Du Qui au Quoi, c’est comme du QI au Q, une seule lettre ne vous manque pas

Un de mes éternels sujets de projet de bouquin abscon porte sur le passage du Qui au Quoi, de l’humain en cours de civilisation qui cherchait à savoir qui il était, d’où il venait, si le cuit valait le cru, et où trouver une bonne bibliothèque après tel ou tel inévitable voyage plus ou moins fatal, entre autres interrogations existentielles, sinon existentialistes, au ramolli du bulbe se demandant ce qu’il est en se grattant le nombril, s’il y a des subventions, des pilules, et des aides psychologiques pour rester comme ça, changer d’être, ou juste naufrager face caméra, et où aller se faire bronzer en hiver, trouver du sexe tarifé plus abordable toutes options qu’autour de Saint Germain des Prés, et consommer un truc industriel pas cher avec du wifi pour le jeu vidéo et un parking gratuit pour le 4/4 de ville.

Mais mon éditeur exige une daube écrite avec de la ponctuation pour enfants pour acheteurs de prix littéraires à poser sur la table basse du salon ou la table de nuit selon à qui on veut monter qu’on achète des bouquins.

RF – 30 octobre 2018

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s