Le Goncourt 2015 à Mathias Enard, pour « Boussole », qu’on oubliera après les achats de Noël, comme d’hab’

Boussole, de Mathias Enard chez Actes Sud, est lauréat du prix Goncourt 2015. Ce récit de l’insomnie d’un jeune musicologue viennois se remémorant l’Orient était le livre les plus « exigeant » de la sélection, écrit par l’auteur le moins « facile », de l’avis général (l’Orient commence à Vienne, jolie idée) …

Vive le Goncourt !

En fait, à part quelques dizaines de journalistes plus ou moins spécialisés, les imprimeurs des éditeurs des auteurs en finale, et les marchands de livres d’autour de chez Drouant, tout le monde s’en bat les steaks de ce que décident les jurés Goncourt entre la poire et le café, non ?

http://cestalire.wordpress.com/2013/10/26/et-les-prix-litteraires/

Désirer (acheter) un prix, c’est vouloir (se) vendre …

Reno – 3 novembre 2015

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Actualité, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le Goncourt 2015 à Mathias Enard, pour « Boussole », qu’on oubliera après les achats de Noël, comme d’hab’

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s