C’est pas bon pour la campagne électorale du #çavamieux de/pour l’Elysée mais #çavautmieux qu’on ait perdu la finale #FraPor #Euro2016

le-president-francois-hollande-avec-celui-de-la-fff-noel-le-_2666304

Franchement … #çavautmieux qu’on ait été volés par le consternant congénère compatriote (honni qui « triple c… » ymépense) de monsieur Foote, même si cela fait se retourner Thierry Roland dans sa tombe, et si ça a dû faire pleurer pas mal de gosses petits, grands et Tanguy, dans les chaumières.

D’abord, il y a à peine 15 jours, on espérait à peine passer le premier tour. Alors tout le reste, c’est du bonheur, du bonus, et du beau temps sur les stades de France (et si des peigne-zizi coupeurs de poils du nez en 36 veulent atrabiler que la France a été chanceuse de n’affronter de « grosses » équipes qu’à partir de la demie-finale au Vélodrome, que les arbitres ne nous ont pas été malveillants jusqu’à la finale à Paris, et que notre défense passoire aurait pu, voire dû, sinon de se faire buldozerer grave bien avant le 10 juillet, prendre encore plus de buts contre le Portugal que contre l’Islande, sans une barre transversale aussi amicale que providentielle, et le papillon de Ronaldo, dont on annonce la reconversion dans le cinéma comique -Ronaldo, pas le papillon-).

Ensuite, rappelons que les deux trucs sur lesquels les tristes sbires de Solférino comptaient  pour faire passer le tragitoxique de l’Elysée, sa clique d’éléphants gras usés du neurone et ses bandes de gardes roses et gradés rouges ou verts génération tchatche au second tour 2017 en un vilain « 21 avril » à l’envers, c’étaient le raout écolo global #COP21 (ça, c’est fait, même si c’était en mode écolotemkine avec la dingue du Poitou en potiche, l’antiquaire inoxydable Fafa à l’intendance, et l’encore photogénique véléitaire d’Ushuaïa pour les photos devant les icebergs fondant au Panthéon) et une belle campagne de l’Equipe de France à l’Euro de foot (on vise les réussites de mandature que l’on peut, et nul ne peut reprocher ses échecs économiques et sabotages sociétaux, et vice-versa, à un social-clientéliste élu par défaut par des veaux ayant fait depuis des décennies le choix collectif du chômisme pour tous ceux qui ne sont pas fonctionnaires et des illusions économiques fondées sur l’asphyxie des entreprises, l’exil des capitaux, et le découragement des citoyens condamnés aux concours administratifs pour faire prof d’écoles lamentablement sinistrées, jardiniers du très gérontique Sénat, fonctionnaires territoriaux, européens ou dans les sinécures dorées de la République, syndicalistes, ou politiciens professionnels pour ceux qui ne veulent vraiment pas bosser du tout mais ont des besoins de consommation et d’épargne au-dessus de la moyenne nationale) … alors ça vaut mieux qu’on ait perdu la finale, même si la défaite française est arrivée contre le cours du jeu, si l’arbitre rosbif a indiscutablement favorisé le Portugal pendant la prolongation, et s’il est regrettable que Griezmann ait décidé de faire grise mine un radieux 10 juillet, privant les amateurs du défilé du 14 juillet à la TV d’une trouvaille de com’ genre parachutage des Bleus devant la tribune des pingouins place de la Concorde, défilé des femmes des joueurs bleus à la Garden-Party, ou plantage présidentiel face caméras de la légion d’honneur sur toutes les viriles poitrines de nos Héros du ballon.

Et puis, surtout, la seule chose essentielle, pour autant qu’il soit raisonnable d’utiliser des mots aussi considérables eu égard à un jeu d’enfants pratiqué par de trop riches sportifs professionnels et administrés par des professionnels d’on ne sait pas trop, ou que trop, bien, quel métier … la seule chose importante pour les (vrais) amateurs de foot et fans des Bleus, c’était de venger les Bleus volés en 1982 à Séville, pas d’empêcher les supporters portugais de faire la fête (surtout qu’honnêtement, pour autant qu’on puisse utiliser ce mot pour twitter de foot, on a bien mieux dormi, dimanche soir en France avec les fesses rouges, que si ça avait klaxonné façon dingo et pétaradé toute la nuit).

Reno – 11 juillet 2016

PS : soyons « sport », c’est bien que le Portugal ait gagné … mais Allez les Bleus !

Allez Gaule.jpg

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans #Paris, Actualité, élection, campagne électorale, Communication, Communication politique, Election présidentielle 2017, HeOhlaGauche, Politique, PS, Uncategorized, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s