Allez les Gaulois ! Certains (matchs) nuls résonnent comme des (sangliers) gagnants

Ce serait mentir de dire qu’on avait encore confiance avant le match. Et pérorer de blablater qu’on avait trouvé le « haka » des bleus (en blanc) plus convaincant que quand les joueurs chiquent pendant la Marseillaise. Ce serait comme le (film) match : nul. Mais bon …

Espagne-France mardi 16 octobre 2012, ça a été une bonne surprise (Suède-Allemagne à Berlin, aussi).

Pour être un minimum honnête intellectuellement, on doit faire amende honorable parce qu’on était presque tous (enfin, ceux qui étaient devant leur TV, à côté de leur radio ou connectés sur leur fil Twitter, parce qu’il y avait d’autres options pour passer la soirée du mardi 15 octobre 2012 que d’attendre la 94ème minute du match sur TF1 pour arrêter de cracher des miettes de pizza sur l’écran en digérant la bière et les publicités) sur la longueur d’onde des commentateurs qui narquoisaient que c’était comme la dernière fois même si on avait tenu quelques minutes de plus avant la première fessée, que même les dieux du foot et l’oculiste de l’arbitre de hors-jeu étaient contre nous au cas où on aurait eu besoin d’eux pour se faire mettre sévèrement rouges comme on en avait pris l’habitude, voire presque un genre de mauvais (arrière ?) goût déclino-masochiste.

Mais les mariés étaient en blanc Lloris plongea du bon côté et arrêta le penalty de Fabregas, et le commentateur de TFI qui n’était pas déjà parti avec ses collègues (après le très injuste refus du but français pour un hors-jeu très très litigieux) vers la loge d’honneur boire une coupe avec les VIP invités et les commerciaux des sponsors s’est excité comme une puce pour hurler dans son micro un truc genre « … et l’espoir changea de camp, et le combat changea d’âme … » en un peu moins littéraire mais avec autant d’enthousiasme que si Grouchy était arrivé à temps (alors que tous les spéculateurs de Paris et de Navarre genre #geonpi, professsionnel(le)s sans états d’âme et conducteurs de Panzers de ville, et « pas que », et autres -déjà- émigrés à Londres, Bruxelles ou Genève de l’époque, avaient parié sur la défaite de la France à Waterloo comme des compagnes de joueurs de hanbball -mais elles, c’était sur un match sans enjeu avec une équipe B sur le terrain, et il n’y avait pas risque de mort d’homme, ajouterait l’excellent Jack- … mais de là à penser que Grouchy et d’autres avaient été plus ou moins achetés et/ou manipulés, même pas par les coalisés mais par d’excellents citoyens français aussi fatigués de la Grandeur de la Nation que d’autres le seraient plus tard d’une certaine idée de la France, ce serait déplacé et de toute façon ça ne changerait pas plus le résultat de Waterloo que celui de Sedan, l’étrange défaite de 1940 ou les consternants échecs dans la guerre économique contemporaine, mais on s’égare, ou pas), et de fait, ça a un peu galvanisé les spectateurs francophiles pour revenir après le plus long tunnel de publicités pendant lequel ils allèrent réchauffer les restes de pizza au micro-onde (sans avoir éteint la TV pour ne pas nuire à EDF dont le comité d’entreprise a déjà bien du souci), sortir du frigo quelques autres bières ou du softdrink gazeux (parce que comme ce n’est pas la crise en France autant continuer à consommer pour aider les actionnaires des boites étrangères qui vendent de quoi boire, soutenir la profession des dentistes et ne pas risquer de perdre cette petite bedaine sans laquelle on ressemblerait à un acheteur de paniers AMAP) et récupérer GQ aux toilettes pour avoir un magazine pas trop bourratif pour le neurone à feuilleter pendant la 2ème mi-temps. Bref, le match changea d’âme.

Et puis, pour ceux qui n’avaient pas changé de chaîne, éteint la TV ou quitté le bar où ils étaient venus pour ne pas risquer de pleurer seuls devant une tranche de pizza froide si le résultats avait été celui sur lequel même les femmes des joueurs avaient parié en loucedé, les Espagnols ont reculé, les Français n’ont, ni levé le pied, ni déjoué, et les dieux du foot ont fait un cadeau, mérité sur l’ensemble du match, mais inespéré après des années de n’importe quoi petit bras sans grand talent mais avec coûteuses troisièmes mi-temps, au foot et en France en général. Comme quoi, si on y croit très fort et qu’on n’attire pas que de la malchance et qu’on n’arrête pas de jouer avant le sifflet final et qu’on ne tombe pas juste contre beaucoup trop costaud pour soi, ça peut marcher, même sans malentendu.

Ceci dit, un match probablement plus important pour l’avenir du monde réel se jouait plus à l’Ouest, hier soir. Obama aussi a marqué un but au bon moment, en ne ratant pas l’occasion quand Romney à un peu vasouillé sur Benghazi, et du coup il est également revenu à 1-1. Mais lui aussi, il doit encore gagner un match important, sinon le but n’aura pas suffi (un peu comme à Séville en 1982, quand la France menait 3-1 en prolongations mais que ça n’a pas suffi, parce que l’équipe d’en face n’a jamais lâché et que le talent sans tout le reste, maintenant, ça ne suffit plus, ce n’est plus comme avant, quand Pelé et ses artistes d’un pays pourtant « pas sérieux » avaient renvoyé l’équipe de la France de Mongénéral dans ses buts en Suède en 1958, mais c’est une autre histoire, de France, ou pas, cf infra).

Et un match probablement plus important pour l’avenir du football européen réel se jouait plus à l’Est, hier soir. Les militants du PSG diront que c’était même le seul match important de la soirée, puisque « Zlatan » était sur le terrain. Et les supporters de la France un peu anciens qui n’ont toujours pas digéré le Waterloo de Séville (on ne le répètera jamais trop : « Séville 1982, c’était vil, hein ! ») et/ou qui aiment le beau foot, les renversements de situation, la glorieuse incertitude du sport et les défaites des trop grands favoris surtout quand c’est l’Allemagne qui ne gagne pas, en ont eu pour le prix de leur billet s’ils étaient au stade à Berlin ou celui de leur abonnement à une chaine qui passe autre chose que des publicités en français pour les Français et du foot français que même les Français ne regardent plus que sur un malentendu, s’ils ont regardé Allemagne  – Zlatan Suède. Il y a des matchs nuls qui ont encore plus que d’autres un parfum de victoire, parce que remonter 4 but à la Manschaft qui avait gagné la 1ère mi-temps 4-0, en marquant le petit dernier à la 90ème et finir à 4-4 à Berlin, ça doit être presque aussi bon que si « nous » on avait gagné en 82, même si c’est pareil, il reste toujours un match à jouer, tout le reste est littérature (mais pas que pour filles, pas comme Fifty Shades of Grey dont la VF sort à Paris aujourd’hui chez Lattes pour faire concurrence à « Cinquante Chats de Gris » qu’on peut télécharger gratuitement, mais ça, c’est vraiment une autre histoire, une autre publicité).

Bref, le foot, c’est comme le temps, la politique, la France et toussa-touça, parfois, c’est Bo (Obama qui joue sur la pelouse de la Maison Blanche), même quand c’est nul (surtout quand, ni l’adversaire du jour de la France, ni l’Allemagne ne gagnent).

Ceci écrit, on a d’autres soucis sur lesquels twitter que les élections américaines ; les buts de Zlatan même pas en Champions’ League (nb un seul but à Berlin, petit mardi) le foot, et un match nul n’est pas une victoire … se disent aussi les Espagnols, qui semblent bizarrement ne pas en tirer la même conclusion triomphaliste que les twittos (en) français et nos médias (en) français (il est vrai que les Espagnols étaient habitués à gagner, et même qu’ils aimaient ça, et même que pas seulement au foot, et même que pas seulement contre la France, eux …).

* * *

Bref, on a (presque) gagné, Obama aussi, Zlatan aussi, #Astérix est sorti, la #BPI c’est FSI-bis et Obélix est enveloppé http://www.youtube.com/watch?v=XdmqbvWFm6A …  Voir la vidéo

Le + surréaliste avec ce gouvernement, ce n’est pas tant le « tout à gauche » que ce « complexe du prof », voir les #PME comme des enfants #BPI

Hollande : « tout près » d’une sortie de la crise de la dette en zone euro http://eur1.fr/eABOAoQ  Retweeté par Renaud Favier

Finalement, le plus dangereux pour les …tribuables français (et européens quand la #France fera défaut), c’est Goldman Sachs ou la #BPI ?

Donc, la #BPI, c’est comme la BDPME d’avant, en plus compliqué et politique, sauf qu’entretemps les #PME sont mortes, mourantes ou exilées ?

Pour les éléments de langage sur #BPI, reco s’inspirer de #Dakar, genre : « ni ingérence dans la gestion des PME, ni indigence »

Un outil minimaliste pour réaliser des cartes mentales, Framindmap http://bit.ly/V6h2Hw  v/@Ballajack Retweeté par Renaud Favier

Le Premier ministre s’exprimera dans quelques minutes à la sortie du Conseil des ministres sur la #BPI Retweeté par Renaud Favier

VIDEO #Obama vs #Romney résumé en moins de 3 minutes. A voir ici >> http://bit.ly/REABJ9  #électionsUS Retweeté par Renaud Favier

Vous êtes plutôt : un goth, un vrai ou pas goth du tout ? http://igothmyworld.arte.tv/ Retweeté par Renaud Favier

Le film, on ne sait pas, mais la bande annonce, le teasing et la pub pour #Astérix, c’est plutôt réussi http://www.youtube.com/watch?v=pIMNwBKkPLk&feature=related …

Un nouvel #Astérix sort aujourd’hui au #cinéma. Ce n’est pas si mal fait, pour les petits Gaulois, un mercredi pluvieux http://www.youtube.com/watch?v=eLr8aU-sTb8 …

Gérard Depardieu est toujours aussi attachant, mais n’est-il pas devenu un peu trop enveloppé pour jouer Obélix ? pic.twitter.com/UQaPalgJ  Voir la photo

@Reuters_Biz Reuters Business Berlin withholds $781 million loan for Airbus A350: paper http://reut.rs/QpZELV  – Refus de chèque en blanc …  Afficher la conversation

Donc, la #BPI maintenant, c’est comme le #FSI avant, il y a 40 milliards pour que des fonctionnaires investissent dans des #PME d’avenir ?

La différence entre la politique professionnelle et le foot professionnel, c’est qu’au foot, un nul n’est qu’exceptionnellement victorieux

Les Porsche noires, ça ne réussit ni aux politiciens, ni aux avocats, alors on ne recommande pas ça aux avocats politiciens (ni aux Corses)

En plus, la Porsche de l’avocat corse pas trop dans le besoin de subventions du continent qui s’est fait dessouder, elle est noire et moche

Mercredi #cinéma Encore un Astérix qui pourrait être le premier pas trop nul & encore un James Bond pas plus nul que les autres récents, ràs

@Levercors @Samuel_Lafont Romney 2012 serait idem Sarkozy 2007, ça n’empêcherait pas le pays de rester / vite (re)devenir une « autre France »  Afficher la conversation

En même temps, c’est tout #TF1 ça, de forcer les téléspectateurs à regarder 93 minutes de publicité avant le but #Football France-Espagne

Pour les supporters du #PSG qui croient que ça se passait en Espagne hier, nb c’est à Berlin que #Zlatan a marqué (un seul but, petit mardi)

Bref, la #BPI, c’est comme #Oséo mais c’est nouveau et plus gros, et puis il faut recruter un DG et trouver comment échapper à Bâle 3 ?

Si on est francophone et qu’on a #humour, Cinquante Chats de Gris est une alternative à EL James Fifty Shades of Grey http://cestalire.wordpress.com/2012/10/11/cinquante-chats-de-gris/ …  Voir la photo

Si on est francophone et un brin snob, télécharger du #Sade gratuit est une alternative à EL James Fifty Shades of Grey http://www.inlibroveritas.net/auteur357-oeuvres.html …

Sur le #Budget #PLF2013, ce n’est pas la peine d’user les claviers sur #ISF ou #Geonpi, c’est n’importe quoi mais cela n’a aucune importance

Sinon, bien sûr, il faudra twitter un peu sur #BPI #Lauvergeon #Compétitivité, comment éviter les syndromes #Dexia et #Lyonnais, tout ça …

Ce beau match nul en Espagne a un petit supplément d’âme grâce aux Suédois pour ceux qui se rappellent Séville 1982 http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=v9uJZA9sqQk …  Afficher le média

Menée 4-0 à 30 minutes de la fin, la Suède a égalisé contre l’Allemagne. Les buts en vidéo : http://www.alaculotte.com/allemagne-suede-4-4-buts-et-resume-video/17027 … Retweeté par Renaud Favier

Ibrahimovic a inscrit le premier but de la Suède face à l’Allemagne. Score final : 4-4. Retweeté par Renaud Favier

La Suède réalise l’incroyable exploit de remonter 4 buts de retard face à l’Allemagne ! http://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Allemagne-suede-4-4/320189 … Retweeté par Renaud Favier

Obama, plus énergique qu’au premier débat, lutte pied à pied avec Romney http://bit.ly/Wxam8G  #AFP Retweeté par Renaud Favier

L’intégralité du débat Obama/Romney en 11 questions http://bit.ly/TaqwFY #USA2012 Retweeté par Renaud Favier

On peut aimer, ou pas, #Copé, mais il a été drôle (et télégénique) quand #Ayrault a dit « Je ne suis pas Premier Ministre par hasard… » #QAG

« Certains matchs nuls résonnent comme des victoires ». Jolie formule au foot, mais pour le budget #PLF2013 #QAG, le nul n’est pas une option

#Erotisme littéraire Fifty Shades of Grey sort aujourd’hui à Paris en VF (« Cinquante Chats de Gris » gratuit s. le net) http://wp.me/p2LP8P-W   Voir la photo

Bon, personne ne parie (encore) très gros sur Romney ou sur les Bleus après les matchs d’hier, mais Obama et Espagne devront mieux jouer

Bref, au foot c’est moins pire qu’avant, les joueurs font leur job, pour le budget, c’est pire mais normal, la politique est sur le terrain

Bon, bravo les Bleus, mais on les prendra vraiment au sérieux quand il auront remonté 4 buts à l’Allemagne comme les Suédois hier #Football

Byzeway, mes excuses à l’Equipe de #France que je ne prenais plus (assez ?) au sérieux avant l’arrêt du pénalty et la 2è mi-temps. Et merci.

By ze way, mes excuses au commentateur TV que je n’ai pas pris au sérieux quand il a senti que l’espoir changeait de camp à la mi-temps

Bref, Romney regrettera longtemps d’avoir raté le « but » sur Bengazi ; les Bleus râleraient sur le but refusé sans Lloris fort sur le penalty

Bref, Obama joue tactique et bien, et ça devrait lui suffire ; les Bleus jouent tactique et mieux (Bravo !), mais ça pourrait ne pas suffire

« It’s economics, stupid ! » – Romney pas mauvais mais Obama joue plus offensif au 2è débat et marque un but inespéré sur l’attaque de Bengazi

Présidentielle américaine : deuxième set, Obama http://bit.ly/Qphhv8  Retweeté par Renaud Favier

#Obama #Romney 1-1 idem France-Espagne après 2è mi-temps, sauf qu’en Amérique, c’est pour le favori que « le match sonne comme une victoire »

Match nul : Obama, idem les Bleus, avait limité les dégâts en 1ère mi-temps pour « fatiguer » Romney et a bien joué le coup offensif en 2nde

#BFMTF #PLF2013 Rigolo, l’hémisphère gauche « dépenses » du cerveau du gouvernement en ébullition vs le côté recettes en encéphalogramme plat

#Bref, comme tout le monde, je n’y croyais pas et j’attends de revoir, mais comme pas assez de supporters, je dis « Bravo et merci » aux Bleus

Byzeway, ce wait & see sans trop de dégâts en 1ère mi-temps (Bravo Lloris) et la 2è mi-temps patiente mais engagée, c’était très bien fait

Mais si cette chose qui s’appelle « glorieuse incertitude du sport » était sur le terrain hier pour France-Espagne, bravo et merci à ces Bleus

Et puis il faut vérifier que les banques espagnoles n’avaient pas parié sur un match nul 1-1 avec but de Giroud à la 94ème pour France-Espagne

Bon, maintenant il faut vérifier qu’aucune compagne de joueur français de #football n’avait parié sur un match nul pour France-Espagne

Moi je dis que les vrais, à la mi-temps de Chili-Argentine, ben ils vont lire ma nalyse toute fraîche d’Espagne-France http://bit.ly/SZ63lE  Retweeté par Renaud Favier

Avec ce match nul, la France met fin à une série de 24 victoires consécutives en éliminatoires pour l’Espagne. #EspagneFrance #football Retweeté par Renaud Favier

Espagne-France: «En étant gourmand, on peut dire qu’on aurait pu gagner», selon Didier Deschamps http://bit.ly/V7gRkM  Retweeté par Renaud Favier

Avant, le Base-Jump, c’était « stylé ». Mais c’était avant. Maintenant, il faut sauter « à la Baumgartner » … http://wp.me/p23TvS-gQ 

« Fifty Shades of Grey » sort demain, mais « Cinquante Chats de Gris » est disponible gratuitement ce soir sur le web http://wp.me/p2LP8P-W   Voir la photo

#France : Inaction-Rédaction (d’éléments de langage) : mâtin, quelle méthode ! http://wp.me/p2464d-cX 

Bon en plus on se fait voler par l’arbitrage. C’est pas gagné. #EspagneFrance Retweeté par Renaud Favier

Commentaire de l’expert tv : « ça, ça galvanise ! les Français rentrent galvanisés au vestiaire, je peux vous le dire ». Chouette ! #football

C’est ballot que #Borloo n’ait pas fait d’offres de service à #Hollande comme #Bayrou, sinon il pourrait faire ministre de quelque chose

L. Parisot : Il y a un problème de compétitivité prix, un problème de compétitivité hors prix et un problème de compétitivité psychologique Retweeté par Renaud Favier

@i_montaigne 3 problèmes de #Compétitivité, c’est comme un cancer + le Sida + avoir 107 ans : l’acharnement thérapeutique a-t’il un sens ? Afficher la conversation

Sans la barre qui renvoit le ballon aux Espagnols, et si quelqu’un avait pensé à marquer Ramos, on aurait pu tenir plus longtemps # Football

Le problème de l’équipe de #France de #football est le même que pour l’armée mexicaine gouvernementale, impossible de les prendre au sérieux

Déjà, la dernière fois que les Bleus ont pris les fesses rougissimes contre #Espagne, la 1ère mi-temps s’était bien passée, non ?

La commission #Gallois sait-elle pourquoi les cafés ferment ou sont repris par des familles asiatiques ? #Compétitivité #CodeduTravail

@NeoResistant Vu de Moscou, sûrement, de Londres, pas tant que ça, de Berlin, ça dépend duquel. Mais en 140 caractères, on doit faire simple  Afficher la conversation

La presse s’excite pour la sortie d’un bestseller érotique pour filles. Sinon, 50 Chats de Gris http://wp.me/p2LP8P-W pic.twitter.com/onGF51e4  Voir la photo

Bon, il y a du positif, l’expo « French Touch » au musée des Arts Décos a l’air sympa et « A nous Paris » est gratuit pic.twitter.com/dLLVyFw6  Voir la photo

Avant, quand un politicien français fumait la moquette ou défendait un projet de loi abracadabrantesque, ça me désolait. Mais c’était avant.

« Jean-Louis Borloo n’exclut pas de se présenter à Paris » S’il fait comme à la Présidentielle, Fillon peut dormir tranquille. #Tocard Retweeté par Renaud Favier

Dernière réorganisation Air #France avant liquidation, Nissan va contrôler Renault et Mittal ferme Florange. Comment dit-on « Amen » en Qatari ?

@mariewalch l’idéal serait une cage réservée aux +18 ans au jardin des plantes pour DSK et Lamblin, ça doperait le tourisme olé-olé à #Paris  Afficher la conversation

Je sens que je vais m’auto-censurer sur les sextoys sinon ça va en choquer plus d’un #Lamblin Retweeté par Renaud Favier

@itele: Municipales: Jean-Louis Borloo n’exclut pas de se présenter à Paris.” – L’a-t’on informé que #Delanoe a vendu la cave de #Chirac ?

@BFMTV: Air #France : la #CGT appelle à la grève à la veille des vacances http://www.bfmtv.com/societe/air-france-cgt-appelle-a-greve-a-veille-vacances-360220.html …” – ça, c’était déjà « normal » avant #Hollande

Pour le match de ce soir, c’est comme pour la #Francophonie, on intègre 2 ou 3 joueurs du #Qatar dans l’équipe de #France ? #Football

#Peillon émet des signaux clairs : il veut un autre ministère. Un échange avec #Montebourg, ça calmerait #Pulvar sans déranger #Mittal

Vous n’avez toujours pas vu le docu sur Goldman Sachs ? Redif pour les retardataires demain à 23.15 ! http://www.arte.tv/goldman-sachs  Retweeté par Renaud Favier

Pour améliorer la #Compétitivité #export des voitures assemblées for #France au #Maroc, il faudrait les livrer avec 1 ou 2 kilos de cannabis

Si la #France veut devenir le Las Vegas de #Europe, autant faire bien les choses et autoriser la coke aux mariages pour tous pour étrangers

#France formidable pays où la cigarette avec le café au comptoir est interdite mais où il sera bientôt normal de fumer du joint à un mariage gay

@NeoResistant en même temps, en 40, une certaine idée de #France imposait de quitter le pays pour résister. On peut préférer collaborer #FDG  Afficher la conversation

Our videographic explains why the American 2012 presidential debates matter http://econ.st/RBsf57  Retweeté par Renaud Favier

@Capital_info: Anne Lauvergeon quitte Matignon sans mot dire mais tout sourire : http://bit.ly/TZz2Y4 ” – Cette femme est masochiste …

Anne Lauvergeon quitte Matignon sans mot dire mais tout sourire : http://bit.ly/TZz16B   Retweeté par Renaud Favier

@SdeMenthon @vincent Peillon : en tout cas, il faudrait rendre obligatoire le shoot room (non pas Roms) dans les lycées, pour santé publique  Afficher la conversation

Dépénaliser la consommation de drogue serait mauvais pour la #Compétitivité mais autoriser la culture du #cannabis hors #tva pour#export ?

Maintenant, quand un distributeur de billets est simplement en panne, on craint que le #Bankrun ou le BigOne (Krach majeur) ait déjà commencé …

#CommunityManagement #B2B externalisé : Comment Animer une #Communauté btob ? | Business Booster http://ow.ly/ddMhU  Retweeté par Renaud Favier

Après les éléments de langage de #Dakar « de l’ingérence à l’exigence », tenter « ni indigence, ni ingérence » pour #BPI #Compétitivité #PME ?

Tant sur #Cope #Fillon que pour #Obama – #Romney, nette impression que les médias entretiennent faux suspense pour vendre de la pub, non ?

Bref, il vaut peut-être mieux un iPhone3GS « dans son jus » qu’un iphone 4 passé sous iOS6, question temps de réponse et guidage GPS #Apple

@pme_pmi: semaine européenne des #PME: La Commission européenne organise cette manifestation 15-21 octobrehttp://bit.ly/WhmY5g ” – ah ?

Quand on a un job menacé, ou pas de job, on trouve moins sexy la méthode Inaction-Rédaction de discours #Compétitivitéhttp://wp.me/p2464d-cX 

En fait, les huiles du #PS devraient éviter de sortir avec des journalistes, ou alors leur interdire Twitter ET interview à L’Express #Pulvar

@LEXPRESS En même temps, sur un malentendu comme pour l’ex ministre de l’écologie avec Total, #Montebourg peut être mis au placard surdoré  Afficher la conversation

Sur D8, Pulvar cite Montebourg comme potentiel successeur de Jean-Marc Ayrault http://bit.ly/T7ZKhk  Retweeté par Renaud Favier

On se trouve encore Djeun en voyant une pub pour une marque d’antan dans le métro, moins quand on ne reconnait pas le gars en photo #Danette

Chacun sa méthode, (mais, si vraiment ça va dans le mur, Monsieur le Président, un petit changement de méthode ?) http://viadeo.com/s/E2hdg 

Quand on a un job menacé, ou pas de job, on trouve moins pertinente la méthode Inaction-Rédaction d’éléments de langage … http://wp.me/p2464d-cX 

En même temps, si la méthode Hollande ne marche pas pour la #compétitivité en #France, ça aidera les #PME grecques http://wp.me/p2464d-cX 

Inaction-Rédaction (d’éléments de langage) : mâtin, quelle méthode ! http://wp.me/p2464d-cX  #France #Politique #Hollande #PS #EELV

Parfois, ne rien faire, c’est meilleur moyen de ne pas faire de bêtise. D’autres fois, non. http://wp.me/p2464d-cX  pic.twitter.com/3hHSLDDu  Voir la photo

Renaud Favier : France & Facebook est sorti de presse ! http://bit.ly/g8PTOA 

Renaud Favier, le Journal nouvelle édition http://bit.ly/dQneRc  ▸ Aujourd’hui à la UNE: @WWF @LeHuffPost @CNIL

Méthode pour + de #Compétitivité #France : moins de paris, moins d’avocats procéduriers, moins de professionnel(le)s, mais plus de sport

Méthode pour enfumer les zélecteurs vraiment lapins crétins: faire semblant de proposer #ISF oeuvres d’art et bien entendu reculer à temps

Méthode p. #compétitivité #France #PME : moins dépenser en avocats fiscalistes et consultants en crédit d’impôt, juste investir normalement

Méthode proposée pour #compétitivité : ne pas non plus oublier que les pays déjà plus compétitifs ont de meilleures méthodes pour progresser

Méthode proposée pour #Compétitivité : offrir des séminaires aux acheteurs de Porsche p. leur dire pourquoi leurs mômes n’ont plus de boulot

Espérons que la Porsche de l’avocat corse mitraillé n’a pas été atteinte, les pièces coûtent un bras de patriote économique sur ces caisses

La méthode « Inaction-Rédaction d’éléments de langage », sur Choc de #compétitivité #France, ça fait « Trajectoire de con(pétitivité en)fiance »

Bref, si on est avocat en Corse, il vaut mieux faire blinder un Dacia Duster qu’acheter un Panzer Porsche, si on a un pouvoir d’achat d’émir

Bref, la différence entre « parlementaire » et « parlementeur », c’est juste selon qu’on est sympathisant du parti de l’élu qui parle, ou pas ?

Cela ne sert vraiment à rien d’avoir une #Porsche en Corse : ça roule plus vite que les gendarmes mais pas plus que des tueurs à moto

* * *

Renaud Favier, 17 octobre 2012

Ceci écrit, qu’on aime le foot, l’Espagne, le cinéma, Astérix, le foot gaulois, le cinéma espagnol, les footballeurs allemands, les champions du monde de football, les politiciens français, les matchs entre candidats à la Présidence de l’Amérique, les politiciens professionnels champions du monde et des budgets interplanétaires, les victoires qui ressemblent à des matchs nuls et vice-versa, le « sulfureux » Fifty Shades of Grey et sa couverture avec cravate de notaire aussi riche qu’un avocat Corse qui sait que la revendication d’indépendance est un bon fond de commerce tant qu’on ne va pas trop loin, un footballeur professionnel français jouant en dehors de l’enfer fiscal, un(e) politicien(ne) professionnel(le) français(e) héritier(e) ou conjoint(e) d’héritier(e) pas opposé(e) aux jeux sexuels (en langue de Washington -amüsich, « wash », ça fait « blanchir, en français- ou du 13è arrondissement : « sex toys ») ni politiquement trop obsessionnel, ou un communicant politique sans scrupules mais avec Porsche noire comme tout le monde qui n’a pas trop raté sa vie et qui a aussi une Rolex et une ménagère mère de famille de 50 ans, entre autres conquêtes plus ou moins légitimes et/ou régulières, ou pas, on peut twitter télécharger sur Amazon (et lire sur Kindle si on n’a pas de iPad, iPhone, iMac ou MacBook) quelques eBooks sur le monde réel ici et maintenant tel qu’il va (ou pas) vraiment, pour se préparer avec humour mais sérieux à la France, à l’Europe et au monde tels qu’ils approchent à vitesse encore un peu plus déraisonnable qu’une joli coupé RCZ ou une Alpine à pleine bourre sur circuit pendant le salon de l’Automobile de la Porte de Versailles (avant, on disait “Mondial”, mais c’était avant que ceux de Shanghaï, de Séoul, de Sao Paulo et bientôt Varsovie, Prague et Istambul n’aient gagné la bataille de l’automobile dans la guerre économique et qu’on parle de le délocaliser au Maroc comme tous les restes, maintenant que la France est officiellement en crise et qu’on ne voudrait pas imposer des heures sup aux douaniers de Roissy ou aux fonctionnaires du STIF/RATP déjà obligés de lire tous les compte-rendu du dialogue social dans leur administration, de participer à des séminaires d’information sur la vie après les plan sociaux et les contrats de générations, et de perdre du temps à remplir les formulaires de RTT en 3 exemplaires parce qu’il n’y a plus de budget pour remplacer l’imprimante en obsolescence pré-programmée pour laquelle on avait acheté 5 ans de stock de toner d’avance via un intermédiaire qui avait des fournisseurs en Belgique mais qui ne reprend bien sûr pas la marchandise incompatible avec l’imprimante qu’on achètera quand in y aura des crédits) depuis que l’écologisme globalement responsable s’est noyé à Copenhague, qu’une certaine idée de la politique française n’est pas sortie blanche comme neige de 40 ans de hautes certitudes inefficaces de la suite d’un certain Sofitel, et qu’il a fallu accélérer la dérive des dettes publiques des Clubs-Meds à cause des subprimes et de quelques autres incongruités financières d’origine principalement anglo-saxonnes et fantaisies budgétaires à la française, et se faire une (dé)raison de contreperformances commerciales d’origine pas seulement chinoise ou allemande, et que la politique d’achat de temps contre la crise approche dangereusement de ses limites avec ou sans QE3 aux USA, MES ou MOT en Europe, les dignes vieux de Karlsruhe, les djeuns indignés d’Athènes ou Madrid et toussa-touça kivapa vraiment plus du tout d’autant que le feu semble avoir pris plus au sud dans la foulée des révolutions de jasmin dont toutes les bienpensances se félicitaient pourtant avec autant d’enthousiasme qu’elles se laissaient inviter en vacances et/ou avion par les prédécesseurs des incendiaires. Mais what else ? Comme le dit Saint Woody Allen : “Je hais la réalité, mais où ailleurs se faire servir un bon steak ?” (Personnellement, je recommande Montevideo il y a 20 ans, quand on y roulait encore un peu en vieilles américaines des années 50 comme à Cuba et que tout le monde n’avait pas trop les moyens de s’acheter un téléphone sans fin, mais qu’on y mangeait de la viande même si on n’était pas nomenklaturiste, pas comme à Cuba, où ça embaumait la viande grillée au feu de bois dans toute la ville à l’heure d’un verre de vin de pas loin en regardant le Rio de la Plata scintiller comme dans un livre de Mutis, et où j’espère qu’il y a encore quelques cantinas où des garçons en tablier blanc transpirent hors du temps pour le bon plaisir des homme et l’honneur des bêtes qui paissaient tranquillement dans une pampa avant qu’on y invente comme partout ailleurs le changement de climat et quelques autres contraritudes du monde d’aujourd’hui tel qu’il est, plus qu’hier et moins que demain, en diront les amoureux, les (d)économistes et les lucides, hélas. Mais on peut aussi être végétarien (même si on n’est pas boudhiste ou un truc du genre), ou préférer la viande argentine (même si on n’est pas Argentin), ou être fan du boeuf de Kobé massé à la bière à la main par des Japonais pas aussi milliardaires que les mangeurs de steaks dudit boeuf) ou adorer la Salers de chez nous, l’Angus de chez nos amis de la « Auld Alliance » ou la Picanha de chez Francisco qui a déménagé mais reste un Saint descendu sur terre pour griller du boeuf et du tambaqui le vendredi, de la Garota de Urca qui n’a pas déménagé mais dont les portions ne sont plus ce qu’elles étaient quand on y appelait « portion » un succulent morceau intermédiaire entre un gros rôti et un petit demi-boeuf selon l’humeur du cuistot, ou du Lakes Baby Beef qui ne doit pas avoir trop changé de style, ni de clientèle ou de tarifs, ce qui est agaçant, voire contrariant, voire même un rien dirimant pour les gens normaux dont l’entreprise ne peut financer sur note de frais un repas pour 4 avec un ou deux (bons) verres et ne mousse de papaye à la liqueur de cassis avant le cafezinho pour ne pas mourir triste au prix d’un semaine de cantine pour tout le reste de la boite, dont la sublimissime picanha fatiada « boi berrando » juste réchauffée à table sur gros sel frémissant est une des preuves que Dieu existe (avec la tranche de mangue avec mousse au chocolat blanc au bord de la piscine du Copacabana Palace « avant », quand il était un des derniers grand hôtels de Rio pas encore transformé en « machin » sans âme mais avec TV dernier cri jusque dans les toilettes comme tous les binz de ce genre depuis que les s(e)aigneurs du monde jouent aux jeux vidéos sur le trône, le lever de soleil depuis le Corcovado et le coucher de soleil depuis le « Barril » encore maintenant, entre plein d’autres trucs plus excitants qu’un pain au chocolat et les autres trucs qui rendent trop gros et induisent un fort risque de mort brutale et/ou trop tôt, comme on disait avant l’invention des longues maladies et du business des soins palliatifs).

    

On peut également lire ou télécharger ces eBooks sur la plateforme française Youscribe (nb le format pdf disponible sur Youscribe est assez pratique sur grand écran et mieux adapté que ePub à l’impression en format A4) en cliquant sur les icônes ci-dessous avec le mulot.

               
               
         
           
        
      
         

Whatever works, mais si on a du 3G ou du wifi, on peut aussi lire (gratuitement) le dernier billet du blog “Café du matin à Paris” (ou un résumé en anglais si on est anglophone et/ou pas trop chauvin) avec le café à n’importe quel bout du monde, cela ne peut pas nuire plus gravement que tout les restes aux exportations sans entrepreneurs, à la réindustrialisation sans capital ou au made in France sans clients.

Mais on peut préférer acheter ses livres sur les étagères d’un bon libraire, dans un café librairie sympa ou entre les aspirateurs automatiques et les cafetières d’un agitateur d’idées un peu rangé des voitures mais auquel on est habitué et dont on prend toujours la carte de fidélité par habitude, ou vice-versa.

Auquel cas, la reco de la rentrée “littéraire” : “La théorie de l’information“, un genre de “western financier” à clefs (lire : sur les corsaires français des télécoms, nb pour éviter tout malentendu que la formule, citée ci-dessous, qui fait sourire les auditeurs des radio-business-fm, vise quelqu’un d’autre que DSK qui a bien dû s’occuper de télécoms françaises dans sa carrière ministérielle mais n’est pas dans ce “coup”, les puristes auront bien entendu rectifié d’eux-mêmes car ni son Audi à Washington, ni la Porsche de son communicant à Paris, ni probablement son véhicule à Marrakech où il fait trop chaud pour circuler sans capote, ne sont des décapotables, étant entendu que DSK lui-même n’est pas un pornocrate, si on ne l’écrivait pas on risquerait un malentendu, mais est indubitablement un peu chaleureux pour circuler à l’étranger sans capote) du jeune Aurélien Bellanger, chez Gallimard, ravira les vieux qui lisaient non pas des romans d’amour mais du Sulitzer et du Dumas dans leur jeunesse, avec des trouvailles comme ” … les pornocrates en cabriolet …” (lire : “les gusses, devenus maintenant très fréquentables parce que très riches et puissants, qui avaient fait un hold-up sur le plancalculo-télécom à la françaises en inventant le “Minitel rose” sans opposition des politiques bien avant que les pirates en Rolls roses prospèrent sur Internet sous les “vivas” des djeuns #occupy et les sourcils froncés des ingénieurs télécom à la française occupés à suivre les cours de bourse d’Alcatel et France Télécom, l’honnêteté intellectuelle obligeant à signaler à leur décharge que des ingénieurs des mines et des ponts se sont également mêlés de ces triomphes monopoli(s)tiques à la française sous le haut patronage de l’administration et des politiques (in)compétents, et que ce n’est pas leur faute si les ingénieurs français qui savaient compter ont tous préféré aller dans la banque, les cabinets ministériels et/ou, pour les plus conservateurs, les fromages résiduels du bon vieux temps de l’économie mixte genre Tunnel du Mont Blanc, Française des Jeux, EDF, feu l’industrie automobile, sidérurgie ou du transport aérien etc encore moins verts et/ou plus, voire trop mûrs souvent …).

Sinon, côté littérature économique, les usual suspects de l’exploitation, explication ou futurologie de la crise vont probablement publier pour Toussaint afin de surfer sur la vague de morosité de début novembre, tandis que les vendeurs de Trente Glorieuses devant nous (ceci dit, en regardant dans le rétroviseur, ça le fait, elles sont un peu loin, mais on les distingue), de bilan et perspectives du gouvernement ou de France se renforçant dans l’adversité attendront certainement la saison des achats de cadeaux de Noël pour profiter du regain de bonne humeur des (é)lecteurs devant les jolies vitrines, les étals tentants et les décorations festives. Il n’en reste pas quelques écrits recommandables comme “Homo Economicus” de Daniel Cohen, qui vole un titre mais écrit très honnêtement et opportunément sur la bipolarité de l’être humain occidental compétiteur et coopérateur à la fois, en crise grave depuis que le mot coopétition inventé à peu près au même moment que partenariat public-privé et junk-bonds est à peu près aussi has-been que l’économie mixte et les coopératives ouvrières du temps de Mongénéral, sauf dans les conversations d’après digestif dans certains milieux privilégiés restés politiquement au début des très progressistes mais non viables années 80, économiquement au début des très psychédéliques mais ultra-confortables années 70, et intellectuellement à la fin des très regrettées mais über-déstabilisantes roaring sixties.

Enfin, côté littérature érotique pour filles, on murmure dans le landerneau que l’anglais de la version originale est tellement simpliste qu’il ne sert vraiment à rien d’attendre la sortie prévue en octobre (en France, Lattès, 17 octobre) de la version en français de l’incontournable “Fifty Shades of Grey” (et que c’est une excellente raison d’acheter un truc électronique pour lire dans le métro (ou d’apprendre à télécharger en pdf sur iPhone, iPad ou n’importe quel machin électronique moderne portable, ou pas) pour éviter que les voisins, collègues, enfants, parents et autres impedimenta sachent qu’on mange lit du cochon en cachette comme tout le monde qui a du temps à perdre et de la libido à dissiper mais un(e) conjoint(e) moins disponible que DSK dans les années de jeunesse, et plus assez d’énergie, d’audace ou de méthode pour sortir draguer).

Mais les vrais patriotes érotiques préfèrent le cochon (en) français.

Conclusion provisoire : cliquer sur l’image ci-dessous

Passage au blog “Compétitivité” : cliquer sur l’image ci-dessous

Passage au blog « Il vaut mieux en lire » : cliquer sur l’image ci-dessous

Passage au blog “Voyage en 2012” : cliquer sur l’image ci-dessous

Passage au blog “France 2012” : cliquer sur l’image ci-dessous

Passage au blog “English Coffee” : cliquer sur l’image ci-dessous

Passage au blog “Café du matin à Paris” : cliquer sur l’image ci-dessous

* * *

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Actualité, Compétitivité, Humour, International, Pause Café, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s