J’ai l’impression que les mémoires de #Belmondo n’auront pas de prix littéraire …

Tout laisse à penser que les jurés des prix parisiens discutent, entre deux bouchées de risotto de gambas, une gorgée de Meursault, et la neige à Paris, d’autres choses littéraires que les mémoires de notre monument historique vedette de « Un singe en hiver », entre tant d’autres.

giphy

Mais Bébel n’en a rien à f… de l’avis des littérocrates parisiens, d’autant qu’il n’a pas non plus été submergé de prix et honneurs pour son extraordinaire carrière d’acteur, et ses mille vies d’honnête homme, et que ça n’empêchera pas le bouquin de se vendre comme des petits pains (honni qui « mais pas au prix du pain au chocolat » y pense).

Moi, j’aime la mer (et l’amer, mais ne parlez pas à ma femme de la Maire) Bébel, épicétou.

Reno – 7 novembre 2016

 

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Cinéma, Uncategorized, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s