La #compétitivité, c’est compliqué, il faudrait avoir sous la main un conseiller pas banquier d’affaire ou fonctionnaire en RTT …

Le rapport Gallois est encore retardé (au 5 novembre, cette fois, cause congés scolaires et RTT), alors on demande à tout le monde de commencer le dialogue social sans lui. Si nos ingénieurs n’étaient pas tous (hauts) fonctionnaires ou banquiers, on pourrait encore être  compétitifs.

En attendant Godot Gallois, ce n’est pas non plus la première fois qu’on doit résoudre une équation à plus ou moins trois inconnues sur un sujet où l’Allemagne nous taille des croupières comme au foot pendant que la Chine envisage de décréter un jour férié national de la compétitivité française où tout le monde passera sa journée à se moquer une bonne fois pour toute dans l’année de l’intelligence économique des Français, tellement ça nuit à la productivité dans ses usines que les ouvriers passent leur temps à lire et commenter les articles de The Economist pendant que les espions industriels francophones vérifient si les rapports des ingénieurs des mines en chef sont bien toujours accompagnés des annexes de la cour des comptes, de l’inspection générale des finances, du conseil d’analyse économique, de la direction du Quai d’Orsay à la diplomatie économique nouvelle pour le redressement du commerce extérieur et de l’industrie et de l’emploi, du haut commissariat au développement international, du groupe de travail du conseil économique social et environnemental, de l’avis du très haut comité consultatif à la phase 3 de la reféodalisation à visage humain mais très vert, et de la recommandation du groupe de entreprises familiales de croissance abonnées à la lettre confidentielle du cercle d’outre-Manche et au compte twitter de la voix de la France d’avant-hier dans la mondialisation d’hier regardée dans le rétroviseur parce que c’est plus pratique. La situation du pays est juste un rien plus préoccupante, genre URSS fin 1988 sauf qu’eux ils avait eu leur PS au pouvoir pendant 70 ans, ce n’est pas une bonne excuse, mais c’est une meilleure explication que le coût des RTT et la CSG sur les fabricants d’oeuvres d’art.

La doxa, dans les séminaires et les dîners en ville où on n’arrive pas à empêcher le jeune ingénieur des ponts de service de dire du mal des vieux ingénieurs des mines à cause de qui ce prévisible désastre est arrivé malgré tous les avertissements, tourne ces jours-ci autour de la sainte trinité de la compétitivité, un troisième point ayant été rajouté récemment, non pas seulement pour faire plaisir aux frères dont la bienveillance est toujours souhaitable urbi et orbi, moins encore pour tenter de rattraper le nombre de pôles de compétitivité à vocation mondiale, mais pour tenir compte des origines du Président, corrézien d’adoption politique, mais surtout passé par Sup de Co (on dit souvent « EM », maintenant, mais c’est surtout pour les petites écoles de management dont les diplômés n’ont pas vocation à être intégrés dans les écuries de hauts potentiels, pas pour les vraies grandes écoles de commerce ou l’on apprend probablement plein de choses mais à l’évidence pas le commerce) Jouy en Josas, où l’on préfère les plans en trois parties, à la différence des purs ScPo-ServicePublic-ENA qui ont dû faire voeu, sinon de chasteté hors mariage pour tous comme les politiciens, de notes en 2 partie, avec pas moins d’une note administrative par jour ouvré, pas plus d’une sauf en cas de changement de ministregouvernement majorité).

L’argent – Compétitivité prix : même un militant de foot joueur de tiercé comprend, maintenant que PSG qui était mauvais et pauvre, a été racheté par des très riches et est devenu bon et qatari, et mutatis mutandis pour les course du PMU. En bref, si toi yen a plus cher, avec ou sans inflation, toi y’en a moins compétitif et toi yen a problème, sauf si toi yen a avoir clients passablement couillons et/ou nostalgiques d’une certaine idée du made in France ou qui payent avec l’argent des autres (il y a trois sortes d’argent des autres, celui des actionnaires pas assez regardants pour de bonnes ou mauvaises raisons, celui des contribuables pas très exigeants par fainéantise, sectarisme ou réligiosité, et celui des générations futures dont tout le monde se fiche à tort ou à raison, avec dans les trois cas des intermédiaires financiers plus ou moins nombreux, plus ou moins voraces et plus ou moins recommandables -ou recommandés- mais rarement tellement géniaux qu’un honnête père de famille ne puisse les voir venir à 3 km comme les vendeurs d’investissement dans les plantations de pamplemousse en Floride des années 80 ou autres prometteurs de vessies avec lanternes) héritiers ou rentiers très chanceux (genre assis sur du pétrole, branchés sur clientèle captive ou vendeurs de machins très chers qui ne servent à rien et dont le prix n’a aucune importance pour les gens qui se les offrent entre eux ou aux décideurs qui peuvent leur accorder des privilèges, exemptions, décorations, contrats et trucs du genre qui font toujours plaisir).

La qualité – Compétitivité hors-prix : ça, c’est un rien plus compliqué, mais tous les gens qui ont une bagnole allemande et une maitresse suédoise, ou vice-versa, comprennent bien le sujet. Grosso modo, si toi yen a produire des trucs tellement de qualité sous-standard et/ou pas assez innovants ni rigolos malgré le crédit d’impôts recherche champion du monde et toi croire que bon sauvage va acheter ta verroterie en retard déjà rouillée avant d’arriver à cause d’une grève des ports ou d’une chute de neige sur la douane alors que les Allemands livrent en 24h chrono des pare-brises en verre blindé qui font capteur solaire et se branchent sur le réseau la nuit pour revendre l’électricité gratuite du soleil stockée le jour dans une pile à hydrogène intégrée, toi yen a pas vendre ta Heuliez à phares au Xénon et lecteur de K7 VHS dans le vide-poche pour 1 Euro de plus avec autocollant made in Poitou alors que le magasin d’en face vend comme des petits pains des Panzer 4/4 à peinture über-métallisée 15 fois plus chers à pour père de famille endettée (mais si c’est pour acheter de l’immobilier à prix délirants entre autres à cause des subventions fiscales, ce n’est pas grave, tant que la bulle gonfle) dont la maîtresse utilise son cadeau pour aller de son parking à celui de sa manucure, dont la femme utilise son cadeau à elle pour aller voir son amant à elle en ne se garant pas sur une place handicapé par souci de discrétion mais en se disant que c’est scandaleux de ne pas avoir de passe-droit à son niveau social, et dont le môme qui ne fait pas ScPo ni prépa HEC parce que c’est le raté de la famille a toujours piqué la bagnole du père (celle qui a le pare-buffle et un truc bleu-blanc-rouge accroché au pare-brise pour pouvoir se garer n’importe comment sans risquer de recevoir des courriers qui pourraient être compromettants) pour aller dealer au moment où on en aurait besoin pour aller essayer avant le tournoi inter-entreprises les nouveaux clubs de golf made in Japan en carbone-kevlar chromé avec manche en cuir de ventre de jeune loutre vierge de Patagonie.

L’envie – Compétitivité psychologique : non comment, la psychologie des affaires, il n’y en a qu’une, défourailler le premier (de préférence sur un concurrent, mais en France on aime aussi le tir de balles dans ses propres pieds) en mode « shoot to kill », et quand dans une boite, le patron ne pense pas qu’à comment délocaliser pour échapper à Courteline et s’exiler ou vendre la boite et acheter un monument historique moins en ruine et des oeuvres d’art moins en péril fiscal pour fuir l’ISF, il peut mieux se concentrer sur le tir, et quand dans les clubs de patrons (golf, think-tank, anciens de ceci ou cela …) on peut passer un peu moins de temps à discuter des derniers éléments de langage des #geonpi, à commenter la dernière mouture du projet de rapport de préfiguration de la nouvelle banque unique du Gosplan multipolaire et polycentrique, ou à s’inquiéter de la prochaine trouvaille du comique gouvernemental de service, et un peu plus à essayer de faire marcher une boite en milieu très normalement hostile en Europe, sacrément junglesque option tsunami hors d’Europe, et carrément apocalyptique tendance sourd et aveugle à toutes les réalité météo-socio-économiques, à Paris et très grande banlieue.

Bref, rien de nouveau sous les soleils depuis qu’on est « passés de l’ombre de la campagne sans la télé aux lumières de la ville pour bobos », comme disent les communicants politiques pas encore définitivement partis élever du vin rosé en Provence, le boire à Londres, faire du lobbying à Bruxelles pour pouvoir le faire faire en Bulgarie avec du raisin importé de Chine, et aller en discuter à Marrakech avec les potes installés à Genève mais travaillant toujours pour les mêmes clients à Paris. Heureusement qu’ils ont conservé le sens de l’humour Montebourg, au gouvernement, sinon on devrait doubler les doses de Prozac.

Mais même si Arnaud est sexy en marinière, il vaut mieux lire Roubini et The Economist écouter Nicolas Doze, entre autres gens plus sérieux que les politiciens et autres amateurs de rapports de préfiguration de guichets uniques de compétitivité plurielle, aussi.

En même temps, on n’est plus à quelques décennies près, on peut attendre la fête de l’Humanité 2017 du centenaire du rapport Rueff …

Sinon, il y a « Compétitivité 2012 », mais c’est un peu compliqué, les phases font souvent plus de 140 caractères, la ponctuation n’est pas comme au temps d’avant l’imprimerie, il n’y a même pas de « executive summary » en une page en français exemplaire et politiquement correct, et en plus il faut cliquer sur l’image pour télécharger gratuitement la V2 de septembre 2012 (e-publication de la V3 21 octobre 2012, sauf chute de neige sur Roissy ou météo propice à RTT du dimanche à la campagne parce que c’est la saison des champignons, en France, même pour les damnés de la terre du livre électronique).

* * *

#Compétitivité en attendant #Gallois et #Hollande : Jean Pierre Foucault et Léon – « Allez la #France » ♫ http://blip.fm/~1d0iaz 

#Compétitivité Prix : « le prix s’oublie, la qualité reste », disait Audiard et répètent supporters de Zlatan & militants en montres suisses

#Compétitivité hors prix : cf le Canard sur lunettes (made in Paris, certes) de Mme Pulvar #Montebourg ou la nécro de l’avocat en #Porsche

#Compétitivité psychologique : revoir le Haka de Nouvelle-Zélande/France en 2007, on comprend bien le concept http://www.youtube.com/watch?v=pAdzuVDLu_w …

#Compétitivité #Crise : ça sent le gaz, le Monde Diplo #LMD ne trouve + rien à répondre au #FMI qui s’avoue impuissant http://www.monde-diplomatique.fr/carnet/2012-10-09-Competitivite-Lagarde …

Il faudra que chacun fasse un petit effort pour que la France retrouve sa compétitivité et continue à offrir les mêmes services à tous #Caen Retweeté par Renaud Favier

De la compétitivité…: Pas besoin de lire le rapport Gallois pour savoir que la compétitivité … http://bit.ly/W3m5gP  #histoire #économie Retweeté par Renaud Favier

Que faire quand vs craignez que votre rapport ne soit enterré? Glisser les « bonnes feuilles » au @Le_Figaro… #Gallois #Compétitivité Retweeté par Renaud Favier

Rapport Gallois, patate chaude de l’exécutif ? Le rapport remis le 5/11 serait déjà prêt depuis plusieurs jours http://www.lemonde.fr/tiny/1778426/  Retweeté par Renaud Favier

Quand on commande un rapport sur la compétitivité de la France on sait ce qu’il va dire car tout a été dit et car l’évidence crève les yeux. Retweeté par Renaud Favier

Hausse de la CSG, de la TVA, taxe diesel : les six propositions chocs du rapport sur la compétitivité de Louis Gallois> http://lelab.europe1.fr/t/les-six-propositions-chocs-du-rapport-sur-la-competitivite-de-louis-gallois-5469 … Retweeté par Renaud Favier

Entre ceux qui signent des rapports sur la compétitivité et l’action opposé du gouvernement, il y en a forcément un qui est dans l’erreur. Retweeté par Renaud Favier

Perso, je préfère la Porsche grise de la fin à la noire du début du film, mais ça manque de made in #France #Sollacaro http://www.youtube.com/watch?v=l1ABJ3ER85I&feature=related …

Renaud Favier : France & Facebook est sorti de presse ! http://bit.ly/g8PTOA 

C’est difficile d’être pris au sérieux quand on s’occupe de #compétitivité en #France http://lnkd.in/VxznVi  http://fb.me/L3Ssy5qd 

#Compétitivité : qui paye le plus de sa personne pour le mad(e) in #France ? #Montebourg tient la corde s #Canal+ http://viadeo.com/s/De6gf 

Renaud Favier, le Journal nouvelle édition http://bit.ly/dQneRc  ▸ Aujourd’hui à la UNE: @Rue89Eco @philippemaniere @StateDept

#Compétitivité : qui payera le plus de sa personne pour le mad(e) in #France ? http://lnkd.in/VxznVi 

Rapport #Gallois : petits clics de souris (copier-coller), petit #choc #compétitivité proposé. Déjà enterré ? … http://lnkd.in/7XecCw 

Le #Liban, c’est bien un beau pays francophone prospère lâché par ses élites et qui périclite depuis 30 ans ? #OccupyVousdeFrance

Si le collector du #Parisien avec #Montebourg en marinière est épuisé, il y a #Hamon au Petit Journal en Replay … http://wp.me/pJjbe-5xt 

How can we make cities more sustainable, efficient, and prosperous? Experts weigh in | http://buswk.co/S2T2os  #fixthis Retweeté par Renaud Favier

FR3 Corse : un contradicteur (journaliste sportif ? poète ?) à @chevenement qui avait osé parler suite DC Sollacoro http://www.youtube.com/watch?v=6toc98rBHa4 …:

[AFP] Chevènement: en Corse « l’endoctrinement » nationaliste passe par les médias locaux http://xfru.it/aDBE6u  Retweeté par Renaud Favier

Mon passage sur @Europe1 ce matin : « Le nationalisme corse et le banditisme mafieux sont étroitement liés » http://xfru.it/vJc2YT  Retweeté par Renaud Favier

[AFP] Sollacoro, un « militant nationaliste engagé, y compris dans des actions clandestines », dit Chevènement http://xfru.it/rxMgna  Retweeté par Renaud Favier

« Les indépendantistes corses bénéficient de complicités à droite et à gauche » http://xfru.it/O9uFoo  Retweeté par Renaud Favier

ShareButtonTwitter: Il y a des cafés du matin genre « Very Bad Trip , maintenant … | «Renaud Favier : Café du matin à Paris

ShareButtonTwitter: Heureusement, il y a (les) #Montebourg ! (Demain, Montebourg en slip de France ? Ou la France en slip avec Montebourg…

Bref, celui qui s’en tire le mieux, c’est #DSK : mieux payé que #Sarkozy, innocent et pas englué avec les artistes #PS http://wp.me/pJjbe-2JQ 

Heureusement, il y a (les) #Montebourg ! Demain, @montebourg en slip de France ? Ou plutôt la #France en slip ? … http://wp.me/pJjbe-5xt 

C’est quoi ce vilain bruit de moquette sur des lunettes à prix délirant de @Audrey_PULVAR ? Si j’était son communicant, je désamorcerais

En attendant le Guide du Routard #compétitivité, l’édition 2012 de celui de la création d’#entreprise sur leboncoin.fr http://www.leboncoin.fr/materiel_professionnel/375192727.htm …

Enorme Benoit Hamon dans #LPJ qui se fout littéralement de la gueule de @Montebourg en pensant que la Une en marinière est un fake ! AHAHAH Retweeté par Renaud Favier

Excellent Benoit Hamont qui ne croit pas à la couv du Parisien avec Montebourg !!! et qui pense que c du photoshop #Canal+  Retweeté par Renaud Favier

Force est de reconnaitre que Benoit #Hamon a été plutôt une bonne surprise au Petit Journal Canal+, et hilarisch sur la photo de #Montebourg

En anglais, intelligence économique se dit #Business #Intelligence : si les mots ont un sens, la chose est différente http://wp.me/p23TvS-ht   Voir la photo

Finalement, les députés dépénalisent la #drogue pour tous à usage artistique et exonèrent les sex-toys bio de #ISF ? http://wp.me/pJjbe-5×4 

Plan Bricq : les « Civets » chassent les Brics – http://viadeo.com/s/6EG9I  Retweeté par Renaud Favier

Il faut payer de sa personne pour tenter de redresser le commerce extérieur pour #emploi et #industrie #France http://wp.me/pJjbe-5xt 

Avant, on parlait de chercher la croissance avec les dents. Mais c’était avant. Maintenant, on a (les) Montebourg http://lnkd.in/YQ-cub 

#Compétitivité Et demain, Monsieur montre le bas en visite d’usine, ou Madame #Montebourg enlève le haut à la TV ? http://viadeo.com/s/7Gi6J 

Et demain, Arnaud montre le bas en visite d’usine, ou c’est Audrey qui enlève le haut à la TV ? @montebourg http://wp.me/pJjbe-5xt 

Demain, #Montebourg montre le bas en visite d’usine, ou il enlève juste le haut à la TV ? http://wp.me/pJjbe-5xt  http://fb.me/14SRxg9ro 

Heureusement, il y a (les) #Montebourg ! (Demain, Montebourg en slip de France ? Ou la France en slip ?) http://wp.me/pJjbe-5xt 

#FF 😉 & « Let’s Misbehave » (Irving Aaronson) – https://renaudfavier.com/  ♫ http://blip.fm/~1d04de 

* * *

RF – 20 octobre 2012

Quoi qu’il en soit, qu’on soit, ou pas, très impatient de pouvoir enfin savoir si Louis Gallois préconise de libérer la croissance des entreprises en France et de rembourser un peu de dette avant la hausse des taux et la baisse des prix du gaz de schiste maintenant, ou ne voit aucun espoir pour le made in France, ni trajectoire de sortie d’une peine incompressible de 5 ans pendant laquelle on en pourra que regarder la pluie tomber en écoutant au mieux les interviews de la jolie et très disciplinée socialiste élue députée de la circonscription d’Europe du Nord, au pire les éructations de Mélenronchon s’il ressort de sa cure de désaddiction aux micros ou les sorties de Chevènement qui est hélas (pour lui et ses quelques fidèles grognards) de moins en moins convaincant quand il sort de son logement social pour jouer les vieux sachants devant les micros, sauf sur la Corse et les Porsche (le film avec cabriolet noir eu début, gris à la fin, est assez réussi, on verserait presque une larme pour les avocats sous le choc et pour Porsche qui doit avoir du mal à convaincre des clients français « normaux », avec toutes ces affaires, mais la république bonne fille mère de FR3 Corse offre aux citoyens français de Corse encore mieux avec l’itw en rime d’un lyrique poète ventru genre le commentateur des matchs de foot qui sait tout le dimanche à la TV) … plus ou moins officiellement consommateur de produits pas encore dépénalisés pour les gens normaux et autres résidents fiscaux exemplaires, nostalgique des seventies en général et de Sylvial Kristel dans « Emmanuelle » en particulier communicant, ou journaliste politique (la différence, c’est que le premier peut s’acheter une Porsche à 30 ans en écrivant très mal sur ce qu’il ne sait pas du tout même pour des gens sans importance et des électeurs qui ne sont pas obligé de (savoir) lire et se fichent des éléments de langage du moment que Zlatan marque, qu’il y a de la bonne musique gratuite mais pas trop d’Auvergnats qui secouent les gradins quand même, et de la bonne beur pas trop chère aux meetings, et que les manifestants ne brûlent pas leurs voitures à eux, tandis que le second ne peut s’acheter une Porsche que discrètement, vers la soixantaine s’il n’écrit pas ce qu’il sait et qu’il en sait des vertes et pas mûres relevant au moins du code pénal, voire de la déontologie personnelle, sur des gens très importants avec des amis d’un commerce aisé mais pas totalement blindés côté tribunaux, voire justice plus expéditive -et d’ailleurs pas nécessairement moins injuste, murmure-t’on en ville-) ou consommateur de littérature érotique, ou porno-lignt, voire carrément hard (nb que si on achète ça sur internet ou par carte de crédit dans une librairie, n’importe quel avocat du divorce pas trop demeuré et manquant d’humour trouvera de quoi alimenter son dossier et faire augmenter son bonus de résultat), juste nouveau lecteur connecté très, voire trop normal, rat de bibliothèque à l’ancienne, amateur de belles lettres, esthète des éditions rares, gastronome de l’odeur du vieux papier et des annotations manuscrites, furtif consommateur de SAS ou de Max Gallo, pervers boulimique de littérature sud-américaine ou de vieux poètes morts du monde d’avant-hier, aveugle préférant le braille (aux braillards ?), grand routier ou cadre passant la moitié de sa vie en réunions condamné aux livres audios, ou pas, si on peut porter un Kindle et si on sait télécharger sur Amazon, on peut emporter une bibliothèque électronique entière pas nocive pour le neurone dans sa poche pour les vacances scolaires ou les RTT de Toussaint. Quelques échantillons en cliquant sur les icônes.

        

Si on a un SmartPhone plus ou moins de fonction et/ou si aime bien avoir partout avec soi la tablette à plus grand écran genre iPad ou Notebook dont on bénéficie comme avantage en nature réservé aux hauts potentiels (mais que sinon peut s’acheter à la FNAC tant qu’elle vend ça entre les aspirateurs automatiques made in China et les présentoirs pour bestsellers érotiques made for desperate housewives qui ont arrêté de suivre « Plus belle la vie » parce que c’était trop intello, ou chez Surcouf pour faire plaisir aux vendeurs qui étaient toujours sympas avant la triste fermeture définitive, quitte à coller un logo de la boite derrière pour ne pas passer pour un blaireau en réunion de service mais à pouvoir cacher l’autocollant dans le train ou l’avion avec le protège-écran si la jolie voisine préfère les hommes un peu libres), on peut également lire online ou télécharger plein de livres électroniques sur la plateforme française Youscribe (nb le format pdf disponible sur Youscribe est assez pratique sur grand écran et moins fantaisiste que ePub à l’impression en format A4). Quelques exemples en cliquant sur les icônes ci-dessous.

               
               
         
           
        

Et si on préfère lire ce qui est gratuit, rapport à l’argent, ou parce qu’on en fait une question de principe, ou parce que c’est la crise, par exemple, on n’a qu’à cliquer sur les icônes ci-dessous pour télécharger des livres électroniques, mais pas tristes, à l’oeil.

       

Et puis, si on est vraiment fanatique du commerce extérieur français qui ne s’est pas tellement amélioré depuis que la nouvelle Ministre achète des sacs à main made by France à l’étranger pour doper les chiffres de l’export en mouillant elle-même le chemisier, ou passionné par la compétitivité des entreprises françaises avant les éléments de langage des conseillers en communication de Montebourg ; le rapport Gallois ; le Plan Hollande au XXIè siècle, ou si on a un peu besoin de se documenter sur le sujet en mode un peu “think different” pour son boulot ou ses études, on peut aussi e-lire gratuitement sur le sujet en cliquant ci-dessous.

          

Le bonus de saison (pas d’angoisse, cliquer sur l’image est sans danger de tomber sur un rapport sur la compétitivité sexuelle, une version plus ou moins clandestine ou rivale de « Fifty Shades of Grey », un powerpoint sur la trésorerie des petites entreprises individuelles et autres auto-entrepreneurs, ou une vidéo sur le commerce d’objets en cuir manquant d’humour sauf pour les blagues fiscales).

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Actualité, Compétitivité, Frenchonomics, Humour, International, Politique, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s