Le viager, c’est comme les vide-greniers et la politique française, ça peut aider à se débarrasser de vieux machins, mais ce n’est pas un signe de grand dynamisme économique

Avant, la France creusait des canaux à tous les bouts du monde, construisait des routes et des ponts un peu partout, et fabriquait des aciéries pour pouvoir inventer des voitures et des avions mieux que quiconque sur terre.

Mais c’était avant le temps du dialogue social pour le choix de la couleur pour repeindre les ronds-points, des conférence intergouvernementales entre apparatchiks de l’écologisme pour mesurer le réchauffement climatique, et de l’économie socialisée qui ne marche jamais nulle part.

Maintenant, il faudrait songer à se débarrasser de vieux machins, pas seulement des souvenirs  de famille inutiles et des maisons de campagne ruineuses (et/ou vice-versa), mais aussi des inutileries plus récentes, parce que vendre la République, ses derniers bijoux, et les quelques entreprises encore profitables en viager aux aigrefins et autres rapaces pour conserver des privilèges et s’acheter des poubelles à mazout made by Germany, du foot à la TV, des prostitué(e)s d’ici ou de là, des gadgets made in Asia, des fringues débiles, des écrans jetables ou des montres suisses, ça va finir par se terminer plus vite, et avec moins d’humour, que dans le vieux film de Tchernia et Goscinny …

ReNoComment – 21 octobre 2015

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans économie, Cinéma, France, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Le viager, c’est comme les vide-greniers et la politique française, ça peut aider à se débarrasser de vieux machins, mais ce n’est pas un signe de grand dynamisme économique

  1. Polkas dit :

    Et tu crois que les autres systèmes sont meilleurs ? Lesquels selon toi ?
    Rien à voir avec le social (dont tout le monde profite quand on en a la possibilité, ou bien ? tu serais le seul à ne pas en profiter ?)
    avant les entreprises étaient nationales et maintenant elles sont multinationales, tu l’auras remarqué, cher Renaud… et le profit, rien que le profit, ça ne mène à rien, non plus !
    Dans la vie, nous avons tous besoin des autres, mais quand tout va pour une seule catégorie, on ne va pas loin. Tu peux laisser tes commentaires « ultra-libéralitaires » à ma porte, je ne l’ouvrirai plus pour ça… Salut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s