins sur le sujet de la Grèce, de l’Euroland et de la crise économique, le discours « grave et sérieux » qui s’imposait, allant même un peu au-delà des éléments de langage officiels du moment après l’Eurotruc financier de ce week-end en Pologne dont tout le monde se fiche (l’Eurotruc du week-end où l’Américain a joué les donneurs de leçons mais s’est fait renvoyer dans ses buts, pas la Pologne, encore qu’on n’en entende parler que quand un Président s’écrase en avion, c’est étrange parce que quand même, c’est un plus grand pays que la Grèce et qu’elle préside l’Europe depuis le début de cet été tout pourri qui finira heureusement dans 2 jours) à tort ou à raison autant que des élections à Berlin remportées par un souriant expert en déficit et autres démagogies anti-Merkel, sans jouer au ping-pong un peu trop bien huilé avec une journaliste experte en élégantes chutes de murs (mûrs ?) comme pour les autres figures imposées du DSK-Show qui s’apparentait quand même plus à du patinage (liberpatinage ?) artistique à l’ORTF du temps de Zitrone qu’à du Bourdin 2012.

Sinon, Jack Lang a déjà dit quelque chose aux micros (les mots ont un sens) et le club des supporters de #DSK devait être rassemblé dans un bar confortable avec sièges en velours rouge pour regarder son champion sur grand écran et rêver à 2017 (ou 2022, ou 2027, la médecine et le ginseng bio font de tels miracles …) mais tout le monde s’en fiche (même les TV les plus spécialisées dans le DSKgate n’avaient pas envoyé trop de caméras un dimanche en heures sup’), sauf le patron du bar en période un peu creuse et les serveurs de la Mamounia qui espèrent bien que la cour va prendre ses quartiers d’automne et que les journalistes et autres groupies leur laisseront de bons pourboires sur notes de frais pour compenser une saison d’été un peu décevante.

Les supporters sont comme les militants, mais ils votent plus souvent. Heureusement pour l’économie, parce que si les communicants, sondagistes et autres femmes de ménage ménagères de moins de 50 ans devaient attendre des élections pour commenter les bourses et autres provocations, la croissance manquerait de vigueur.

Allez France !

Renaud Favier – renaudfavier.com – musique ! – 19 septembre 2011

          

Ps : tiens, il y a un sujet qui n’a pas été abordé par Claire Chazal. Elle a eu raison, l’argent est tabou en France, et puis ç’aurait été un peu déplacé alors que circulent tant d’histoires de valises, que l’Euro(pe) manque un peu de tonus et n’a pas besoin d’encore une rumeur et qu’en plus ça tangue du côté des banques, même en Suisse. Alors il valait mieux ne pas parler de vérités qui auraient pu fâcher les supporters.

 C’est fini pour aujourd’hui.

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Actualité, Pause Café, Politique, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s