Que choisir, ici (et orbi) et maintenant (et dans les temps à venir) ?

Faut (souvent) choisir (son camp, son champion, sa place, son chemin …).

Faut choisir, si et quand on peut (attention, parfois #CestCompliqué), genre quand il y a des élections, au restaurant, pour Pré-Post-Bac (ou pour les options des cours du soir de Prép’Ena des gamins en maternelle ou à ScPo), ou face à un truc du genre style match de foot près, guerre loin, ou vice-versa, image choc, ou chic, ou provoc, ou pathétique, sur facebook ou ailleurs #InZeCloud, ou déclaration de People sur Twitter ou Youtube (mais attention, toujours #Padamalgam) …

Pour les élections, c’est plutôt moins compliqué que dans la vraie vie, en général, d’autant que la politique, c’est comme la conduite de 4/4 en ville, la diplomatie, l’écologisme politisé, l’oenologie radicale, le militantisme footbalistique ou d’autres perversions de même dangerosité plus ou moins sexuelles, les Français sont (depuis toujours) champions du monde.

Vous avez les démocraties plus ou moins imparfaites, avec plus ou moins d’auto-contrôle (trop, ça finit en overdose de Prozac et/ou ou 4/4 diesel urbain ; pas assez, les drogués brûlent de poubelles quand il y a du foot ou le concert du Nouvel-An à la télé) et/ou de e-surveillance (pas assez, les terroristes s’échangent les photos de victimes choisies sur facebook ; trop on ne peut plus bloguer ou Youtuber comme on veut sans risquer des coups de fouet plus ou moins virtuels, voire pire, un blocage de compte Twitter) sur lesquelles vous (moi toupareil, voir pire, évidemment) bavez tout le temps, surtout quand votre club politique est dans l’opposition et/ou quand votre sous-club partisan, vos amis, et/ou vos idoles ne sont pas sur les plus hauts fauteuils (ceux depuis lesquels on peut distribuer des privilèges petits ou grands, entre une réunion de commission tartempion, une session de tchatche mondaine entre élus et autres parachutés (on dit « dialogue social », maintenant) avec ou sans webcam, et une tournée de serrage de paluches) …

Sinon y’a les régimes autoritaires plus ou moins laïcs sur lesquels vous crachez quand vous en voyez à la télé parce que vous avez lu dans le journal de votre parti politique et/ou sur un site internet pour twittos à QI de fesse d’oursin qu’ils sont vilains-vilains et/ou parce que de temps en temps un opposant ou autre geek se fait couper internet (tous ne se valent pas, on peut légitimement détester la coupe de cheveux de Thatcher ou les costumes de Pinochet si on a été biberonné au Matin de Paris et/ou à Pif Gadget ; il n’est pas scandaleux de ne pas trop idolâtrer feu Khadafi -ou tant d’autres de son genre- si on avait des amis dans un avion que ses subalternes ont dézingué ou d’avoir une dent contre la famille Assad -et leurs mandants- si on est Libanais ; et tout le monde ne peut pas aimer la froide beauté sportive de Vlad le Moscovite de maintenant …

Et puis, l’humanité (la race, pas le journal, quoique …) et les oisifs genre fonctionnaires intellos de Saint Germain des Prés, tarés élus sur un malentendu et se croyant investis d’une mission, ou dignitaires ne travaillant que du chapeau, ont produit ces grands prodiges que sont les régimes totalitaires à alibi religieux, idéologiques ou personnels, avec option cocktail de deux, voire des trois ingrédients, dans lesquels des salopards cyniques se réservent tout (d’où les mot « totalitaire ») ce qui est cool, y compris femmes, enfants, et, surtout, femmes-enfants, envoient leurs opposants ad patres avec ou sans passage par le goulag et pire si affinités avec la torture en bande organisée ou autres plaisirs sadiques collectifs, leurs groupies de base et autres veaux mous du genou au tapis ou autre instrument de prière permettant de leur botter le Q(I) confortablement et plus si affinités, en pèlerinage, à la mine, à la guerre et/ou devant un écran …

Il va falloir choisir, bientôt : d’abord quels apparatchiks parachutés sur listes élire pour les sinécures régionales, dont tout le monde se contrebattait les steaks déjà avant les attentats, ensuite qui soutenir à l’Euro 2016 en France, étant entendu que la France ne participe au premier tour que pour le principe, et puis bientôt qui envoyer gagner au 2ème tour de la présidentielle contre la le Pen qui n’y sera que pour le buzz, étant bien entendu que pas mal d’insignifiants taperont l’incruste au premier tour, histoire d’exister dans les médias pour êtres sûrs d’être réélus dans leurs fromages républicains et à la tête de leurs partis croupions (tiens, ça fait « particule », comme les particules fines toxiques du diesel, amüsich, nicht ?).

ReNoComment – 17 novembre 2015

PS : et l’abstentionnisme, le vote blanc, ou autres snobismes stérilement protestationnistes, c’est moins naze que les extrêmismes (pour) abrutis, mais faut sacrément manquer d’ambition pour s’en satisfaire, même si c’est déjà moins pi(t)re que de s’exiler pour baver sur ce(ux) qui reste(nt) depuis un paradis fiscal pour collectionneurs de montres ou autres trucs chers strictement inutiles genre Ferrari ou politiciens, et/ou d’un cercle de donneurs de leçons revenant à Paris en TGV pour toucher leurs loyer au black, se faire polir les dents en or, voter (honni qui « voler » y pense) et piailler politique et placement financiers avec leurs amis idem exceptionnellement pas à Marrakech ou au ski.

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans #Cop21, #JeSuisCharlie, #LoiRenseignement, #MemePasPeur, #Paris, Actualité, Uncategorized, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s