L’éternel combat de la liberté contre la sécurité #Pasun1erAvril

Quand un pilote ne peut plus aller pisser sans autorisation de la tour de contrôle, ni faire confiance à son copilote, on a un problème de réflexe sécuritaire du genre qui pourrait vite compliquer la vie de tous les gens pas « normaux » cherchant du boulot, ou voulant juste vivre plus ou moins comme tout le monde.

Je dis ça, je dis rien, mais le gamin angoissé (et angoissant, certes) qui s’est suicidé en jetant un Airbus (et 150 personnes, certes, mais il en meurt bien plus chaque jour rien que de mort barbare ici ou là à moins de deux heures d’avion de Paris) contre une montagne pourrait bien avoir rendu un sacré service à notre civilisation en nous rappelant que nous ne sommes pas tous seulement des robots connectés à des mon(s)tres internet.

Reno – 1er avril 2015

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s