L’homme franco-allemand est-il entré dans l’Histoire ? Et où a-t’il planqué son or ? Et, surtout, où est mon pin’s ?

Flag-Pins-Germany-France

Bon, la célébration du traité de l’Elysée, c’est fait. Les discours (sous embargo) et les commentaires de presse des discours (sous blocus) sont écrits depuis longtemps (et pas traduits par Ayrault dont le coup sur les relations effoyables à la place de fructueuses ferait aussi franchement rigoler que le « Ich bin ein Berliner » de JFK si notre époque avait autant d’humour -et d’amour ajouterait Austin Powers- que le temps de la guerre froide). De toute façon depuis que Kohl et Mitterrand se sont tenus la main à Verdun, aucun communicant politique ne saura faire dire mieux aux portes-paroles du moment.

Crédits : Plantu

Si Guaino n’était pas à la retraite, peut-être écrirait-il un truc mémorable genre « l »homme français parlant et lisant le latin dans le texte ne sait pas compter et ignore le concept d’économie réelle n’est pas encore assez entré dans l’histoire du monde écrite en allemand par des intellectuels n’écrivant plus gothique depuis longtemps mais parlant anglais (et russe, entre autres) ».

Crédits : Chappatte)

Si Desproges était encore parmi les visibles, sûrement tenterait-il un opening joke un brin ironisch nicht genre : « Je préfère écouter Deutschland über alles avec Angela sous la pluie à Berlin avant un déjeuner chic puis la visite du Bundestag, puis des petits fours avec champagne, puis un concert chic avant un autre cocktail mondain avec petits fours et Sekt et musique chicochiante, puis une nuit dans un hôtel chic parce que les aéroports de Paris sont enneigés et qu’arriver à la gare de l’Est en fin de soirée, ça craint, plutôt qu’entendre Mélenchon et Noah la Walkyrie à la Bastille, même avec sous-titres en français façon karaoké comme on fait maintenant que les Soviets ont l’électricité nucléaire ». Mais Desproges est aussi silencieux, ces temps-ci, que Gallois et autres humoristes français dont l’ironie est peut-être plus appréciée à Berlin qu’à Paris.

france-saura-prendre-virage-competitivite-eco-L-enqT3g Crédits : Acturatons

Si Dany le Rouge-ex-Vert n’était pas en stage de préparation au commenting de la coupe du monde de foot au Brésil (c’est curieux, cette manie d’aller faire des phrases à Rio, chez les zécolos), probablement dirait-il quelque chose moitié en français, moitié en allemand, genre « Feu vert au Bundestag et vive la France, l’Allemagne et les électeurs de Basse Saxe qui ont préservé le suspens sur la réélection de Merkel comme quand Schumacher avait permis à la Mannschaft de ne pas perdre l’espoir contre la France et de faire changer de camp à la victoire, en 1982, à Séville ».

392744726 (Crédits : I Turria)

Et si des Verts (français ou allemands) avaient de l’humour, ils feraient une petite blague fine sur le nucléaire à l’Ouest tandis que les écologistes sont à l’Est, ou quelque chose comme ça. Mais si les Verts (français ou allemands) avaient de l’humour, on s’en serait rendus compte depuis 50 ans, et on en aurait entendu parler sur Arte.

Mais on va devoir se contenter des discours officiels (en espérant qu’au moins ils seront courts et que ça passera vite au cocktail dans un coin aussi bien chauffé que les salles de réunion de Davos, ne serait-ce que parce qu’il fait aussi froid pour écouter des discours en Europe ces jours-ci que pour assister à l’investiture d’Obama à Washington).

France-Germany-pins

Anyway, c’est sympa d’avoir quartier libre, maitnenant, pour chercher un pin’s à porter pour le prochain gros anniversaires concernant la France et l’Allemagne dans le monde. Il reste à trouver d’ici novembre, des images et une ou deux idées un peu offroads pour un billet de blog pour le cinquantenaire de l’assassinat de JFK et d’une certaine idée de l’avenir du monde, donc entre autres de la France et de l’Allemagne, et à ne pas exclure qu’on doive reparler plus vite que prévu des discours de de Gaulle (en « off », bien avant 1965) sur l’étalon-or et le Dollar un peu après sa poignée de main avec Adenauer, maintenant que les Allemands rapatrient leur or (du Rhin, souriront les mélomanes et les nostalgiques de tel ou tel Mark) comme de bons pères de famille normaux, voire exemplaire, mais allemands über alles (lire pas du genre à acheter des bagnoles françaises sauf pour la collection ou pour Madame, moins encore à mettre de l’argent ou de l’or dans une banque à Paris, surtout quand la rumeur dit qu’il n’y aurait pas qu’une ex-élue verte excellente française commerçante en sex-toys importés qui détiendrait un ou plusieurs comptes dans des pays sérieux, sauf pour sacrifier aux pratiques locales en cas d’achat immobilier en France (en guerre économique, on ne confisque pas comme en guerre normale, et on ne paye pas normalement comme dans les pays occupés pacifiquement : on « achète », ce n’est pas la même chose, et au prix des chèques, mieux vaut avoir un stock de cash pas trop fragile en cas d’inflation plus ou moins officielle). On a un peu de temps pour réviser, maintenant.

differences_culturelles_entre_france_et_allemagne (Crédits : Quaranta)

Ceci twitté, la vraie question c’est de savoir si on prend un bus officiel pour aller au cocktail, ou si on y va à pied pour pouvoir se taper une Currywurst sympa et discuter discrètement en « off » du transfert de l’or allemand sur le chemin, parce que c’est quand même plus important que les courtoiseries officielles et autres éléments de langage pour salle de presse.

Renaud Favier – 22 janvier 2013 – Café du matin à Paris

Compléments d’info sur l’Allemagne, la France, l’Europe, l’avenir, toussa-touça, en quelques clicks (ohne Sauce) …

arte-tv

Euronews  Paris Berlin revue de presse européenne

Toute l'Europe

Ps : Made in Germany, vaste programme, mais le concert de Nena, quel(le) sublime cinquantenaire en Allemagne !

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Actualité, Compétitivité, Frenchonomics, Humour, International, Musique, Politique, Voeux, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s