Nuté+ contre Nutella, le petit pot gaulois contre les (sourds comme des) énormes pots globaux

nutella-nute--660x330

Nuté+ contre Nutella, c’est un peu compliqué comme cas, parce que si on ne peut qu’avoir de la sympathie pour la toute petite boite artisanale qui fabrique un produit apparemment plus sain et moins destruct(u)eur de forêts (l’huile de palme que contient le produit multinational à forte doses, comme d’ailleurs plein de trucs qu’on achète sans penser à mal plus que ça comme quantités de biscuits et autres malbouffes pour gens n’ayant pas les moyens intellectuels ou financier de consommer moins pire, est rarement produite dans des conditions décentes et engendre des destructions massives de forêts indispensables à la survie de plein d’espèces aussi méritantes que les humains, à commencer par l’orang-outang) que le Nutella, au demeurant distribué en petits volumes en circuits pour biobos franchouillards à un tarif ne permettant pas la confusion, il peut sembler évident que du point de vue du respect de la propriété intellectuelle et des intérêts légitimes des gens qui ont bossé dur pour faire du Nutella un -très profitable- champion du monde (que les dirigeants et actionnaires de Ferrero soient, ou pas, des financiers à qui on ne laisserait pas nos enfants à garder est un autre sujet), appeler son produit Nuté+ est un peu moins défendable que de surfer plus light sur la notoriété d’une marque globale comme le font les « ceci » ou « cela »-Cola, ou d’utiliser plus ou moins légitimement mais légalement (le droit n’a rien à voir avec la justice, sinon les politiciens, truands et autres puissants ne bénéficieraient pas si souvent de non-lieux, bidouilles de procédures et autres libérations abracadabrantesques) le nom de la marque de quelqu’un d’autre tombé de fait et/ou de droit dans le domaine public et/ou dans l’escarcelle de prédateurs habiles disposant d’avocats efficaces comme le font les vendeurs de « Gruyère » français ou « Fêta » danoise ou les commerçants en « Champagne » californien ou vacances « à la française » dans des palaces parisiens appartenant à des sponsors de l’Etat Islamiste ou des clubs et hôtels de luxe au nom français appartenant à des investisseurs très étrangers, sinon étranges … ceci dit, je vais signer cette pétition parce que ce dimanche matin j’ai envie de dire « Ya basta ! » épicétou, et faire un (inutile, forcément inutile) billet de blog sur le sujet, parce que même, voire surtout si c’est inutile, et même, voire surtout si je ne suis pas trop convaincu par les pétitions en général et les e-pétitions en particulier, what else devant un clavier et une tasse de café matinodominical pour contribuer un tant soit peu à empêcher une certaine idée de notre monde (rappelons qu’on le doit à plein de gens dont pas mal sont morts et/ou on bossé dur pour qu’il ne soit pas trop moche, et qu’on n’en est qu’usufruitiers alors que plein d’autres humains, animaux et végétaux à venir devront supporter les conséquences de nos saloperies ordinaires, renoncements indignes, et négligences dégueulasses) de partir trop en quenouille ?

Le point sur Nutella vs Nute+ cf Le Figaro, mi-2015 :   http://www.lefigaro.fr/societes/2015/06/17/20005-20150617ARTFIG00205-la-pate-a-tartiner-made-in-france-attaquee-par-ferrero.php

Perso, je l’aurais appelé Nutefix, ou Nutéflix, en hommage à Astérix, Obélix, Idéfix, Panoramix, Assurancetourix, Abraracourcix et autres héros Gaulois, la potion magique aux noisettes made in France dont seraient fous tous les Romains et autres du monde si on avait un peu le sens du marketing et du business en Gaule, pas juste quelques bonnes recettes qu’on laisse abroger par les Bruxellois, de bonnes idées qu’on laisse exploiter par les Bretons d’Outre-Manche, et quelques économies et voies romaines asphaltées grâce à 2000 ans de boulot et d’intelligence de nos ancêtres les Gaulois et autres barbares qu’on vend pour des clopinettes en échange de verroteries, fringasses et électroniqueries à obsolescence programmée fabriquées par/pour des enfants plus ou moins aveugles, ou de pétrole pompé par des mercenaires chez de plus ou moins Moyen-Ageux qui exigent un loyer usuraire, voire le prix délirant du sang qui ne s’arrête jamais de couler pour la location  de quelques terres autour de Jérusalem …

La pétition sur change.org pour demander à Ferrero d’abandonner son procès contre la petite boite de 10 personnes qui produit et commercialise Nute+ https://www.change.org/p/pour-que-nutellafr-retire-sa-plainte-contre-la-pâte-à-tartiner-bio-nuté-nutégate?recruiter=44011233&utm_source=share_petition&utm_medium=facebook&utm_campaign=autopublish&utm_term=des-lg-no_src-no_msg&fb_ref=Default

Vive le made in France … mais quel grand prodige de ne même pas avoir été capable de créer une marque de pâte à tartiner pour le goûter des gosses un peu commercialement crédible alors qu’on est le champion du monde de la gastronomie d’élite et de l’agriculture de qualité, qu’on a inventé l’Ena, HEC  et consorts pour administrer les partenariats « publics-privés » et autres champions des pertes pour tous et profits pour les privilégiés, et qu’on a sûrement deux  ou trois douzaines de groupes de travail grassement financés pour doper l’image de la France créative, et au bas mot une petite centaine de commissions parlementaires en charge de penser la compétitivité de demain et/ou l’emploi d’après-demain, et quelques centaines de copains de politiciens et autres fonctionnaires en disponibilité, détachement ou autre combine permettant de cumuler les avantages plus ou moins bien acquis, primes injustifiées et avantages indécents, missionnés pour répéter les propositions déjà copiées collées par des milliers de leurs prédécesseurs pour un avenir pavé de pétales de roses pour la France, ses régions et ber-régions, ses départements, territoires métropolitains et intercommunalités, bref tous les machins chargés d’inventer du nouveau en général et des pâtes à tartiner commercialement viables, socialement raisonnables et écologiquement pas trop déconnantes, en particulier.

Reno – 21 novembre 2015

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article a été publié dans Ecologie, Economie, Environnement, France, International, Malbouffe, Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Nuté+ contre Nutella, le petit pot gaulois contre les (sourds comme des) énormes pots globaux

  1. Corinne Paiocchi dit :

    Je signe… et pour ma part je consomme la pâte à tartiner maison de mon super pâtissier…. 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s