Une petite pause pour « Air République One » ? C’est déjà un changement qui ne fera pas de mal en France …

Il serait injuste, et crétin, de reprocher au Président Hollande de lever un peu le pied après son étourdissante première semaine de Berlin à Kaboul via Washington. Trop de décalages horaires accumulés seraient aussi toxiques qu’un réformisme usant en saison électorale.

Non pas qu’on puisse reprocher au Président Hollande de s’être « austèrement » éloigné des micros et caméras hexagonaux, pas seulement pour chercher un peu de soleil et une meilleure lumière pour les photos après la météo de mi-mai sur sa décapotable (made by et assemblée in France, et pas trop polluante aux normes du moment, c’est déjà bien mieux que les panzers, énormes 4-4 immigrés et autres limousines produisant CO2 en France et dividendes à l’étranger de la plupart des autres qui ne conduisent pas parce qu’ils ont un chauffeur) à Paris, mais aussi parce qu’il vaut mieux ne pas être là la semaine où on doit expliquer pourquoi le lundi de Pentecôte est un jour férié à cause de la tradition et malgré la mondialisation mais que comme il faut quand même que de temps en temps les entreprises productives puissent fabriquer ce qu’elles parviennent à vendre (souvent cash mais parfois à perte aux clients étrangers, parfois à profit mais généralement à crédit en France) et qu’il faut aussi trouver de nouvelles ressources pour financer les dépenses publiques (lire « ce qui est nécessaire et raisonnable dans un état qui a fait le choix de services publics puissants et d’une protection sociale solide, plus les déséquilibres irrationnels et dépassements budgétaires systématiques, ainsi que quelques affaires, scandales et simples privilèges acquis dénoncés par la Cour des Comptes depuis des siècles, mais on préfère payer des consultants pour faire des rapports RGPP, parlementaires, grenellistes etc … et attendre que les nonagénaires défuntent après avoir joui d’une retraite confortablement privilégiée avant de cesser de faire poser des questions préalables par des avocats à une justice qui n’a bien entendu que ça à faire sur crédits publics devant les caméras TV, de slalomer entre les manoeuvres souvent très dilatoires des défenses et les attaques parfois trop politisées des accusateurs, et vice-versa) étant entendu qu’il ne saurait être question de fiscaliser normalement les consommateurs de boissons gazeuses en terrasse ou autres produits de consommation de 1ère nécessité, de verbaliser les conducteurs de véhicules immatriculés outre-frontière ou bénéficiant d’autres passe-droits plus ou moins légitimes, moins encore de réduire les acquis sociaux de malheureux de toutes catégories déjà certainement très dépressifs de ne pas pouvoir produire ou faire quoi que ce soit d’utile pour la société sinon Grèce grève par procuration pour des causes parfois plus que discutables ou écrans de fumée, mais que compliquer à plaisir la vie de ceux qui travaillent ou emploient dans le monde économique réel est toujours une option d’autant plus séduisante qu’ils n’ont pas le temps de lever le nez de leur guidon, moins encore de s’indigner ou de briefer leurs syndicats représentatifs de quelques % de la population réputée « active ». Bref, c’est lundi de Pentecôte, beaucoup de gens profitent du pont et ce n’est pas très grave parce qu’on n’est plus à un jour de plus ou de moins pas travaillé en France, surtout au mois de mai, et on ne comprend toujours rien au truc de JPR pour travailler sans travailler en travaillant quand même le lundi de Pentecôte sans être payé mais sûrement en payant des impôts quand même, mais ce n’est pas très grave parce que ce n’est qu’un des milliards de trucs qu’il faudrait changer pour remettre la France sur la voie d’une relative normalité. Et avec ce changement de temps et ce soleil délicieux mais pas trop chaud, c’est l’occasion ou jamais de faire une petite pause (et de consommer un peu d’anti-bronzant bien taxé pour ceux qui ne sont, ni dépendants de l’auto-bronzant sur frais de représentation, ni déjà bien protégés après les week-end au bord d’un lac helvétique fiscalement discret ou d’une piscine défiscalisée autour de la Méditerranée, ni adeptes de protection durable comme un chapeau, si possible made in France quand on en produisait encore et qu’ils n’étaient pas déjà conçus pour durer à peine une saison).

Non pas qu’on puisse penser que si le Président avait fait un saut de puce à Cannes plutôt qu’à Kaboul, le jury du Festival eût choisi un autres des plus méritants des 22 films sélectionnés par le comité ad-hoc parmi 1700 productions dont on peut se demander combien valaient le prix d’un café sur une terrasse de la Croisette, même par temps de pluie. Il y a des saisons comme ça où la météo est péniblement changeante et où les films sont plus ou moins tous du genre (trop) esthétisant sur sujet (très) dramatique plus ou moins intimiste filmé par vieux cinéaste d’un monde vieillissant. Certains préfèrent les années « Michael Moore », mais l’esprit contestataire et le drapeau rouge ou noir ne peuvent pas flotter tous les ans sur la Croisette, sinon les citoyens du cru s’indigneraient comme les bobos parisiens qui votent Mélenchon mais trouvent que les djeuns font trop de bruit en buvant des verres le soir ou comme les édiles de villages tauromachiques qui montent volontiers à Paris pour prendre la Bastille avec un porte-voix populiste mais décident que la corrida (et les victimisations  expiatoires y afférentes) doit avoir lieu chez eux, mais à guichets fermés sans concerts ou fêtes dans les rues plutôt que de contrôler un tant soit peu les casseurs (y compris d’oreilles) et provocateurs. Bref, on aurait pu redonner une palme à Shoshei Imamura pour l’ensemble de son oeuvre y compris la ballade de Narayama qui a obtenu la palme d’or en 1983 pour un peu le même genre d’histoire d’amour et vieillesse que celle de Haneke : ça lui en aurait fait une troisième et on aurait eu quelque chose sur quoi discuter et un changement plus radical qu’en récompensant Haneke juste une seconde fois sur un sujet qu’on a du mal à penser aussi important pour l’avenir d’une certaine idée de la civilisation et de l’Europe que le « Ruban Blanc », et bien entendu qu’un film sur la vieillesse ennemie pour intellos tristes qui ne sortira que l’automne prochain pour être sûr qu’il pleuve. Mais entre Miller, Trintignant et les journalistes (à l’exception de l’anglaise rigolote de BFMTV) l’atmosphère à Cannes était cette année à l’honneur aux anciens (pour les journalistes, c’est peut-être par souci d’économie, y compris de maquillage, qu’on avait envoyé sur la Croisette les vieux gradés qui passent le mois de mai à bronzer au bord de piscines autour de la Méditerannée), ç’aurait été déplacé de re-primer Naramyama, ou même le Ruban, et de toute façon, avec ce temps, il fallait changer de palmarès : si on avait encore passé des films en noir et blanc et/ou sans stars drôles, même oscarisables, on aurait eu des suicides dans le jury (et chez les téléspectateurs qui avaient Beigbeder en noir et blanc sur Canal). On ne peut vraiment pas en vouloir au Président d’avoir fait un petit break entre deux déplacements officiels.

Non pas qu’on puisse soupçonner le Président de mal voir, du haut l’avion présidentiel, qu’il faudrait que certaines choses changent un peu dans le monde avant qu’il ne soit trop tard pour trop de gens, par exemple en Afrique comme l’a signalé à très juste titre (mais ça fait 50 ans qu’on en parle et tout le monde s’en fichait déjà quand on aurait eu le moyens de faire quelque chose et qu’on a préféré augmenter les salaires des contrôleurs aériens et des pilotes d’Air France avant de créer la business classe pour les uns, les vacances au bout du monde en avion abordables pour les autres et les voyages -et Renault-Dacia, mais c’est un autre sujet, ou pas- low-cost autour de la Méditerranée pour tout le monde, avec pâtes aux truffes au Maroc pour les uns, buffet à volonté en Tunisie pour les autres et croisières en Egypte pour changer l’alibi culturel de tous) Christine Lagarde qui a fait le choix de la provoc sur la Grèce pour le buzz et ça marche assez bien, mais également en Europe et dans d’autres vieux mondes comme beaucoup le pensent stérilement tout bas et comme le crient dangereusement haut les récupérateurs de tous bords en combat électoral permanent (en France, surtout avant les élections législatives qui déterminent le financement des partis politiques pendant 5 ans sur l’impôt des citoyens et la dette de l’état, et puis avant les Européennes qui permettent d’envoyer à Strasbourg / Bruxelles des apparatchiks sur des sièges confortables, et parfois pas 100% inutiles quand les eurodéputés ne sont pas trop absentéistes ou négligents, grâce à la proportionnelle) « à la Mélenchon » ou « à la le Pen » et les indignés par procuration genre étudiants de Montréal qui feraient mieux de contester l’inégalité des chances dans le secondaire au Québec qu’une augmentation somme toute très modeste des droits d’université qui doubleront pour atteindre 20% du prix « normal » en Amérique du Nord bien après qu’ils auront fini leurs études (dans 7 ans, les droits annuels auront un peu moins que doublé pour atteindre le prix d’un tiers de mètre carré à Paris pour les étudiants québecquois, et français au titre d’un accord bilatéral qu’on se garde bien de contester en France alors qu’il favorise assez scandaleusement les étudiants français qui votent avec leurs pieds en allant chercher pour le même prix qu’en France un système qui marche dans un pays où les études mènent généralement à un vrai emploi productif au prix de celui qui ne marche plus tellement et qui mène au mieux vers des concours administratifs) ou « une atteinte inacceptable aux droits civiques » par un brin de contrôle du droit de manifestation dont souriraient les Syriens et pas mal d’autres gens, y compris des manifestants à Casablanca ces jours-ci dont on ignore les motifs et ressorts mais qui ne doivent pas sortir dans la rue pour le plaisir, grosso modo les 99,9% d’être humains qui ne vivent pas au Québec, à Paris intra-muros ou dans les quelques « Shangri-La » du monde tel qu’il est réellement, s’ils avaient le temps et le loisir de profiter du beau soleil de mai pour faire la queue dans les manifs ou les embouteillages de retour de pont. E tout cas, on ne peut que donner raison au Président de faire une petite pause … normale, plutôt que de mettre le doigt dans l’engrenage des besoins de changement de tous ceux qui ne manquent pas d’air.

En fait, le sujet sur lequel on peut en vouloir un peu au Président de ne pas « faire les marchés » de France en serrant les mains avec le sourire réglementaire comme tous les politiciens promettant le changement maintenant ces jours-ci, c’est sur le foot.  Ne pas s’être déplacé à Montpellier pour célébrer le nouveau champion de France peut se comprendre, surtout avec la météo et le niveau du championnat, mais avoir laissé entendre qu’il pourrait ne pas aller soutenir les bleus à l’Euro de Foot en Pologne et Ukraine, ça a pu démotiver l’équipe qui a eu le plus grand à vaincre l’Islande hier à Valenciennes en match amical de préparation. Ceci dit, comme tout le monde raconte que l’Euro(p)e pourrait disparaître, c’est normal que les joueurs soient un peu à côté de leurs pompes et que le Président (et ses communicants) regarde très attentivement où il met les pieds.

Enfin, du moment que personne ne râle sur Twitter contre le palmarès de Cannes un peu triste sous la pluie, le raté de l’Eurovision à pleurer de rire ou le match consternant contre l’Islande sur la pelouse de Valenciennes pendant la journée de So-Li-Da-Ri-Té en France et dans d’autres mondes plus ou moins virtuels ou réalistes, tout change va pour le mieux dans le meilleur des mondes et de toute façon, trop voyager est épuisant même dans un avion confortable et cela pourrait être dangereux de changer en France trop fort, trop vite, trop haut avant les élections législatives Jeux Olympiques de Londres (by the way, on n’a toujours pas très bien compris comment et pourquoi Paris avait perdu les J.O. de cet été, parce qu’autant la candidature d’Annecy était mal partie dés le début et assez anecdotique par rapport à ses concurrentes pour les jeux d’hiver de dans longtemps, autant l’esprit sportif des traders de buildings de la City n’est pas incontestablement supérieur à l’élégant fair-plays des sponsors de tours de la Défense et les politiciens et lobbyistes français ne sont pas moins professionnels que les Anglais : question de météo et de risque de changement de temps à la saison de Paris-Plages, peut être).

Let’s Congratulate #Cannes 2012 in Spite of All 😉 w/ Indochine « L’Aventurier » (Live Cannes 2010) ♫ http://blip.fm/~1bjr2v

« Ce n’est pas en tournant le dos aux choses qu’on leur fait face. » Pierre Dac RT R Favier

#Lagarde est maladroite en plaignant + enfants #Afrique qu’indignés #Grèce. Surtout que les vrais damnés de la terre sont à #Montréal, non ?

#Boutin et #Bayrou dans les médias grand public ce matin lundi de Pentecôte : on a les plans médias qu’on mérite électoralement

Marchés placides (Euro 1,26, bourses atones) devant les difficultés de #Banka #Espagne : ràs, les faits sont têtus mais pas inattendus

La #France revient « fesses rouges » du Festival de #Cannes comme de #Eurovision à Bakou (& à Valenciennes ça a failli): allergie au soleil ?

@melenchon2012 revisite à la TV la tradition du coupage de tête du messager en s’indignant contre les tristes vérités rappelées par le #FMI

#Lagarde #FMI met les pieds dans la moussaka en brisant l’endormissement sur crise UE en général, Grèce en particulier. Les faits sont têtus

@melenchon2012 vous êtes dans votre rôle & jeu politicien à vous indigner contre #Lagarde mais les faits dits par un technicien sont têtus

En attendant de voir « Amour » de Haneke, on peut louer le DVD de Imamura si on est fan de palme, ou regarder un Prequel http://www.youtube.com/watch?v=1ajGuIkO-F8&feature=related  View video

Palme d’Or #Cannes à un des bons films tristes sur la vieillesse présenté : la Ballade de Narayama (1983) le retour ? http://www.youtube.com/watch?v=UKM8eya_jnM&feature=related  View video

Happy Sunday w 😉 The Beach Boys – « Fun, Fun, Fun » – http://www.youscribe.com/catalogue/livres/actualite-et-d … ♫ http://blip.fm/~1bjjhl

Ça va râler chez les Français mais #Haneke est un cinéaste géant et « Amour » un sublime titre de film : #Bravo pour la #Palme #Cannes

Si on trouve que le palmarès du Festival de Cannes en direct clair sur Canal manque un peu d’humour, petite animation http://www.youtube.com/watch?v=3-uT6S3p8_E  View video

The Red Carpet of Cannes is Over (and wet), Vive the Dry, Red Clay of Roland Garros Paris ! http://wp.me/p27ovB-e6

Renaud Favier, le Journal http://bit.ly/dQneRc ▸ A la UNE: @IWActus @sbl @afr

Du moment qu’il fait beau à Roland Garros, on peut oublier #Cannes #Eurovision et qqes autres contrariétés … http://viadeo.com/s/07cmH

Il fait beau pour Roland Garros … peu importe que la #France ait été (très) décevante à #Eurovision http://lnkd.in/ZZmF3R

Il faut arrêter de dire que (la météo de) ce festival de #Cannes est nul … #Eurovision est pire … http://fb.me/1oQ4oOazX

Maintenant, le temps change enfin : soleil ! C’est mieux pour Roland Garros, entre autres http://wp.me/pJjbe-4Ka

Ouverture de la 14e réunion de hauts responsables de l’ASEAN-Inde au Cambodge … http://bit.ly/JXM9Vr Retweeted by Renaud Favier

En même temps #Eurovision, c’est comme championnat de #France de Foot, il y a encore des supporters mais ça ne sert à rien http://www.franceinfo.fr/musique/la-suede-remporte-l-eurovision-2012-627623-2012-05-27

VIDÉO | La Suède remporte l’#Eurovision, la Française Anggun termine 22ème sur 26 concurrents. http://www.franceinfo.fr/musique/la-suede-remporte-l-eurovision-2012-627623-2012-05-27 Retweeted by Renaud Favier

* * *

En attendant d’avoir trouvé « La Ballade de Narayama » en version 1983 d’Imamura Palme d’or dans un coin du cloud ou à un vidéo-club pas trop confidentiel au bout du monde, ou la sortie du Haneke en FRance prévue en octobre, on peut e-lire un certain nombre de eBooks sur http://www.youscribe.com/renaudfavier/, surfer sur un blog garanti 100% sans  monologues tristes en noir et blancs sur https://renaudfavier.com/ ou  “liker” un café moins cher que sur la Croisette, sur  http://www.facebook.com/cafe.matin.paris.

          
          
         
      
       

RF 28 Mai 2012

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Actualité, Humour, International, Pause Café, Politique, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s