#COP21, c’est bien (mieux que rien et que si ç’avait été pire comme prévu), bravo Fafa !

5364735_284-089613-01-02_545x460_autocrop

Crédits : Le Parisien / AFP PHOTO / MIGUEL MEDINA

Bon, ça me fait mal de dire du bien d’un (très) vieil apparatchik fonctionnaire Mitterrandien de première classe devenu mercenaire de luxe de Hollande (vieillir est parfois un naufrage effrayant, avoir été premier ministre de Tonton époque flamboyante pour terminer sa carrière collaborateur du plus vieil éternel stagiaire énachéssé de la promotion Voltaire, c’est comme si Rocard avait terminé préposé à la Terre Adélie -honni qui « à délits », voire « Ah ! des lits ! »  y pense-, si Guigou rêvait toujours de devenir enfin vraiment ministre, ou si Attali revenait faire de la politiciennerie sur ses vieux jours), mais respect à Fabius (un bourgénarque né avec un service à thé en or dans la bouche qu’on peut par ailleurs considérer comme de gauche comme ma grand-mère est parapentiste extrême, certes, et qui se transporte une collections de casseroles genre champion du monde de la danse de Zadig depuis le sang contaminé jusqu’au Rainbow Warrior en passant par l’ISF, indubitablement, mais on a des spécimen encore bien moins exemplaires en activité dans le politicosme et/ou se la coulant douce entre petits contrats de consultance entre grands amis, et vice-versa, services juridiques subventionnés par le tribuable ou pire, et autres conseils financiers  à gouvernements plus ou moins étrangers) qui a résisté tant à la tentation du défaitisme (sans les vagues protestataires et populistes mondiales en général qui filent les jetons aux riches et « puissants », et les attentats à Paris en particulier, qui paniquent les téléspect-électeurs bien plus que la disparition d’îles tropicales, de forêts plus ou moins primaires ou d’icebergs polaires, les dirigeants provisoires de la planète auraient pu se permettre de faire comme leurs prédécesseurs, quelques ronds de com’ dans l’eau sale et leurs courses de Noël en promettant de se retrouver l’année suivante dans une autre ville à grands hôtels de passes et tax-free shops bien achalandés à l’aéroport), qu’aux influences suicido-jusqu’au-boutistes, aux lobbyings mortifères, et aux jacasseries franco-parisiennes des écolo-surfeurs (pour le coup, reconnaissons à Ségo en particulier et aux surfeurs tartuffes de l’écologisme politisé parisien en général, d’avoir été moins inutilement bavards et pas aussi contreproductifs qu’on pouvait le craindre).

D’accord, Fabius a eu de la chance, mais comme disait (plus ou moins) Napoléon (reviens, Napo !), mieux vaut des ambitieux loyaux qui ont de la chance et font le job que des tchatcheurs autoproclamé exemplaires poissards donneurs de leçons, quand il s’agit de gagner des batailles (électorales) un peu cruciales (ceci blogué, la com’ triomphaliste sur COP21 de toutes les caisses de résonance du PS, du Monde de Bergé-Niel-Pigasse au Huffington Post d’Anne Sinclair en passant par tous les comptes Twitter de propagandistes est un peu ridicule, voire infantilement moutonnière, limite tristement pathétique tant à la vérité l’accord est Potemkine, mais c’est comme les coups bas de Bartolone sentant la possibilité de gagner d’un cheveu s’il parvenait à racoler dans les fonds de caves à tournantes en flattant au plus bas, la faim de pouvoir justifie les procédés les plus moyens, chez ces gens-là) au service de causes essentielles.

Bravo, Fafa, et merci pour une certaine idée de l’avenir de notre planète.

Reno – 13 décembre 2015

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans #Cop21, #Paris, Uncategorized, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s