Cannes 2011 : tout ce que vous voulez savoir sans oser le demander

Mais où est Jean-Paul Belmondo ?

Sur la densité en Porsche (ou mieux) au mètre carré ou qui couche(ra) avec qui(s), lire les journaux. Pour Gaga live chez Denisot et la photo Polaroid, ça doit être en podcast chez Canal. Sinon, il y a quelques trucs à savoir pour ne pas passer pour un(e) inculte au café.

C'est pour la bonne cause, honni soit qui à Porsche y pense

D’abord, pour mettre fin aux rumeurs, le film de Woody avec Carla et sa baguette n’est pas (trop) nul. Parce que c’est Woody. Ni (très) grandiose, parce qu’Audiard qui s’y connait un peu en ciné et aimait bien Paris l’a bien (pré)dit : « on en parlera encore dans 100 ans, mais… sur ses vieux jours, il avait un peu faibli ».

"Depuis qu'Annie Hall m'a largué, le monde est devenu flou, mon psy me le répète chaque semaine depuis 40 ans"

Enfin, c’est pas nul mais c’est quand même juste un honnête remake des « Belles de Nuit » que René Clair avait tourné dés 1952 sur grosso modo le même concept avec entre autres Gina Lollobrigida et Gérard Philippe qui sont quand même un peu des vraies pointures dans le milieu. René Château lambine pour la sortie en DVD mais on doit pouvoir le trouver en K7 vidéo sur eBay et il y a quelques bons extraits sur Youtube.

Sinon, le mieux ce serait de manifester devant le Sénat pour obtenir qu’un bon ciné du quartier nous programme un  festival du merveilleux René Clair (et aussi pour l’abolition du statut de fonctionnaire jardinier sur concours mais c’est un autre film, où on rit aussi mais un peu jaune et où les acteurs sont bien amortis) qui n’a pas filmé que « Sous les toits de Paris« .

Mais revenons à nos moutons cannois, on est déjà en retard d’un an …

"Santé !", parce que ça le vaut bien

Donc, le truc essentiel d’hier, c’était The World’s Global Lady Gaga avec son nouveau tube « Judas » en direct live (ça veut probablement dire un peu en playback ou avec un petit rab de son, on est en 2011, c’est fini le temps où Jésus prêchait sans micro dans le désert) sur la (magnifique) terrasse du Martinez de Denisot. A la question « n’est ce pas un peu blasphématoire ? », elle a bien réussi sa vanne joliment préparée (on est en 2011, à part Chevènement et Bachelot, plus personne n’improvise rien à la TV sinon on risque des procès ou de la prison si on n’a pas une bonne QPC et quelques VIP dans la poche, d’ailleurs même la jolie rigolote canadienne qui fait la météo au grand journal a raté son coup en direct et si le public ou Gaga avaient été vaches et si les sévices corporels publics sur les femmes n’étaient pas interdits dans les pays encore un peu civilisés en 2011, ils aurait exigé une fessée en direct sur le -joli- derrière qui n’avait pas gonflé comme prévu) en répondant que le seul sacrilège de la chanson c’était de mélanger du Lacroix (sic) et du Chanel dans son clip : elle a un grand nez mais un humour ravageur, des fringues hilarantes (sauf la robe en steaks, ça c’était trop même pour moi qui ne suis plus ou moins végétarien que depuis que j’ai fréquenté une fanatique du brocoli sans sel) et une énergie folle, ça doit être topissime un dîner avec elle, il faudra que je lui propose même si j’ai cru comprendre dans l’interview qu’elle ne porte pas que du N°5 la nuit. (nb non, c’est pas la phrase la plus longue ou la plus tarabiscotée du blog, y’a mieux ailleurs, notamment dans le e-book Net-Land-Art).

(Très) Grand Festival, Très Grand Journal, ça mérite les applaudissements !

Judas live au Grand Journal (ou alors l'interview)

L'interview au Grand Journal (ou alors Judas live)

By ze way,  le mystère est résolu de pourquoi Dr House qui était en France n’était pas comme tout le monde au dîner d’ouverture avec toutes les jolies femmes en 31 light à Cannes hier soir : c’est que Hugh Laurie faisait un concert à Paris et que Dr House n’aurait raté ça pour rien au monde (de toute façon, il est casé officielement avec sa patronne et je suis sûr qu’il est secrètement amoureux du canon qui a la maladie de jesaiplukiton en ce moment dans la série qu’ORTF1 nous offre le mardi). Il faut dire que Hugh, c’est un sacré numéro et qu’avec lui aussi ça doit être fameux, un dîner, même si pour le coup, pour ce qui me concerne, je suis moins curieux de savoir s’il dort en N°5, ou s’il dort, ou si whatever works, ou si pas. Nb n’ayez pas peur, House a beau être payé 272 000 euros par épisode d’après BFM qui s’y connait en salaires, ça m’étonnerait que le plan RP de l’album de Laurie ne prévoie pas un saut de puce à Cannes : on est en 2011 et même Woody Allen n’ose plus oser rester jouer dans son Club pendant le Festival.

Enfin, le truc à vraiment savoir c’est où dormir « in stail-le » (style, en Djeun) si on n’a pas pêcho une star qui a une chambre sponsorisée, de préférence avec balcon vue sur mer, dans un des palaces officiels (les esprits forts vont en hélico, ou en -très- beau bateau pour ceux qui ont vraiment du stail-le mais qui n’aiment pas dormir en mer, à celui qui est sur une île un peu au large où il y a encore plus de jardiniers qu’au Sénat mais où les clients sont légèrement plus jeunes. A peine. Et plus riches. Significativement. Quoique avec les retraites dorées des fromages de la République et la sociologie des zélus, à part Mélenchon, tout le monde a une Rolex, voire plusieurs pour celui qui les collectionne et qui a bien dû réussir à se faire ré-élire à une ou plusieurs  assemblée à indemnités confortables comme tout le monde …). Le mieux, si on a un cyclo (Cannes est ingarable pendant le Festival) ou un hélico, c’est le camping de Nas les Pins, à une petite trentaine de bornes. Calme, même pas le bruit de la mer qui dérange, une pataugeoire où boire sous les étoiles la bouteille de champagne chipée dans la caisse d’une livraison pour un cocktail, du wifi et des bungalows avec terrasse pour 5. Résa : http://www.vacances-directes.com/fr/camping/fiche.php?idcamping=110  mais il faut probablement être pistonné par un producteur pour un emplacement au jardin avec accès direct à la piscine à cette période.

Il faut passer un concours pour avoir le droit de cultiver ce petit coin de jardin au soleil ?

Pour les restaurants, il n’y a pas vraiment de bon plan, si on n’est pas invité aux dîners VIP à 50 ans (à 34 ou 40 berges près, on ne va pas chipoter l’âge du homard géant servi aux 650 convives du dîner d’inauguration hier) et si on n’a pas des poches plastifiées et des petits pots à confiture vides pour chiper du caviar sans se détruire la veste, c’est qu’on a raté sa vie ou qu’on a bêtement oublié à la maison les fringues « spécial cocktail ».  By ze way, si on n’ose pas le smoking blanc avec la Rolex à 50 ans plus ou moins des poussières, c’est qu’on a raté sa vie de publicitaire conducteur de Porsche International VIP.

Comme Gandhi, ils filent leur coton eux-mêmes ? (sinon, c'est du mauvais)

Bon, c’est pas tout mais il faut que j’aille acheter le disque de Dr House. Ou de Hugh Laurie, ou les deux. Ou l’inverse. Ou autre chose et plus si affinités en faisant bien gaffe à ne pas me faire refiler un navet d’une homonyme à voix (voie ?) sponsorisée par un (autre) puissant parrain au sens musical aiguisé, même qu’il a chanté dans un lipdub de Djeuns. Mais il n’y aura pas l’album de Lady Gaga qui ne sort qu’à la fin du mois. Comme quoi, on peut mieux compter sur les acteurs de cinéma que sur les chanteuses. Dommage. J’aurais tellement aimé compter jusqu’à N°5 en l’écoutant …

Renaud Favier – 12 mai 2011 – http://www.renaudfavier.com

Le bonus : puisqu’on parle de N°5 et de stars de cinéma,

C’est fini pour aujourd’hui. Le Président vous salue bien.

Et je dis "Vive la France !" mais quel dommage que Jack ne soit pas là

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Actualité, Humour, Pause Café, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Cannes 2011 : tout ce que vous voulez savoir sans oser le demander

  1. Kristal Leamy dit :

    This site seems to recieve a large ammount of visitors. How do you promote it? It offers a nice individual twist on things. I guess having something authentic or substantial to post about is the most important thing.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s