Pan ! tu es e-mort(e) !

winston-churchill Keep going

C’est la guerre. On peut en discutailler boulevard Saint Germain comme depuis des siècles, dans le courrier des (é)lecteurs comme depuis qu’on a une presse libre (si, aux standards mondiaux, nos médias sont très « free ») en France, ou en e-twittailler sur facebook, c’est la guerre.

Facebook-danger

Si l’on pouvait tuer par écran interposé, le buzz autour de la (n-ième) grosse escarmouche à Gaza (une guerre, c’est quand les VIP interrompent leurs vacances pour faire un vrai séminaire gouvernemental de crise et qu’au moins un ministre connu s’indigne face caméra en bas du perron de l’Elysée comme pour les mauvais sondages ou le risque d’embargo sur le caviar russe et la pénurie d’actrices pornos des pays de l’Est, pas quand juste les stagiaires twittos de e-permanence des agences de com’ lâchent leur margharita et s’agitent les doigts boudinés pour faire tomber le sable avant de cliquer sur leur smartphone branché sur mini panneau solaire et connecté au wifi du bar de la plage privée chicosse pour VIP et stagiaires de permanence obligés d’avoir leurs gadgets électroniques allumés en permanence même quand  le CAC est en hibernation estivale) et les e-sabotages as usual auraient fait bien plus de e-morts cet « été » (faut le dire vite que c’était l’été, parce que sans vouloir militer contre le dérèglement climatique à Paris-Plages et orbi, y’aurait des ch(a)oses à dire …) que de victimes de roquettes réelles, d’épurations de la 11ème heure, et autres chutes dans des escaliers de tunnels (Ebola, les accidents de circulation automobile, et les étoiles filantes à Hollywood, toussa-touça, c’est localisé, pour l’instant, et il y a moins de risque de contagion dans les pays avec des bibliothèques en général, et dans le web en particulier, jusqu’à preuve du contraire).

War Game

Ach, la e-guerre, gross Malheur aussi … Si les intégristes et pseudo révolutionnaires de tous bords (de -tous- ceux qui « gouvernent » la France et orbi à -tous- ceux qui massacrent en Iraq et ailleurs sans négliger leurs mandants en yacht ou au golf et leurs complices de salons et/ou bords de piscine …) n’étaient pas si Moyen-Âgeux à tant d’égards, ils seraient infiniment plus efficaces en « pissant » sur deux ou trois ordinateurs bien choisis plutôt qu’en faisant couler des torrents de sang dans les déserts hors champs des caméras Google, en « achetant » quelques « Snowden » et startups supplémentaires plutôt qu’en excitant leurs twittos sympathisants sous parasol à militer contre les noms de lieux-dits en France et autres grands peurs de rechange, et en créant quelques sites internet de référence plutôt que d’inonder le web de daubasses et d’agiter des tarés InRealLife dans les rues des capitales avec librairies fermées plus ou moins définitivement et les déserts sans alcool mais avec ivresse de haines plus ou moins instrumentalisées. Et si la France était moins féodale, et plus sérieuse, elle filerait des virus informatiques, des Google Glasses, et du temps de super-ordinateur, pas de vieux flingues et autres machins à essayer de tuer plus ou moins barbarement qui finiront chez les ennemis de l’Occident au Mali, au Nigeria ou en Centrafrique, aux Kurdes d’Iraq. Mais que ça doit être compliqué, d’être diplomate, surtout économique, en temps de guerre (« e » ou pas) …

guerre-pr-petrole

Crédits : Chappatte

Si tu as un e-ennemi, c’est que tu es debout dans le monde virtuel (et ça ne dure généralement que quelques heures, parce qu’à moins que le e-ennemi ne soit un joueur de e-haine de 1ère catégorie, soit il/elle se lasse aussi vite qu’un gosse pas très malin d’un jouet pour gosses pas très malins, soit tu ne reprends pas la e-conversation et le e-wargame le lendemain parce que c’est quand même assez stérile, surtout si c’est un avatar sous anonymat, en plus d’être une petite e-boule de haine sans grand talent littéraire, en général) …

marines-ban-twitter-myspace-facebook-danger-room-wiredcom

Si tu en as deux, trois, ou quelques-un(e)s, c’est comme pour les partenaires sexuel(le)s, c’est que tu as les deux yeux ouverts devant ton écran et les deux mains vivantes (pas juste un doigt pour en faire ou regarder la lune) comme dans la « vraie » vie, ça peut être un peu plus intéressant, mais ça reste, comme un peu toutes les guerres d’ailleurs du jeu plus ou moins dangereux pour ado attardé(e), conjoint(e) délaissé(e) (l’abonnement facebook est inclus dans tous les package « votre divorce clef en main » en vente chez de bons avocats), désoeuvré(e) en convalescence (qu’on ait une jambe cassée ou qu’on attende une pièce pour la bagnole, si on est coincé(e) sur un fauteuil dans un coin avec wifi et une prise électrique, c’est plus diététique de surfer que de bouffer des Haribos), chômiste entre un rendez-vous chez Pôle et une réunion de groupe chez chômeurs anonymes, ou (plus ou moins) jeune cougar avec le wifi …

anonymous

Si tu en as un quarteron, voire une palanquée avec idiots utiles de tous bords partout et pacifistes manipulés exclusivement chez toi (les missiles et autres saloperies sont d’un côté, les pacifistes et autres gentils de l’autre, souvent, ce qui se disait « si vis pacem, para bellum », avant), ce n’est plus le même jeu de e-guerre plus ou moins psychologique, c’est que tu as e-ouvert la bouche et cliqué sur « valider » sans avoir pris la précaution de vérifier ce que voulaient entendre les gens (provisoirement) en bord de piscine, que tu as pris la e-plume sans t’enquérir de ce que voulait lire les plus e-puissants (du moment), ou que tu as e-pris (épris ?) les armes virtuelles sans savoir si c’étaient toujours les mêmes qui avaient gagné d’avance (rappelons les sages paroles de Churchil, le gars qui a fait bombarder la flotte française parce que ne sachant qui/que croire, il préféra les larmes des amis seuls à celles de son peuple mêlées à celles des amis : « La vérité est la première victime de toute guerre« ) …

jihad

Mais si tu as la France comme ennemie (ou e-ennemie), que ta guerre soit de « religion », civile, « normale », « conventionnelle », électronique, ou économique, tu peux dormir tranquille sous ton casque …

blog -Hollande_la 7e cie de retour

Ach, la France en guerre (en e-guerre, c’est pareil, mais encore pire, et en guerre économique, Mamma Mia !), kolossal Rigolade (mais ça ne date pas de maintenant) …

Renaud Favier – 13 Août 2014

PS : en fait, les seules guerres que la France ait vraiment (lire pas à la 11ème heure exclusivement grâce à des alliés en mode tsunami, ni à la Pyrrhus genre Napoléon à Moscou) gagnées, c’est ses guerres (plus ou moins) civiles contre elle-même (1789, 1954, 1962, 1968 …). Quand même, ça la fiche mal, pour un membre permanent du Conseil de Sécurité de l’ONU.

aff_Johnny_s_en_va-t-enguerre-01

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Actualité, Humour, International, Pause Café, est tagué , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s