Vu à la TV : chômage, #Cassez, Mali, et de Funès toujours mort (byzeway, Gainsbarre aussi, dommage aussi)

juliette_greco_et_serge_gainsbourg_diaporama Crédits : Gala

Il y a des matins où il faut monter le son de Gainsbarre sur Youtube, pêcher quelques photos d’avant l’interdiction du tabac sur Google images, et laisser les pépères des radios et TV commenter en coin d’écran en écoutant la Javanaise. C’est mieux, pour déguster le café.

gainsbourg-cafe

Non pas que les journalistes du matin soient aussi caricaturalement bonimenteurs sur le chômisme que Montebourg et autres athlètes professionnels de l’élément de langage du commerce ou fait maison mais toujours mastiqué avec application sur la compétitivitude ou autre sujet d’auto-satisfaction gouvernementale, ni d’ailleurs que la stabilisation provisoire du chômage (+300, c’est l’épaisseur du trait si les statistiques n’ont pas été bidouillées) ne soit pas une bonne nouvelle ou que la perspective que Good Year ferme une usine en France soit une réelle surprise alors que les Français n’achètent plus de bagnoles (ou alors des tanks, camions ou véhicules de course allemands ou japonais aussi chers que des appartements mais avec canapés en cuir anglais plus luxe et moins soumis à l’ISF que l’immobilier, et des 4L 2.0 fabriquées en Roumanie ou au Maroc, en attendant la VW low-cost made in China et les nouveaux modèles garantis 7 ans avec prise USB et sièges chauffants/massants à l’arrière made in Korea, pour ceux qui n’ont pas de Rolex, ou qui les collectionnent mais ne peuvent pas se tromper tout le temps) et qu’à part Toyota qui assemble des Yaris près de la frontière belge et Mercedes qui monte des Smart près de la frontière allemande, plus personne de sérieux n’imagine fabriquer, sauf subventions massives empruntées sur les marchés et redistribuées par les Fool-Monty boys et/ou les régionaux de l’étape, des vraies voitures vendables normalement à des clients payant avec de l’argent pas emprunté à taux zéro, gagné au loto ou collecté au taux de 75% et plus si contitutionnalité. Mais la baisse du chômage, c’est aussi crédible que les deux premiers mariages de Gainsbarre, et ce sera bien entendu moins durable qu’une partie d’échecs (pour le reste, qu’il y ait eu anguille sous sucette, ou pas, c’est leur affaire) ou autre Comic Strip avec France Gall.

Serge Gainsbourg

Non pas que les journalistes d’avant l’heure du café soient particulièrement complaisants sur le sujet de la (pas si) jeune et (vraiment) jolie Française rapatriée d’une prison mexicaine en classe affaires Air France avec accueil VIP à Roissy et passage à l’Elysée entre Frigide Barjot et « Plus belle la vie », ni d’ailleurs que la fille ne soit pas à la fois relativement convaincante et passablement séduisante, ni que son histoire soit moins intéressante ou moins bien racontée que celles que nombre d’habitués des plateaux nous servent à longueur d’écrans (c’est sûr qu’avec le passage au 16/9, on a techniquement perdu en hauteur de vue, et qu’avec les écrans plats, on n’a pas gagné en profondeur de champ) avec options maquillage « retour de Maurice », troupeau de groupies au second plan et hashtag pour twitlitants en bas d’écran, mais ceci n’a guère plus importance, et ne concerne directement guère plus de gens, que de savoir si Deneuve et Gainsbarre ont été amants, ou pas, au siècle dernier.

1980_je_vous_aime

Non pas qu’il ne soit pas très excitant de connaitre avant le lever du soleil l’avis de tous ceux qui se disent que les manifs et contre-manifs, ou vice-versa, sur le mariage pour tous, ou pas, sont l’occasion, sinon de prendre parti ou pire, un risque politique médiatisable,  d’être « vu à la TV et sur Twitter » comme Frigide Barjot, ou Pierre Bergé, même s’ils ont raté le coche de la libération de Florence #Cassez (dont on ignore encore si elle va manifester), ne sont pas en tête du Vendée Globe (pas de pot, même si certains skippers avaient un avis, il s n’auront pu manifester ni pour une coalition, ni pour l’autre), ne savent pas s’il va neiger en banlieue Ouest (tiens, Dieu a de l’humour d’avoir fait tomber la neige dimanche dernier et de s’amuser à ne pas départager les deux camps en leur offrant à chacun le même genre de temps gris pas terrible pour le bronzing en ville, mais très potable pour un petit manifesting à Paris à la saison des soldes, en attendant le retour des beaux jours pour les vrais apéros facebook), n’ont pas été assez engagés dans les guéguerres de #UMP ou #PS pour avoir assez de followers sur Twitter ou d’amis sur les réseaux sociaux qui comptent maintenant, pour être classés « Geek d’or » dans Télérama et pouvoir prétendre naturellement à un petit maroquin, un bon siège ou au moins un fromage cool et confortable « à la Lang », au remaniement pour les uns, à l’alternance pour les autres, mais franchement, si le truc était moins instrumentalisé, si le pays était moins fanatique de frondes suicidaires genre guerres de religions et autres affaires Dreyfus ou 68arderies, et si l’alternative pour les journaux TV n’était pas un rave de néo-larzaciens à Notre Dame des Landes ou le témoignage d’un réparateur de Toyota de Tombouctou dont la femme du cousin aurait peut-être été renversée par des gens dont le visage était masqué par un turban dans les années d’avant l’intervention providentielle de la France de François Hollande au Mali mais tout laisse à penser qu’il pourrait s’agir de terroristes apatrides dont on préfère ignorer qui les arme, dont on ne veut pas savoir qui les manipule, et dont on ne serait pas hostile à l’idée que les Algériens les liquident avec courtoisie, mais fermeté, en attendant que l’ONU ou assimilé décide qu’il est urgent d’arriver pour vérifier la pression des pneus des véhicules blindés. Mais on connait la musique, surtout quand c’est tout le temps Boney M, les People ou Dalida, et tout ceci (tous ceux-ci ?) est évidemment à peine plus sincèrement provoc’ et à peine moins médiacosmétiquement cousu de fil blanc que les liaisons de Gainsbarre avec Jane ou Brigitte, et on ne va pas brûler des vieux billets à la TV ou faire trembler de nouveaux vieux tabous (le vieux beaux frémissant face caméra, en revanche, on n’y coupera pas),  dans le poste pour si peu (« Il n’y pas mort d’homme », répèterait Jack qui à de l’humour et de l’à-propos, sinon toujours le sens du réel ou la décence de se taire, mais radote un peu depuis qu’il à dépassé de bientôt 15 ans l’âge de la retraite, et n’a probablement pas été informé que Gainsbarre est mort par ses vieux potes djeuns dont on dit qu’il carottait les primes de cabinet quand il était vraiment aux affaires, ni par son vieux pote dvieux Bergé qui sera aussi en tête de manif mais est réputé plutôt ségoléniste -Ségo a un temps été annoncé à la présidence de l’IMA qui vient d’être offerte à Lang, 73 ans et plein de dents (plein dedans, ça fait « full of it » en British, amüsich, nicht ?)- et a d’autres chats à fouetter, djeuns à coacher et puissants à flatter, même s’il consacre moins de temps à ses collections d’art depuis le décès de YSL, si ses journaux tournent aussi tout seuls que ses autres business, et si ses conseillers fiscaux doivent s’occuper de l’intendance pendant qu’il surfe -assez bien, au demeurant- sur la tendance et les ondes).

charlotte_forever_1985N’est pas Gainsbarre qui veut (heureusement, ça serait musicalement génial et bon pour les comptes de la nation parce que c’est un des artistes pas trop oisif intermittent, pas trop exilé fiscal -alors qu’il aurait pu demander un passeport de sa Russie de racines sans surprendre, voire ébranler, autant que d’autres- , et vendant sérieusment à l’étranger, mais il faudrait imposer l’ethylotest à la TV -cela dit, ça permettrait d’écouler les stocks devenus invendables-, trouver un prétexte constitutionnel pour réformer la loi sur la cigarette aux comptoirs et autres lieux publics -cela dit, ça devrait assez facile de surfer sur le concept d’égalité pour tous, notamment entre les fumeurs et les non-fumeurs, maintenant- et rehausser le niveau général du neurone, parce que les chansons « à la Gainsbarre, ça tangente parfois le 2è degré, et on a perdu l’habitude, entre les éléments de langage de publicitaires intérimaires pour communicants professionnels, ou vice-versa, les slogans de manifestants et artistes permanents pour téléspectateurs et auditeurs intermittents, et vice-versa, et les panneaux de manipulateurs simplets pour journalistes compliqués, et vice-versa), mais quand même, ça serait rafraichissant d’avoir un Gainsbarre pour mettre les pieds dans le plat au JT de temps en temps, entre #Cassez en représentation à l’Elysée entre une détention longue mais heureusement provisoire à Mexico et une installation à Dunkerque (qu’on lui souhaite seulement provisoire sauf si on lui propose le siège de maire pour 2014 et de députée en 2017 ou plus tôt en cas de dissolution, parce que la politique, ce n’est peut-être pas le plus vieux métier du monde, en tout cas ça se discute, mais c’est le seul garantissant un emploi et une retraite en France ces temps-ci), Bergé de passage à Paris pour un défilé de mode et un défilé à la mode (on ne pourra pas dire qu’il s’est défilé, même s’il sait défiler, et honni soit qui penserait à l’anglaise), la Barjot qui laboure le gazon (honni soit qui … d’autant que le cheval ne broute pas comme un vulgaire bovin, il se nourrit avec élégance, et crottine ensuite avec distinction, comme chacun devrait savoir s’il lisait « Polo International » et « Jockey Club Magazine » comme les gens des premiers rangs aux manifs à Paris, ou jouait au tiercé consciencieusement comme tout le monde qui ne sait pas comment dépenser ses allocs en France) sous la Tour Eiffel entre un show et une interview, et les autres twittos en replay de Berlin, Bamako ou leur placard.

SergeGainsbourg_JaneBirkin_Slogan45

Avec tout ça, on a oublié de Funès … heureusement que l’anniversaire de sa mort n’est que dimanche (ça va être difficile de choisir sa chaine demain aprèm’, entre l’inévitable Rabbi-Jacob (hymne à la tolérance) sur la chaine laïque, la Folie de grandeurs sur la chaine politique, DR House sur la chaine pour les ménagères de 50 ans (plus ou moins)  et la Pride sur les chaines de nouvelles continues pour tous ceux qui ne sont que sympathisants, ou opposants, ou pas mais qui sont contre les manifs, ou pour l’autre, peut importe, en tout cas que ça passionne de savoir qui sera à droite de Saint Bergé, si les chiffres officiels de la préfecture monteront lus vite à 15h37 que le dimanche de la manif d’avant, et si les chiffres des organisateurs seront juste un peu plus élevés que ceux des organisateurs de la manif d’avant, aussi grossièrement surestimé que pour toutes les manifs (ou les élections internes de certains partis, voire pays, dans certains bureaux de votes où il n’y a pas que les morts officiels qui votent, mais c’est un autres sujet sociétal, quoique …) mais plus parce qu’il faut dépasser la manif d’avant, et bétonner avant la manif d’après, même si tout le mone s’en fiche parce que le texte de loi est prêt, clientélisme et respect d’engagements électoraux -une fois n’est pas coutume- obligent, et que personne n’a la moindre envie d’aller voir si d’autres démocraties adultes et civilisées n’auraient pas des suggestions à faire, moins encore de monter le truc au niveau européen parce qu’entre les anglais et les allemands, on risque toujours de perdre le contrôle de la situation, voire de finir en slip sous la pluie, ou même de se faire mettre … en minorité.

aventures-de-rabbi-jacob-1973-18-g

En tout cas, avec ou sans de Funès, on a une belle « Zizanie », en France, maintenant …

Renaud Favier – 26 janvier 2013 – Café du matin à Paris

Le bonus : « Je garde le taxi … », tout Gainsbarre en 4 mots.

PS : « De toute façon, les Anglaise … »

PPS : byzeway, Vadim aussi est décédé (en 2000), inutile aussi d’espérer son avis sur les manifs, les fantasmes, le sexe, l’amour, les femmes, la France, les hommes, la politique, les moeurs, les fantasmes politiques, ou les moeurs et fantasmes des hommes et femmes politiques français(es) de ce siècle, mais on peut regarder ses films (ou des extraits sur Youtube si on est loin d’une médiathèque performante et qu’on n’a pas trop les moyens de gaspiller ses allocs ou autres revenus politiquement moins corrects) plutôt que de mettre la TV ou d’allumer Twitter, si on a fini d’écouter Gainsbarre avec le café mais qu’on n’est pas obligé d’aller faire les courses, qu’on n’a pas pas envie d’aller courir les soldes, qu’on ne bosse pas ce week-end et qu’on connait de Funès par coeur.

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Actualité, Compétitivité, Humour, Musique, Pause Café, Politique, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s