« Révolution » … vous avez dit, pensé, écrit, (é)lu, vu : « révolution » … comme si c’était une révolution (en marche ?) …

« La révolution n’est pas un dîner de gala ; elle ne se fait pas comme une oeuvre littéraire, un dessin ou une broderie ; elle ne peut s’accomplir avec autant d’élégance, de tranquillité et de délicatesse, ou avec autant de douceur, d’amabilité, de courtoisie, de retenue et de générosité d’âme. La révolution, c’est un soulèvement, un acte de violence par lequel une classe en renverse une autre. » (Mao Zedong, Le Petit Livre Rouge, 1966)

« This is a revolution » … ou pas.

Maintenant que notre révolution de salon parisien est terminée, on peut aller refiler chez Boulinier, Gibert, ou à sa belle-mère, la brochure publicitaire opportunélectoralement sortie fin 2016, en appui de la campagne électorale moitié « Perfect Storm », moitié « Lucky Strike », du Che Guevara du politicosme qui a ringardisé, et pourrait éjecter de leurs sièges en velours, voire cuir, un petit paquet de vieux de la vieille politique franchouillarde, d’abord aux législatives, ensuite en karchérisant un peu côté nominations d’apparatchiks et autres parachutages.

Ou pas tant que ça …

En attendant de voir (ou pas), on peut profiter en coin d’écran de ce qu’un(e) « geerate » cinéphile, voire rebelle, (geek+pirate) a balancé dans Youtube le film de Sergio Leone de 1971 (qui sera vite éradiqué par les robots de Google, à déguster dés qu’on trouve 2 heures et demie) …

… mais dont la bande-annonce devrait survivre un peu plus longtemps …

… dont la scène d’ouverture reste un classique regrettablement négligé dans les formations pour candidats aux législatives se réclamant de telle ou telle révolution en marche …

… dont la scène du pont devrait être le clou du premier séminaire gouvernemental (d’après les législatives, que l’équipe soit moins provisoire, et plus complète) …

Et dont la phrase fétiche, « Planque-toi, connard », vaut presque d’autres répliques cultes des western spaghetti, genre « Toi, tu creuses », tandis que la musique rappelle un peu « Butch Cassidy et le Kid », une référence dont on parlera encore dans cent ans …

Révolution, vaste programme …

Reno – mai 2017, entre la présidentielle et les législatives

PS : rien de nouveau sous le soleil de mai, on en était au même point en 2012 https://renaudfavier.com/2012/02/11/its-2012-stupid-occupy-vous-aussi-de-revolution-evolution/

PS2 : ça fait des siècles qu’on surfe là-dessus https://renaudfavier.com/2013/12/02/la-revolution-en-surfant-maintenant-en-france/

 

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s