Le Salon du #Livre de #Paris 2012 commence : So What ?

Le salon du livre devance le printemps de justesse. Comme le temps est parfait à Paris, on ne reprochera pas aux organisateurs d’avoir pris le risque de mouiller un peu les vieux ouvrages sous les giboulées de mars. Sinon, business as usual, café de Casual Friday sans cravate.

Non pas que tout aille pour le mieux dans le meilleur des mondes pour tous les lecteurs (les électeurs, c’est encore autre chose, surtout que tous ne savent hélas pas lire et qu’on n’est pas très sûrs que tous les élus avares de leur signature et candidats bavards pour leur mandature sachent écrire), les écrivains et toussa-touça, mais ça pourrait être bien pire : rappelons qu’il n’y a pas si longtemps qu’un dirigeant germanophone de très triste mémoire mais démocratiquement élu décidait de faire « autodafer« , voire pire, tout ce et ceux qu’il ne comprenait pas. Au moins ce salon se tient-il dans un continent libre, démocratique et en paix.

Non pas que tout aille pour le mieux dans le meilleur des mondes pour les (vrais) bibliothécaires, les (vrais) critiques et la (vraie) presse spécialisée parce qu’entre les « livres » de politiciens à 99% copiés-collés par des stagiaires, les trucs écrits par des fumistes en d’autant plus gros caractères que les auteurs et leurs produits en manquent autant qu’une pâte fromagère aseptisée (un seul « s », c’est vraiment pour faire vendre du correcteur orthographique …) fabriqué à base de fromage râpé périmé recyclé de spécialités plus ou moins laitières d’origine incertaine, les pavés anglo-saxons co-produits par des étudiants, des experts en marketing et des ordinateurs, et autres ouvrages « pour les nuls », heureusement qu’on a inventé le papier recyclé.

Non pas que tout aille pour le mieux dans le meilleur des mondes pour les éditeurs, mais ça n’a jamais été un business facilement juteux, pour autant qu’il en existe urbi ou orbi, ou même pour les e-éditeurs qui en sont encore à se demander si le juste prix est à 1,99 Euros comme ils l’ont lu sur internet ou plus ou moins au même que pour la version papier comme le préconisent ceux qui soulignent par ailleurs que le bilan carbone d’un truc électrique made in Asia à la durabilité plus qu’incertaine n’est pas fatalement bien meilleur que celui de l’édition papier d’un texte de bonne qualité pas destiné au pilon avant même son impression, ou celui qu’imposera la grande distribution électronique e basta cosi #InRealLife (nb le salon du livre de Paris est organisé par le très anglo-saxon et bien nommé « REED Expositions », ça ne s’invente pas et ça contribue à donner une certaine idée de la compétitivité de la France en général et de Paris en particulier, leader mondial des salons organisés par des entreprises étrangères pour des VIP (Visiteur International à Paris) étrangers logés dans les hôtels des chaines globales ou les palaces plus ou moins tous rachetés par des investisseurs étrangers, tout ceci créant des emplois pas trop délocalisables mais pas trop « cols blancs » pour l’essentiel).

On dit même que c’est dur pour les collectionneurs d’autographes, mais c’est une question d’organisation : si on veut des signatures d’écrivains élus de terrain, il vaut mieux aller les chercher dans leurs circonscriptions avant le début officiel de la saison de la chasse aux cèpes, tandis que si on cherche celles d’ambitieux visant des sièges en velours ici ou là ou des maroquins à Paris, c’est une bonne idée de passer un fil aux attachés de presse pour connaître l’agenda de promo de leur « bouquin » et vérifier si et quand elles ou ils seront au salon du livre entre une séance de serrage de paluches sur un marché et une reposante tapisserie au second rang d’un meeting publicitaire du patron de leur maison d’édition.

Mais il faut cultiver son jardin plutôt que pester contre le monde réel tel qu’il va, râler contre le coup de gel de février qui a inhibé les buddléias ou s’inquiéter de la prolifération de coccinelles (qui semblent moins gourmandes de pucerons des rosiers que celles d’antan) alors même si on n’a pas le temps, d’autres urgences, égaré les lunettes … Let’s Read !

Lisez comme vous voudrez

Lisez où vous voudrez

Lisez au format que vous voudrez

Mais lisez !

Et n’hésitez pas non plus à écrire, même si les chemins du Nobel de littérature, et même des Goncourt, Renaudot et autres prix gastronomiques français, et même des e-Prix qui fleurissent déjà … sont aussi impénétrables que certains écrits pourtant de bonnes sources.

Et surtout, « viendez » au Salon du Livre (de Paris, mais ça n’empêche pas d’aller à ceux de province ou à celui de Francfort, qui est incontournable aussi mais a le bon goût d’être organisé à l’automne) si vous n’avez pas piscine obligatoire ou une tribu de chats à sérieusement fouetter pendant 4 jours ou vraiment du mal à venir à Paris à cause des prix de l’essence (mais on n’est pas forcé de faire son plein dans la station parisienne où le litre est déjà à 2 Euros), d’une grève de TGV, de la pollution dans la capitale, de la peur de se faire piquer le téléphone portable dans le métro, ou simplement des primevères à regarder pousser en cultivant votre jardin et/ou en lisant un bon bouquin en chaise longue, parce que ce serait dommage de ne pas profiter de ce beau temps.

Sinon, il doit bien y avoir un « hashtag » pour « visiter » le salon sur Twitter, mais c’est comme pour les livres : l’électronique, le virtuel, ça manque un peu d’un quelque chose (l’odeur du papier, le bruit des pages tournées, un supplément d’âme, la chaleur humaine …), non ?

* * *

#FF Let’s Enjoy Sunny Casual Friday OldSchool Way in #Paris w/ The Charmettes – « He’s A Wise Guy » – http://renau… ♫ http://blip.fm/~1akma7

Lire des explications plus ou moins farfelues sur la hausse provisoire des bourses ou reprendre un café en attendant la marée descendante ?

Faire mes #FF ou essayer de recenser tous les éléments de langage sur #humanisme & chercher la définition du mot dans un vrai dictionnaire ?

Carpe café de Casual Friday ou publier un billet avant de filer au salon du #livre de #Paris ? https://renaudfavier.com/

Carpe Casual Friday ou fouiller un peu le dessous des cartes et les causes et conséquences possibles du limogeage de Bo Xilai en #Chine ?

Bo Xilai’s ouster seen as victory for Chinese reformers – The Washington Post http://wapo.st/wy2nOl Retweeted by Renaud Favier

#FF @Cer même si se faire traiter de spamiste en essayant juste de faire un rien d’humour féministe était un peu râlant 😉  In reply to Cer

Bref, à part un saut au salon du #livre et lister en métro les placardisés et auto-exclus de la campagne électorale, rien d’urgent ce matin

[News] Ce qu’il faut savoir ce matin http://bit.ly/xz42Pz Retweeted by Renaud Favier

#FF @Anne_Hidalgo que je n’arrive pas à m’empêcher d’apprécier même en saison électorale 😉 #politiquementsuspect #œcuménisme  In reply to Anne Hidalgo

@harlemdesir attention au surmenage et au bilan carbone des présences inutiles à des manifs juste pour faire de la figuration #placard 😉  In reply to Harlem Désir

Pr Jean Pisani-Ferry, il y a « un paradoxe ds la position française sur la gvce éco » de l’#EU http://ow.ly/9E0ZI Retweeted by Renaud Favier

#FF @ lecteurs et e-lecteurs mais qu’il n’y ait pas de hashtag pour le Salon du #Livre est assez symptomatique, et un peu dommage, non ?

#FF @f_inter et merci @ #f-inter pour les invitations au salon du livre et @ tout à l’heure 😉 https://renaudfavier.com/  In reply to France Inter

#f_inter vous ouvre les portes du 32e Salon du livre http://tinyurl.com/75pkano #murakami Retweeted by Renaud Favier

Le Salon du livre de Paris s’ouvre dans un contexte économique morose http://echo.st/302089 Retweeted by Renaud Favier

Salon du livre : la Russie vue par ses écrivains http://ow.ly/9FOHX Retweeted by Renaud Favier

Le Salon du #livre sous le signe du Japon et du numérique http://bit.ly/zLsWhr Retweeted by Renaud Favier

— Au Salon du livre, je suis passé sur le stand de @Telerama, espérant croiser d’anciens collègues. Personne. Mais le buffet était divin ! Retweeted by Renaud Favier

Eva #Joly s @BFMTV « je représente un courant … » (important dans l’opinion) : oui, #EELV est le courant vert du #PS, so what ? (watt ?)

La Chine première à investir en Allemagne http://bit.ly/AlvRC9 RT by Renaud Favier

@_Bercy_ le direct n’a pas démarré sur MacBook pourtant « habitué » des colloques à Bercy quand je ne peux pas aller sur place#mondialisation  In reply to Bercy

42 000 e-lecteurs à la veille du salon du #Livre #Paris pour les #eBook Dragon 2.012, Mad-in-#France & Net-Land-Art 😉 http://www.youscribe.com/catalogue/livres/actualite-et-debat-de-societe/dragon-2012-6-1371634

A lire avant salon du #livre / la limite 500 signatures : les mots (maux ?) mythiques de politique en France, de A à Z http://www.youscribe.com/catalogue/livres/actualite-et-debat-de-societe/les-mots-maux-mythiques-de-la-politique-en-france-de-a-a-z-791184

Hulot : « Cette campagne participe à une sorte de mystification générale. On se limite à déplacer les curseurs » http://echo.st/302401 Retweeted by Renaud Favier

#EXCLUSIF Nicolas Hulot : «L’écologie est redevenue une variable d’ajustement» http://echo.st/302401 Retweeted by Renaud Favier

Bonne inspiration d’être passé à #Applestore : sympa, devis #abordable et solution technique convaincante pour le #MacBook « doudou » 😉

@Ser @Strategie_Gouv pourquoi les collectivités locales auraient-elles un rôle à jouer p sauver les #PME face aux grands groupes ?  In reply to Lia

@Strategie_Gouv @orange « 1 humain sur 2 sans accès à internet » … mais si > 3 milliards d’humains ont accès au net, c’est déjà formidable  In reply to Strategie_Gouv

Le colloque « La France dans la mondialisation » est retransmis en direct sur http://bit.ly/wgHuNZ #mondialisation Retweeted by Renaud Favier

2 mois à venir de politique politicienne à la TV et sur les marchés en #France … http://viadeo.com/s/W4rHG

C’est parti en #France pour 2 mois de politique politicienne à la TV, sur marchés, dans les escaliers … http://lnkd.in/W3Fy2r

P… 2 mois ! Encore 2 mois de politique politicienne à la TV et sur les marchés …… http://fb.me/1nRXd7U9b

La pré-campagne électorale n’est plus ce qu’elle était en #France : So What ? http://wp.me/pJjbe-4ag

« La soif du monde », le nouveau film de Yann Arthus-Bertrand, mérite plus que 500 signatures #Eau #Ecologie #Futur http://www.youtube.com/watch?v=JjPsNoCWSLE

😉 aux apparatchiks du #sommet #eau #Marseille w/ Deep Purple « Smoke On The Water » (Live 1973 USA) – http://ren… ♫http://blip.fm/~1ak5jb

* * *

RF 16 Mars 2012. Retour vers des e-books plus ou moins sur l’avenir en chantant (enchanté ?) de l’environnement urbi et orbi, plus que moins sur le présent de la France Ubu et urbi et souvent avec un rien plus que la dose d’humour noir réglementaire et plus que moins recommandés en période de salon du livre du 21è siècle.

               
                    
                   
Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Actualité, Humour, Pause Café, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s