Je vous souhaite beaucoup de bonheur(s) en 2016 et plus si affinités

Je ne dis pas qu’il suffit de souhaiter « que du bonheur » pour que celui-ci arrive en courant et s’installe pour longtemps, voire toute l’année, sinon toujours, parce que ce serait aussi niais que souhaiter « bon appétit » à des convives gras comme des politiciens surnourris par des lobbyistes sur note de frais et militants défiscalisés, aussi tartuffe que souhaiter « bonne santé » à des biobos déjà ivres d’apéritifs importés comme des invités sortant d’un cocktail caviar-vodka du ministère de la culture, ou « bonne route » à un abruti confondant l’accélérateur de son TDi avec sa zapette (honni qui « zigounette » y pense, la « zapette » est la télécommande de TV en langage téléspectélecteur d’avant Youtube et Netflix, pas un sextoy pour conducteur de diesel).

Je dis Bonne Année 2016, avec autant de bonheur(s) que possible, en le souhaitant sincèrement à mes proches, ami(e)s, connaissances et à tous les lecteurs (du bulbe ramolli qui « électeurs » y pense, d’autant qu’il n’y a pas d’élections cette année de toute façon) de ce billet.

Reno – 28 décembre 2015

IMG_2004

Le bonheur, c’est pas très compliqué …

 

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Bonne année, Uncategorized, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s