« Ensemble, tout devient possible  » … au #Mali, maintenant (et chameau soit qui Mali pense ?)

Et vive le Mali libre !

François Hollande, « icône de la liberté retrouvée » à Tombouctou. Honni soit qui (au Mali dé) penserait que « icône » est un diminutif de « ils déconnent », et/ou que la couverture du saut de puce présidentiel par les médias français ressemble furieusement à un écran de fumée.

Le Président Hollande très attendu au Mali

TV5 monde cadre un peu bizarrement du point de vue administratif franco-français : le bras et la pochette qu’on distingue sur la gauche de l’écran appartiennent probablement au ministre des affaires étrangères de la France, et une petite psychanalyse de la Françafrique sur le sable et autres poussières de grandeur dans le monde tel qu’il va conclurait probablement en une demi-séance de divan que c’est assez « normal », maintenant, d’autant plus que « Fafa » n’est pas de la promotion Voltaire, mais force est de souligner que du temps de Mongénéral et de la grammaire politique française d’avant la réforme de l’orthographe, Couve n’eût pas été égaré hors cadre dans le journal de l’ORTF. Ceci twitté, l’important est que le Président … Traoré impressionne dans la forme et le fond, bien qu’on puisse suspecter qu’il parle sincèrement, sans prompteur ni oreillette, ni trop de communicants experts en discours à triple sens et effet boomerang vers Paris (sinon, il ne répèterait pas « ensemble » comme avant, mais dirait « pour tous » comme maintenant), et que sa tenue, au demeurant parfaite pour les caméras avec une écharpe « à la Barbier » dont on sait qu’elle est à la fois télégénique pour les djeuns qui regardent la TV sur Youtube et le poil néo-rétro qui fait craquer les téléspectatrices d’autour de la cinquantaine et les chômistes bacheliers, ne permette pas de vérifier le biais de cravate à la mode de la France de maintenant (le ministre de la défense de la France est à cet égard remarquable d’alignement vestimentaire sur le patron, même si sa veste est plus négligemment fermée que celle du boss, par ailleurs certainement cousue en France mais pas parfaitement ajustée, c’est normal s’agissant du Président, et si la cravate défensive du ministre éponyme, au demeurant moins négligemment chic, porte de l’autre bord). Au fait, le président de TV5 monde, c’est encore un sarkozyste où on a déjà eu l’occasion de recaser un mammouth politiquement ami et bien connecté comme à l’Institut du Monde Arabe et autres vecteurs de l’image de la grandeur du reflet de la France dans le monde réel ? http://www.youtube.com/watch?v=UdjWY0LkdUc

Sur les écrans non siglés (pas sponsorisés ?), le chameau (en fait, un dromadaire) de Tombouctou offert au Président râle pour passer sur Youtube, sans trop d’espoir que ça serve à quelque chose s’il ne connait pas un animateur TV ou quelqu’un dans une bonne agence de com’, même pas en français comme les autres TV experts du Mali qui savent bien que de toute façon le sujet n’intéresse pas beaucoup le cloud non francophone, sur la France et d’autres guerres pas pour tous et pets pour tout le monde, lui … Byzeway, Hollande réagit avec humour (les perfides sussureront qu’il a une longue habitude familiale et professionnelle des chameaux) et plutôt plus d’intérêt que face aux jeunes chanteuses en tee-shirt traditionnel franco-malien (made in China, sûrement, mais peut-être avec du coton cultivé localement), mais quelqu’un va payer pour ça au Quai d’Orsay, ça sent la mutation vers une ambassade sans eau courante pour le/la fonctionnaire qui non seulement n’a pas imposé la marinière réglementaire pour les chants d’accueil, n’a pas informé le protocole malien qu’on ne dit plus « ensemble », mais pour tous en français de maintenant, n’avait pas prévu un itinéraire dans le champ des caméras pour Fabius en sortie d’avion et pendant le discours du dromadaire, et n’avait même pas fait préparer d’éléments de langage pour répondre au chameau, du coup le Président a été forcé d’improviser, plutôt très bien avec un trait d’humour corrézien sur ce moyen de transport néo-rétro (comme la nouvelle DS, si seulement on était dans les marques de Mongénéral, Couve et Malraux plutôt que sur les trace de Tonton, Jack Lang et Roland Dumas …), sans faire une référence déplacée aux taxis parisiens que n’auraient pas comprise les habitués de véhicules de hautes fonctions républicaines, ni tenter une vanne sur l’écologisme ou la crise qui aurait pu déstabiliser le jeune ministre écolo de la Françafrique … http://www.youtube.com/watch?v=y7rclWk1ZIY

Honneur à TV France 24 qui, non seulement a fidèlement suivi le Président en direct live et abondamment inondé Youtube de films à la gloire du double triomphe des forces armées nationales et du Président de la République contre les rebelles maintenant éparpillés dans les montagnes (genre talibans d’Afghanistan, ça promet …) et les Toyota (pour une fois que des véhicules made by France mettent les fesses rouges à du made in Asia, on ne va pas persifler juste parce que le Paris-Dakar se joue maintenant en Patagonie et se gagne par des bagnoles anglaises appartenant à des Allemands -mais c’est un pilote français qui a gagné, cette année, cocorico !-, où parce que ça pourrait sembler un peu cher aux tribuables d’envoyer des Rafale avec double ravitaillement en vol pour contrôler les identités des pilotes de pickups en burnous, surtout que là-bas il y a peu de chance que l’éthylotest soit positif, et que de toute façon Valls a donné raison sine-die aux citoyens francophones raisonnables qui n’avaient pas bêtement financé les fabricants de ces trucs ridicules pour encombrer les vides-poches déjà chargés de gilets jaunes et autres trucs indispensables pour les gens qui n’ont pas la chance de pouvoir circuler exclusivement en Velib’ et boycottent le TGV parce que, d’abord c’est trop cher, ensuite ça devient dangereux maintenant que les bandes de voyous qui rançonnaient les trains auto-couchettes entre Paris et la Côte d’Azur se mettent à holduper les TGV avec wifi pour cadres « commutants » abonnés voyageant sur frais professionnels, micro-onde près des carrés familles pour étudiants provinciaux n’ayant pas les moyens d’acheter du Nespresso à la voiture bar même s’ils bénéficient de tarifs réduits et appréciant de pouvoir travailler en groupe ou jouer au cartes ensemble dans le train, et Première Classe pour les élus et hauts politiciens fonctionnaires provisoirement dans l’opposition mais voyageant plus ou moins gratuitement pour mieux servir les citoyens tribuables, comme au bon vieux temps des attaques de diligences de Western, scalpage des honnêtes familles et autres traditions  du Far-West). Sur France 24, il est possible que Chirac ait réussi à maintenir un Corrézien pendant l’intérim sarkoziste, ou alors qu’on soit en phase de renouvellement d’état-major, ce qui expliquerait un traitement de l’information de guerre moins favorable aux chameaux, et des titres écrits à l’encre sympathique sur Youtube. http://www.youtube.com/watch?v=Rx-2LDf-lC8

Vive la France, et vive le Mali ! Ceci twitté, toussa-touça dans un désert entre Fort Saganne et Fachoda (ou Kaboul et Paris ?) rappelle furieusement cette bonne vieille blague sur les diplomates français que les fonctionnaires français de Bercy expatriés aiment bien raconter aux attachés militaires français et autres francophones titulaires de passeports diplos d’un ou plusieurs pays dans les cocktails offerts par la République (lire les tribuables présents et futurs, quoiqu’avec la dette, ce soit plutôt les créanciers qui risquent de raquer la douloureuse quand on fera défaut, et qu’avec les restrictions budgétaires, les 14 juillets et autres célébrations incontournables soient de plus en plus sponsorisées par des boites et autres lobbies organisés en corps constitués, voire délocalisées sur appels d’offres auprès des grands hôtels internationaux ayant la place en bord de piscine pour quelques centaines de VIPeople habitués aux dîners mondains en ville, et une cuisine capable d’offrir aux journalistes et autres fonctionnaires invités une bonne image de la France) en l’honneur de politiciens français, pendant les discours de Français que personne n’écoute jamais, même quand le bruit des chameaux ou des flashs ne couvre pas les éléments de discours en(tre) français, mais il est plus … diplomate de l’adapter un peu pour ne fâcher personne de momentanément important et ne pas risquer d’incident diplomatique entre francophones : « Quelle est la différence entre un chameau (ou un dromadaire) et … Montebourg ? Aucune, les deux crient très fort dans le désert, surtout devant les caméras, et Hollande rigole » (la version traditionnelle ironise sur la résistance à l’alcool de certains vieux diplomates du temps d’avant le dialogue social international sur facebook et twit-diplomatie, quand l’eau n’était pas potable en dehors de Paris et où on ne pouvait guère compter sur un rapatriement rapide en classe bizness en cas d’intox du foie ou de la bonne foi, un chameau étant réputé capable de travailler 40 jours sans boire, pas l’inverse, lui …). La version contemporaine sourit (jaune) des (d)ébats parlementaires aussi fatalement stériles qu’un couple pas naturel, dans les cercles parisiens conservant le sens de l’humour devant la manip’ écran de fumée -genre « écoute Boney M et regarde mon doigt en l’air qui montre la lune pendant que je te fais les poches si tu es simple citoyen lambda, te siphonne aussi l’électorat sympathisant des gay prides et autres bobocauses si tu es politicien professionnel et/ou autre élu par les citoyens de la capitale passant la semaine à Paris entre un séminaire de week-end près d’un golf et un meeting électoral du samedi soir en circonscription, et puis je vais boire une coupe à la soirée de Bergé à laquelle tu n’es pas plus invité qu’à n’importe quelle autres soirée pour le microcosme »- du #PS sur #mariagepourtous.

Fume ...

Et vive les chameaux (pareil pour les dromadaires, les éléphants et autres bêtes politiques et/ou francophones, même si elles n’ont pas tous exactement le même sens de l’humour) !

L'avis des bêtes

Renaud Favier – 3 février 2013 – Café du matin à Paris

PS : l’Afrique, ça ne se raconte pas, même avec humour (surtout depuis que les pickups Toyota ont éradiqué les breaks Peugeot), ça s’aime avec amour.

Tout devient possible, maintenant ...

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Actualité, Humour, International, Politique, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s