Jusqu’ici (ici autour de Paris), tout va (presque) bien, on n’est pas (pas encore, et/ou plus) en guerre (même froide) …

On n’est pas (encore) en guerre (froide), dans les pays OTAN (pour la Turquie, c’est plus compliqué, et personne, même, voire surtout, les Turcs ne sait très bien pour quoi, contre qui, ou vice-versa, ils sont, ou pas, en guerre, étant rappelé que la Russie n’est pas dans l’OTAN, en principe, jusqu’ici) …

Des égorgements à l’arme (larme ?) blanche genre moyen-âge et des attentats terroristes à la mitraillette de sous-développé des années hippies, ça ne fait pas plaisir aux familles des victimes (sauf en cas d’héritage inespérable sans mort brutale et/ou de fâcheries définitivement résolues par les barbares), ou même des attaques chimiques ou bactériologiques de portée plus ou moins considérable (une bonne épidémie, ça peut sérieusement nettoyer les listes d’attentes de logements sociaux parisiens et les fichiers d’Amazon et autres Témoins de Jehovah de grandes métropoles de pays plus ou moins sérieux, mais avec un stock de 7 milliards et plus d’être humains vivant simultanément ces temps-ci, rien de classique ne peut avoir d’impact significatif sur la capacité de l’humanité de nuire à l’environnement, de bousiller la nature, de pomper des ressources fossiles et d’hypothéquer l’avenir du futur en général), ça n’a d’importance que pour les proches des victimes, les services d’urgence hospitalière, et les commerciaux des chaines TV et internet de désinformation plus ou moins continue avec tunnels publicitaires à volonté et expertises de vendeurs de sodas trop sucrés en boucle interminable (tiens, dans « interminable », il n’y a pas que « inter »).

Il faudrait une bonne (menace crédible et sérieuse de) guerre nucléaire, si possible genre à bombe à neutrons qui ne radioactivise pas les puits de pétrole pour trop longtemps, pour remettre de l’ordre dans le binz, si on ne veut/peut pas se débarrasser des hordes de salopards nuisibles qui (encouragent et/ou excitent ceux qui) pourrissent la vie à peu près des gens sachant (é)lire et (d)écrire, sinon très bien compter (faut le voir pour le croire, comment les politiciens professionnels tous nanarques ou « fume du H et sait » français ne sont même pas capables de nommer dans les boites publiques, à Bercy ou à ‘Elysée des comptables sachant compter au-delà de 10 (non, c’est pas « valet, dame, roi, as(s) … ») des démocraties imparfaites mais moins pires que les féodalismes rétrogrades, intégrismes totalitaires et autres idéologismes toxiques sans humour ni crèches dans les lieux publics …

Reno – 25 novembre 2015

PS : préparez-vous quand même au « fallout », au cas où ça tournerait vraiment bizarre, voire nucléaire, dans les coins où ça castagne entre gens manquant gravement d’humour, parce que tous les nuages genre Tchernobyl ne s’arrêtent pas aux frontières …

PS 2 : si vous avez un jardin, une pelle, et rien de plus urgent et important à faire que creuser un peu, ça n’est pas une mauvaise idée de planter quelques patates, de stocker un peu d’eau et de haricots en boites qui pourront toujours être utilisés pour arroser les patates et/ou distribuer aux Restos du Coeur si l’hiver se passe sans vraie catastrophe, et de construire un parking souterrain « au cas où » …

PS 3 : et si vous devez, en cas d’urgence, rejoindre un abri public, préparez-vous à devoir être un peu plus solidaires (un peu moins solitaires, aussi) et moins irresponsables que pour les soldes de fringues made by petinanfanaveugles, la triche automobile -diesel ou pas- dans les embouteillages, ou la distribution d’appartements dits « sociaux » quand des amis politiques (politiciens, ça va de soi) arrivent aux manettes …

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans #MemePasPeur, #Paris, Attentats, business, Europe, France, Freedom, International, Uncategorized, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Jusqu’ici (ici autour de Paris), tout va (presque) bien, on n’est pas (pas encore, et/ou plus) en guerre (même froide) …

  1. Ping : Jusqu’ici (à Paris), tout va bien … | Sur le Pouce de Paris

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s