Et si le soleil revenait sérieusement en #Europe, maintenant ?

L’avantage du soleil, c’est qu’on en a toujours un peu. Et cadeau, pour l’instant. Même si des nuages considérables s’accumulent et si les vents deviennent partout assez contraires. Même si les rentiers de ressources plus ou moins fossiles se sont mieux éveillés que les écolocrates.

Bien sûr, c’est plus difficile de profiter de l’énergie solaire quand on est un enfant d’Afrique grec auquel pas grand monde à part la directrice du FMI les patrons d’usines de la filière des panneaux solaires en forte surcapacité ne pense à financer des équipements techniquement fiables et économiquement viables (si possible fabriqués dans des conditions sociales et environnementales durablement décentes) pour la clim’ permettant que les iPads made in China by Taiwan on Behalf of Apple shareholders, offerts par des ONG les impôts ou la dette des contribuables nord-européens ne fondent pas entre ses mains dans son école, quand on est un ours polaire ou autre citoyen éloigné de l’Equateur et du SAV des batteries un peu indispensables quand la nuit peut durer longtemps en hiver, ou quand on est habitant d’une mégalopole moderne de pays plus ou moins émergé dont les étages élevés et les panneaux publicitaires (ou électoraux en saison) cachent un peu la lumière quand on n’a pas les clefs d’un ascenseur social ni trop en grève, ni trop en panne, ni trop réservé à une certaine catégorie de personnel citoyens.

Bien sûr, il faut trouver une route suffisamment entretenue pour supporter le poids du camion de livraison et un endroit où poser son panneau solaire. Et ce n’est pas du gâteau avec la baisse de l’Euro qui fait stratosphériser le prix du mètre carré libre en Europe (et zones plus ou moins frontalières ensoleillées atteignables par câble sans trop de pertes en ligne et pas déjà recouvertes de golfs, parkings, ou plantations de pommes de terre « bio » dans le sable) comme n’importe quelle autre ressource naturelle cotée en dollar (ou franc suisse, ou renmimbi, c’est à peu près pareil) sur les marchés mondiaux et plus ou moins réservée à l’export et aux investisseurs étrange(r)s sauf dans les pays qui ont choisi un système qui ne marche pas ou un équilibre qui durera ce qu’il durera autour d’une religions ou d’une famille stabilisatrice (pour la Norvège, c’est différent, il y a une famille royale mais c’est comme en Angleterre, l’écosystème marche en général parce que les prédateurs réglementaires ne sont pas trop nombreux et n’achètent pas trop de montres double-bling ou de voitures double-bang, à part quand un fêlé rappelle à tout le monde qu’on ne peut pas juste vivre heureux et caché quand c’est vraiment trop le binz tout autour).

Bien sûr, il faut trouver quelqu’un pour définir et installer correctement le binz solaire ou hybride (sol-air, c’est autre chose, encore que ça marche et se vende aussi mieux dans le désert) pas trop en face nord et sans trop de risque que les batteries et les câbles ne se parlent pas avec la version du logiciel de système d’exploitation de la centrale thermique (dont le mode d’emploi ne peut se télécharger que si on a réussit l’installation du logiciel), que les panneaux arrachent le toit ou que l’humidité les fassent rouiller par dessous en à peine le temps pour la loi sur le « subventionnement » du rachat d’électricité de changer 4 ou 5 fois et évidemment pas celui de rentabiliser le toutime, mais ça c’est presque … normal, et c’est comme le diesel et les SUV, les citoyens électeurs français adorent payer deux fois, en subventions distribuées par des fonctionnaires payés par l’impôt et en surcoût à l’achat à crédit de trucs pas trop indispensables made in ailleurs qui leur donnent l’impression d’économiser et d’être green. Et ce n’est pas gagné dans les pays où la formation professionnelle a été massacrée ou négligée et où de toute façon entre les ponts, les concertations, les élections, les sommets, les manifs et la retraite, on n’a pas trop le temps de faire autre chose que de tenter d’optimiser sa situation fiscale ou de gérer ses avantages acquis, hérités ou en instance d’obtention sur recommandation.

Mais si le soleil revient durablement, en Europe, ça permettra à l’Allemagne de continuer à battre record sur record de production d’électricité solaire (22 GW/h samedi midi, ce serait l’équivalent de 50% de la consommation électrique instantanée du pays, ou de la production d’une vingtaine de centrales nucléaires), de développer à marche forcée une industrie high-tech nouvelle fortement exportatrice, intégratrice de pays du Hinterland étendu jusqu’au Sahara en passant d’un côté par la Grèce et l’Egypte, de l’autre par l’Espagne et le Maroc, et créatrice de vrais emplois (plus durables que ceux des fabricants de panneaux en surcapacité) et accessoirement de réduire le risque que la sortie allemande du nucléaire ne plante le réseau électrique européen et ne coupe le courant des radiateurs, climatiseurs, téléviseurs et ordinateurs français trop souvent à l’avenir.

Si le beau temps se stabilise sur l’Europe, ça ne pourra pas faire de mal à l’industrie touristique qui est une des seules pas trop délocalisable et dont les actionnaires ne sont pas encore majoritairement étrangers (aux exceptions notables de la plupart des palaces parisiens et de pas mal de parcs immobiliers autour de golfs dans les endroits où il valait mieux être étranger pour exproprier sans état d’âme les agriculteurs locaux et acheter l’autorisation de vider les nappes phréatiques pour arroser les politiciens greens) et ça contribuera sûrement à stabiliser la filière de l’huile d’olive qui est en crise grave dans les pays d’Europe du Sud en crise (les emm… volent en escadrille, aimait dire J. Chirac) pour cause de surproduction mixée à la baisse du pouvoir d’achat local et aux importations de produits concurrents, business as usual même si tout le monde croyait qu’entre les programmes immobiliers délirants et les incendies d’été (les deux étant souvent corrélés, d’ailleurs), les oliviers étaient en voie de disparition dans les Club Med (et de plantation en Chine, comme pour les vignobles et d’autres productions agricoles à forte valeur ajoutée que les Chinois préfèrent ne pas déléguer à des pays moins développés).

En tout cas, s’il fait beau, les écolocrates en parleront au prochain sommet de Rio Twittos européens seront de bonne humeur même s’ils n’ont pas tous encore de panneaux solaires pour recharger « gratuitement » leur iTruc et s’ils savent bien que rien d’épatant, surtout pas une place au soleil, n’est durablement gratuit en ce monde (dans l’autre, personne ne sait bien) sans que quelqu’un n’y installe un péage, un impôt ou des barbelés, voire les trois, et que, d’une part l’automne reviendra sûrement avant qu’on ait eu le temps de renflouer assez les banques à coups de taux zéro BCE pour qu’elles puissent à la fois digérer les faillites de Club-Med, maintenir des DAB en face les uns des autres à tous les coins de rues et financer un tant soit peu l’économie réellement créatrice d’emplois durables en Europe, d’autre part ce serait une divine surprise que le soleil n’échauffe pas les esprits déjà prompts à l’indignation en saison électorale et n’encourage pas les djeuns, les apparatchiks de la protestation et d’autres damnés de la rebellitude à casser quelques (b)urnes vitrines de capitales européennes au quasi-européennes genre pays du thé au jasmin ou des pancakes au sirop de cranberry entre la saison des concerts gratuits à la Bastille partiels, celle des bilans financiers des campagnes électorales et des financements publics sur dette et impôts gagnés aux législatives apéros Facebook sous l’arche de la Défense ou à la City, et celle des #occupy ailleurs, avec ou sans ciel bleu.

Let’s Ride Today 😉 w/ The Beach Boys – « That’s Why God Made The Radio » – http://bestcoffeeinparis.wordpress.com/ ♫ http://blip.fm/~1bk67c

Rien n’est simple, même dans les pays engagés dans des changements indispensables avant d’autres … http://fb.me/29kJZlg2I

Il y a eu des retards TGV pour les retours de ponts mais #marché « normal » ce matin : #Euro à 1,25 $, 1,20 CHF, 0,80 GBP, 100 JPY, 40 roubles

Avant d’envoyer n’importe qui vous représenter à l’Assemblée Nationale, vérifiez tout de même s’il a signé la charte http://anticor.org/ Retweeted by Renaud Favier

@JMFLB et aussi demander un genre de quitus sur l’usage responsable, sinon raisonnable, des frais de représentation parlementaire (F ou UE)  View conversation

La crise de l’huile d’olive, autre exemple symbolique des dérèglements dans les Club Med en #Europe (Euronews) http://fr.euronews.com/2012/05/28/pays-du-sud-de-l-europe-l-huile-d-olive-une-crise-dans-la-crise/

@fadouce @mediatrainingfr « que les entrepreneurs fassent leur travail de gestionnaire… » comme les banquiers et élus de la République ? 😉  View conversation

Comment surmonter la frilosité des banques envers les entreprises ? http://nblo.gs/y7iqG RT@mediatrainingfr Retweeted by Renaud Favier

Législatives : la gauche dix points devant au premier tour http://bit.ly/KZq19u Retweeted by Renaud Favier

Production allemande d’électricité #solaire aurait atteint équivalent de 20 centrales nucléaires samedi midi (Reuters) http://in.reuters.com/article/2012/05/26/climate-germany-solar-idINDEE84P05M20120526

Le problème de la baisse de #Euro, c’est que tout ce dont le marché est mondial en dollar se renchérit : essence, mètre carré à Paris …

Et maintenant ? (2) #eBook #français s. le temps pas si lointain où il fallait aller chercher le soleil loin de #Europe http://www.youscribe.com/catalogue/livres/actualite-et-debat-de-societe/et-maintenant-2-1657022

En France, lundi de Pentecôte est « chômé » pour les productifs, férié ou normal pour les autres #dialoguesocial http://viadeo.com/s/qAxA7

Let’s enjoy sun in Paris as long as it lasts http://lnkd.in/neM3i7

Et maintenant ? (nouvelle série de #eBook en #français sérieux mais pas sans #humourhttp://wp.me/PJjbe-4KU

Lire un #eBook #français ne changera pas le climat, mais le mauvais temps passera + vite ;-)… http://fb.me/1Fah0bcIY

700 e-lecteurs de So What ? (4) intéressés par un certain regard sur le monde réel ces jours-ci … #eBook #français http://www.youscribe.com/catalogue/livres/actualite-et-debat-de-societe/so-what-4-1523371

So What ? (5) souriait des incertitudes des électeurs #français entre 2 tours … On manque de sondages maintenant … http://www.youscribe.com/catalogue/livres/actualite-et-debat-de-societe/so-what-5-1555503

Lundi (de Pentecôte) ensoleillé et chômé, c’est Claude François qui doit sourire là-haut … http://fb.me/1UYTWRGZs

Roland Garros commence juste et Tsonga a déjà du mal : C’est reparti pour #France comme à Eurovision et Cannes (et en 40) ? #compétitivité

Le show-business est un business comme un autre, les « ponts » ne favorisent pas la #compétitivité de #France … http://lnkd.in/xtjxf6

Renaud Favier, le Journal est sorti de presse! http://bit.ly/dQneRc

#France bredouille à Cannes comme à #Eurovision Bakou (et ça a été très limite à Valenciennes #Foot#compétitivité http://lnkd.in/xtjxf6

#Amour et #Haneke, toujours l’Amour et Haneke à #Cannes … : That’s All, Folks ! http://wp.me/p27ovB-eh

Un petit break à Paris le lundi chômé de Pentecôte, ça ne peut faire que du bien… http://fb.me/2aPZuCHJD

Une petite pause pour « Air République One » ? C’est déjà un changement qui ne fera pas de mal en France … http://wp.me/pJjbe-4Kz

Let’s Congratulate #Cannes 2012 in Spite of All 😉 w/ Indochine « L’Aventurier » (Live Cannes 2010) ♫ http://blip.fm/~1bjr2v

* * *

En attendant les panneaux solaires pour MacBook made in Europe et l’arrivée en France des vitres intelligentes qui foncent au soleil et produisent de l’électricité, on peut e-lire une trentaine de eBooks responsables sur http://www.youscribe.com/renaudfavier/, surfer sur un blog garanti 100% renouvelable sur https://renaudfavier.com/ ou “liker” un café aussi gratuit qu’un rayon de soleil, sur http://www.facebook.com/cafe.matin.paris.

          
          
         
      
       

RF 29 Mai 2012

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Actualité, Compétitivité, Environnement, Humour, International, Pause Café, Politique, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s