Le ridicule ne tuait pas … c’était avant … et maintenant, on est en soins palliatifs

le-president-francois-hollande-avec-celui-de-la-fff-noel-le-_2666304

On est la risée du monde entier, le cancre mou de l’Europe, et la maladie honteuse de nos exilés (honni qui se demande ce que devient Yannick Noah, qui était un des people les plus acharnés des meetings de François Hollande, mais c’était avant …).

Je dis pas que ça fait plaisir de twitter ça, ni même que ça soulage, mais ça détend un poil côté plexus solitaire, avant le tennis au Luco (il me revient, comme on dit dans les couloirs des ministères, qu’une partie des terrains du jardin du Luxembourg seraient réservés à l’usage exclusif des sénateurs et de leurs entourages … ce serait plutôt une bonne nouvelle, pour ceux qui pensent que les vieux du Sénat et leurs entourages sont grabataires, voire en arrêt maladie pour déprime s’agissant de celles et ceux du PS et autres partis antiques, dont la réélection automatique par les grands électeurs n’est pas assurée dans le trou noir électoral à venir en 2017, même le suffrage censitaire avec parachute sponsorisé à ouverture automatique n’étant plus une garantie de fauteuil en cuir en placard doré à vie).

A part quelques acheteurs de vieilles pierres avec vue près de bons restaurants et d’une gare TGV (les aéroports, ça a eu été bien du temps des Latécoère, de la Caravelle, et de Concorde, mais c’est fini, moitié squat de zadistes, moitié station de métro en plus polluant qui n’arrête de faire du bruit que pendant les grèves et les tournages de films où Guy Bedos joue au tennis avec des boules Quies) réfugiés de guerres dans des pays qui n’avaient déjà ni eau, ni électricité, ni démocratie avant d’être bombardés, et un quarteron d’intellos des gauches enfermés dans des universités yankees, qui admire encore le modèle français ?

Dieu a créé la France, et comme il trouvait ça injuste, il a créé les Français, puis les politiciens, patrons, intellectuels, syndicalistes étudiants et lycéens, enfin François Hollande et ses communicants. #çacestdit

Je dis ça, je dis rien, parce que je vais encore me faire incendier comme quand je dis que c’est vrai (une fois n’est pas coutume) ce que raconte Hollande (d’après ses journalistes du Monde), que Bartolone est à peine à la taille de son perchoir, et n’a même pas l’envergure pour remplacer Ayrault.

Mieux vaut regarder la bande-annonce d’un vieux nanar d’Yves Robert, avec le café, ou aller faire un petit tennis d’été indien au Luco « à la Tanguy », que jouer sur les réseaux sociaux en rut électoral pour 3 mois avant la trève des con…fiseurs.

Le tennis, c’est tellement furieusement hasbeen, que ça va sûrement redevenir vachement plus tendance que le foot ou le combat de rue, d’autant que le golf, le ski et la politique sont moins hype, depuis que ce sont devenus des sports professionnels et que le fric et le sexe en ont définitivement flingué l’esprit sportif.

Reno – 27 octobre 2016

Advertisements

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans #Paris, campagne électorale, Cinéma, Communication politique, Election présidentielle 2017, Facebook, France, Uncategorized, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s