Printemps gris et pluvieux en #Europe mais joli ciel bleu pour tout le monde le 1er Mai 2012 à #Paris #France : So What ?

Le beau temps du 1er Mai a permis de prendre de jolies photos à Paris. On n’en parlera probablement plus dans 100 ans, mais cette petite journée de paix au soleil sans bourre-pif a été une jolie parenthèse dans un début de printemps plutôt gris, voire un peu désenchanté.

Comme quoi, n’en déplaise aux millénaristes et autres casse-bonbons de service qui râlent que le muguet n’est plus ce qu’il était, que les brins sont plus petits, ou alors trop grands, que les clochettes sont moins blanches, ou alors trop grosses, que les odeurs sont moins franches, ou alors trop tenaces, et toussa-touça surtout que ce n’est même pas Adriana Karembeu qui distribuait les brins de la Croix-Rouge dans le quartier, le 1er Mai 2012 à Paris a été un joli brin de jour pendant lequel on a pu oublier un peu la guerre économique. Et il y avait du muguet (et même des défilés) pour tout le monde.

Les communicants de tous bords ont eu de la chance, les électeurs et lecteurs ont pu se faire plaisir et les rédacteurs (se) faire sourire en pensant au bon vieux (prin)temps des lendemains prometteurs pour les élections et chantants pour les chiffres de diffusion. Même si ce siècle avait 12 ans pour tout le monde et si déjà pointait en France le tri sélectif sous les urnes et le pilon pour pas mal de papiers plus ou moins essentiels

Dans 100 ans, les descendants de journalistes politiques et communicants stagiaires qui jetteront un oeil à des photos du début du 2nd millénaire en cherchant de quoi illustrer leur vidéotract, brin de muguet électronique ou autres nouveautés technologiques de la e-presse globale ou de la e-démocratie européenne de leur temps, ne « googleront » probablement pas « 1er mai 2012 à Paris » et ne se demanderont peut-eêtre pas où sera entretemps passée la France de 2007 (ni même où allait passer, ou pas, celle qui (se) pointait déjà pour la campagne de 2017) mais ils se diront probablement que la Tour Eiffel était photogénique du temps où elle n’était pas transformée en habitat défiscalisé couvert de panneaux solaires made in China, surmonté d’une éolienne made in Germany et sponsorisé par un propriétaire de club de RollerBall planétaire. En tout cas, ils constateront avec plaisir qu’on peut tendre le poing pacifiquement, sinon en toute nouvelle amitié pour 30 ans.

Ceci prédit, qu’on aime, ou pas, ou plus, en 2012, l’homme de 2007 en France (et c’est peut-être plus à droite, surtout très à droite, qu’il est dés-aimé qu’à gauche qu’il est détesté), qu’on lui prédise une défaite annoncée ou lui souhaite une victoire à l’arrachée, qu’on pense ou pas qu’on en parlera encore dans 100 ans, de l’homme du G20 de Cannes et de quelques autres sommets qui est cependant un peu tombé sur un os avec les Mexicains, force est de reconnaître que sa photo du 1er mai 2012 en France sous le soleil est très réussie et émotionnante.

Dans 100 ans, les descendants de journalistes politiques et communicants stagiaires en brainstorm sur un truc original à suivre ou faire pour le 1er Mai auront certainement oublié Pierre Bérégovoy (même s’il mériterait plus que pas mal d’autres qu’on pense à lui de temps à autres, et si ça ne fait de mal à personne au XXIe siècle qu’on en parle plus que de Jeanne d’Arc le 1er mai), et probablement l’homme de 2012 en France (peut-être plus apprécié à la gauche de la droite que bien-aimé chez les rebelles d’ici ou là, mais peu importe, seule la victoire est belle), mais qu’on prédise, voire souhaite à cet ancien présumé dernier d’être le premier, ou qu’on s’inquiète pour lui du risque d’une chute impensable mais pas impossible en France en cas de dérapage au « grand débat » du 2 mai ou le 4 mai sur la place du Capitole ou n’importe où ailleurs avant le 6 mai 2012, force est de reconnaitre que sa photo du 1er mai 2012 en France sous le soleil est très réussie et émotionnante.

Dans 100 ans, les descendants des journalistes politiques et stagiaires communicants ne se demanderont sûrement pas qui avait choisi la couleur des drapeaux, ni où étaient passés les chers leaders du Modem en ce jour de printemps 2012 alors que les ouvriers de la sidérurgie made in France en voie de disparition et autres travailleurs de l’industrie menacée faisaient une marée orange rayonnante à Paris (bien que les sourires unitaires parussent peu mécanique). Cela n’intéressera probablement plus personne mais force est de reconnaître que la photo du 1er mai 2012 sous le soleil est plutôt réussie et un peu émotionnante, pour les nostalgique d’une certaine idée des lendemains.

En fait, dans peu de jours, on n’en parlera déjà plus, du 1er mai 2012, sauf les citoyens de l’Est de Paris qui iront à la Foire du Trône avec leurs mômes dimanche après (ou avant) le vote et qui se diront qu’ils ont été ballots de ne pas y passer leur soirée du 1er mai plutôt que de regarder Dr House ou les commentaires des défilés à la TV, parce qu’il y a toujours un magnifique feu d’artifice ce soir là du côté du Bois de Vincennes (où l’on peut aussi chercher du muguet en fin d’aprèm’) et qu’avec la crise et la météo pourrie, il ne faut rater, ni un beau spectacle gratuit (et apolitique) ces temps-ci, ni une soirée sous un ciel étoilé, ni un joli bouquet offert, fut-il final ou de muguet, whatever works Labour Day.

D’ailleurs, déjà, aux Amériques où le Labour Day est moins consensuel, on parlait d’autres chose dés le 1er mai : du voyage « surprise » en Afghanistan du Président Obama là où on se fiche complètement des vieilles traditions européennes mais où on est assez pionnier question politique professionnelle et campagnes électorales télévisées, et des manifs étudiantes de Santiago là où est plus fidèle (Fidel ?) aux us et coutumes du vieux monde, avec ou sans muguet.

Quant-à la moitié du monde où le soleil et les travailleurs se lèvent plus tôt, rien à signaler en Allemagne ou en Asie où ça devait simplement bosser comme d’hab’ quitte à avoir proposé aux partenaires sociaux de chez eux une minute officielle de travail en silence pour le travailleur inconnu, mais les journalistes politiques et communicants stagiaires de 2012 devraient s’intéresser plus à ce qui se passe du côté de la Place Rouge où on est redoutablement efficace question campagnes électorales, débats à la TV, 1er mai et touça-toussa de la démocratie réellement populaire et durable du XXIe siècle.

Et dans le cloud, le 1er mai 2012 est déjà aussi totalement has-been que les apéros-facebooks ou le drapeau rouge #InRealLife, mais ça n’empêche pas les rebelles, rouges ou pas, de Twitter des lendemains (lents demains ?) avec le café.

Bonjour (de) #Paris 😉 w/ Audrey Fred & Kay « Funny Face » – http://www.youscribe.com/catalogue/livres/actualite- … ♫ http://blip.fm/~1b7tvb

1er mai OK #Paris, Check-list du débat OK, météo et bourses atones, on peut lire « So What n°5 » #eBook e-publié ce matin http://www.youscribe.com/catalogue/livres/actualite-et-debat-de-societe/so-what-5-1555503

Aung San Suu Kyi enfin au Parlement du Myanmar + rencontre avec Ban KI-moon http://www.youtube.com/watch?v=8xUVYJisJGw

Philippe #Poutou de retour au vrai boulot le lendemain du 1er mai : une certaine idée de la #politique en #France http://aquitaine.france3.fr/info/retour-a-l-usine-pour-poutou-73702303.html

Entre (débat du) 2 mai et (vote du) 6 mai, l’arrivée de #PlanetSolar le 4 mai après le 1er tour du monde 100% #solaire http://www.planetsolar.org/fr/arrivee

Compteur de visiteurs des #eBook sur la plateforme française #Youscribe rétabli, « So What » tome 1 passé à + de 1000 http://www.youscribe.com/catalogue/livres/actualite-et-debat-de-societe/so-what-1382469

#Obama en #Afghanistan : une certaine idée du Labour Day, ses supporters diront qu’il mouille la chemise un jour chômé http://www.20minutes.fr/monde/afghanistan/926837-visite-surprise-barack-obama-afghanistan

Contre-coup d’état raté au #Mali : le mois de mai n’est pas toujours propice aux révolutions, fussent-elles de palais http://www.lepoint.fr/fil-info-reuters/echec-d-un-contre-coup-d-etat-au-mali-01-05-2012-1457095_240.php

Poutine et Medvedev p. une bière au bar Jigouli après le défilé du 1er mai : la #Révolution n’est plus ce qu’elle était http://lci.tf1.fr/filnews/politique/apres-le-defile-du-1er-mai-biere-pression-au-pub-pour-poutine-et-7208326.html

Violent Tradition: Mini-Riots in Berlin Mar May 1 Demonstrations: May 1 celebrations in Berlin were once again http://bit.ly/JMvpNg Retweeted by Renaud Favier

A mettre en agenda si on est à #Paris le 1er Mai 2013, le superbe feu d’artifice (gratuit) de la Foire du Trône http://www.les-bons-plans.fr/bon_plan_paris_detaille.php?id=2355

Renaud Favier : France & Facebook est sorti de presse! http://bit.ly/g8PTOA

Renaud Favier, le Journal nouvelle édition http://bit.ly/dQneRc ▸ Aujourd’hui à la UNE: @frenchactus @twtimes @orangutans

Bonne fête du Travail et bonne chance à ceux qui en ont, n’en ont plus, voudraient en avoir & tous les vrais gens http://viadeo.com/s/QZ4Ny

Bonne fête @ travailleurs, vrais, faux, whatever works, et bonne chance @ les gens, vrais, faux, différents, même … http://lnkd.in/Ut97-B

Happy Workers May 1st Day, and Good Luck for 2012 and next years @ Workers and All Other People http://wp.me/p27ovB-9L

Ce n’est pas encore l’heure du vrai #défilé du 1er Mai, je répète … #RadioLondres #MayDay #May1st … http://fb.me/1on8W8syt

1er Mai 2012 : trois défilés en concurrence à #Paris, So What ? Les pavés vont-ils trembler ? Le monde regarder ? http://wp.me/pJjbe-4v

Let’s Enjoy #May #MayDay #May1st & #Paris 😉 * w/ C. Aznavour & D Reeves « J’aime Paris au mois de Mai » ♫ http://blip.fm/~1b7abo

* * *

Pour oublier que le temps est déjà revenu au gris mouillé après la parenthèse du 1er mai, on peut lire un #eBook garanti 100% sans pluie (mais pouvant contenir des traces d’humour) sur http://www.youscribe.com/renaudfavier/, aller se promener un peu sur un blog où on risque pas glisser sur du muguet fané https://renaudfavier.com/ ou “liker” un café entre un défilé à la TV après (sur) le pont et un débat sur un plateau après la fête du travail, ou vice-versa, sur http://www.facebook.com/cafe.matin.paris.

          
          
         
         
       

RF 2 Mai 2012.

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Actualité, International, Pause Café, Politique, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s