La neutralité du net, on s’en bat les steaks, non ? C’est pourtant plus crucial qu’une blague de Q corrézienne

Capture-d’écran-2012-07-22-à-14.35.58 Fleur Pellerin Neutralité du Net

Le web, c’est comme la TV : on peut faire confiance au business, aux régulateurs, aux élus européens et/ou parisiens, aux gentils membres des associations, aux pirates, aux usagers et autres tousseux-touceux qui veulent juste le bien-être de l’intérêt général et la qualité de l’exception culturelle. Non ?

net_neutrality

En même temps, comment faire sereinement les soldes, comment avoir l’esprit zen à l’entretien pôle emploi, comment ne pas flipper un peu avant la colo avec anesthésie générale ou la révision annuelle chez la gynéco si on n’est pas pas sûr de la qualité politique et artistique des daubasses sur lesquelles surfent pendant ce temps les ados recomposés auxquels on n’a le droit de rien dire, les mômes de sang avec lesquels on en met plein les murs dés qu’on l’ouvre, et autres Tanguys avec avocats et assistantes sociales qui trainent autour de notre wifi ? http://www.youtube.com/watch?v=wmMJo1OIIAA

Comment être sûr que les copains des mômes qui trainent à la maison quand on n’y est pas et ont les codes wifi ne regardent sous votre identité internet et téléchargent dans un répertoire caché de votre disque dur que du porno soft pédagogique et de bon aloi, ne surfent dans le cloud que sur des sites de rencontre raisonnables made in France et agrées par la CNIL sous votre pseudo, ne rident pas dans des recoins du web étranges, voire étrangers ou même pas clairs qui pourraient vous faire envoyer, vous et votre avatar, en examen In Real Life, en quarantaine de facebook, voire pire, pour complicité d’indécence, prise d’intérêt pour des trucs avec du cuir partout, des boules rouges ou des bananes géantes dans tous les trous, des pédophileries avec mineurs en situation de détresse, des partouzes pour tous et toussa-touça dont on ne peut même pas parler en confession ou au bistrot sous peine d’excommunication (tient, il y a ex et communication, comme pour les histoire de Q à l’Elysée, politisch, nicht ?). http://www.youtube.com/watch?v=DNZmqtzoYaY

En fait, la neutralité du web global, c’est comme plein d’autres toussas-touças glocaux (Global + Local = Glocal, genre quand la crise mondiale amplifie le chômisme en province française, ou quand les déconnades de fonctionnaires internationaux ou européens sous shoot des lobbies empêchent d’abord un charcutier du Cantal de faire des tripoux comme depuis des décennies avec la fraise des vaches de son voisin et le contraignent à fermer boutique parce que mettre son « laboratoires » -on dit comme ça maintenant, parce qu’atelier, ça fait vieux plouc, et arrière-boutique, ça fait sale- aux normes est évidemment économiquement impossible dans un bled où les quelques consommateurs pas encore végétariens ou abonnés à un site internet de livraison de porc allemand, n’ont pas les moyens des politiciens du coin bien nourris vivant entre une résidence de fonctions et un logement social dans le 7ème arrondissement de Paris), genre les affaires privées de gens vivant sur fonds publics, l’environnement réel, la déconomie vraie, et tout le monde tel qu’il ne va pas, dont on ne parle pas trop aux infos pour twittos français normalement autocentrés, militants, encore moyens ou déjà décérébrés, sur quoi même les journalistes de journaux ennuyeux pour excellents Français ne payant pas leur abonnement n’écrivent plus parce que les publicitaires globaux avec pied-à-terre à Paris et mécènes français exilés fiscaux à l’étranger n’aiment pas trop quand vraiment personne ne regarde plus leurs réclames commercialo-politiques, et de quoi les (e)lecteurs normalement veaux à godillots préfèrent ne rien savoir, parce que c’est compliqué et qu’on n’en parle pas trop à la TV normale entre les spéculations sur la santé des people hospitalisés en France, les pronostics pour le foot français, la politique française et autres sports professionnels français sur lesquels les honnête citoyens peuvent parier sans enfreindre de lois françaises, et les exégèse des discours de voeux en français aux vieux corps constitués et autres clubs de bridgeurs corréziens, baisocrates bien assis en demi-sommeil attendant le cocktail, et autres forces mort-vivantes de la nation applaudissant quand le côté public du prompteur clignote.

Voeux François Hollande 2014

Enfin, le surf internet, les twits, les pages facebook, les blogs, c’est comme le Q et la politique professionnelle en France, c’est des affaires privées pour les grandes personnes de plus de 18 ans, qui doivent se régler en privé. Sûrement que tout ira bien tant que l’humour réel des gens normaux en France et des politiciens français dans leur bulle ne sera pas régulé par des webmasters étrangers, des propriétaires des réseaux, ou des gens dont les mentors, sponsors, mécènes, clients, camarades et/ou amis ne partagent pas le même excellent (et obligatoire) sens de l’humour corrézien que les Français normaux http://www.youtube.com/watch?v=nX3TFU5XKWY

Jusqu’ici, dans le cloud, tout va bien.

Renaud Favier – 18 janvier 2014 – Facebook Café du matin à Paris – LinkedIn

Bonne Année 2014 à tous, même aux prédateurs du web, aux pirates du net, aux twittos compulsifs, aux trolls de la blogosphère, aux stagiaires du bigbrother de facebook, aux conseillers techniques et communicants de Fleur Pellerin, et à ceux qui y comprennent encore quelque chose.

Santa Joyeux Noël 2014 Crédits : Flubé     bonne année 2014 Crédits Geluck

Restons cool ces temps compliqués, et bon tout vers un avenir serein sous le soleil.

Sail On          Renaud Favier vous souhaite une délicieuse année

Bonus : Le CSA est-il dans le coup ? http://www.youtube.com/watch?v=5S5t7f9z_3Q

Bonus 2 : Et Hadopi dans tout ça ? http://www.youtube.com/watch?v=ttpE284U1Jo

Bonus 3 : Heureusement on a Twitter http://www.youtube.com/watch?v=R4bCL9_qs_E

* * *

Love Amour Café Coffee Renaud Favier

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Actualité, Humour, International, Pause Café, Politique, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s