Glamour, toujours glamour

C’est l’Amérique ! DSK is back, ça va relever le niveau de la (com) politique après les (d)ébats sur la teneur en sucre de la TVA des sodas au Futuroscope de Poitiers ou la teneur en jaune de la tête d’oeuf des Verts. S’il se présentait aux sénatoriales comme tout le monde ?

Le Sénat, c’est LA vraie bonne idée. Même pas besoin de Porsche pour y aller depuis la place des Vosges, un coup de Vélib’ pour traverser la Seine et hop! dans le sein des saints de l’innovation politique nationale. Charmes discrets du jardin du Luxembourg, luxe cosy d’un des Palais les plus confortables de la République, bonne cusisine et pas trop de tentations féminines de ce siècle dans la boutique, et puis c’est à un coup de pédale (ou de grosse Peugeot noire comme celle avec laquelle il est revenu de Roissy, rompant avec la très mauvaise habitude des Panzers noirs) du Café de Flore et de Solférino. Et sur un concours de circonstance, un changement de majorité de la très vénérable institution sur un mouvement d’humeur de grands électeurs et sur un malentendu on a vite fait de se trouver « vice-président de la République » … Et surtout, si Placé gagne le siège que #PS lui a concédé grâce au buzz que lui a offert un umpiste inconnu à Marseille et si Mélenchon n’est pas élu à de plus hautes fonctions mi-2012, ils pourront créer un soviet de rebelles de la gauche révolutionnaire réelle au cas où les zétudiants et autres zindignés brûleraient quelques vitrines et plus si affinités dans le quartier à un moment ou un autre.

Sinon, rien n’empêche les révolutionnaires #PS de faire table rase du passé récent et de remettre leurs mouchoirs là où ils étaient jusqu’à début mai 2011 (ah! le 10 mai sponsorisé par les Inrocks à la Bastille, quelques jours avant qu’on se demande s’il n’allait pas finir ses jours embastillé en exil …) parce que quand même, on est en France, pas dans un pays où on change de président à tort et à travers juste pour une petite histoire d’amour ou d’écoute clandestine. D’ailleurs, même aux Amérique, on n’est plus au temps du Watergate, le monde a changé (Le Monde et la politique, pas trop) depuis le Monicagate. By the way, si vraiment les sondages ne sont pas bons, rien n’interdit non plus à Anne Sinclair de jouer les Hillary Clinton, voire de tenter d’aller one step beyond vers l’Elysée : cela s’est vu en Argentine ou en Thaïlande récemment et comme DSK n’a pas de frère actif en politique à la différence de feu JFK (honni soit qui penserait aux société secrètes), whatever glamorous family works.

Anne Sinclair en politique pour joindre l’utile à l’éligible ? Rien ne l’indique et Christophe Borgel n’en parle pas à la TV mais on n’a pas rien vu ou entendu de tellement convaincant aux diverses universités d’été de la politique gauloise et le « précédent » Clinton n’est pas anodin.

Sinon, « King of the Cool 2011 » jouant les Thomas Crown de la politique gauloise, ça aurait de la gueule. Ce serait bien sûr un peu borderline pour les vieux de la vieille d’une certaine idée de la France des siècles d’avant le monde réel du 3ème millénaire, ça mettrait en dépression profonde une bonne partie des éléphants et autres primaires et ça donnerait l’occasion aux « Marleix de service » de faire les petites phrases médiatisées sans lesquelles les buvettes des universités d’été ne seraient que des comptoirs comme les autres. Comme ils ne lisent pas trop et que même pas ils fréquentent les terrasses du Flore ou du port (n’importe lequel du moment que c’est chic, qu’il y a des people et que les micros de médialand sont branchés) pour savoir ce qu’en pensent BHL et autres incontournables, ça tournerait autour de trucs que tout le monde au bar a vu à la TV type « Inglourious basterds », ou un clin d’oeil un peu lourdingue aux djeuns zélecteurs genre « Grey’s Anatomy ».

Mais, tant qu’à avoir eu la sagesse d’abandonner les grosses bagnoles allemandes stupidement rapides en dehors de chez elles et suicidairement coûteuses qu’on soit politicien tout sauf allemand ou cadre sup tout sauf fils du patron en début de négociation de pré-retraite, King of Cool & Co. pourraient prendre un peu de champ, cultiver un peu leurs jardins français, au moins jusqu’à la fin de l’été avant de chercher un coin avec du wifi pour l’iPad et une ligne téléphonique directe sur « Master of the Universe Club ».

Ah! le glamour

Renaud Favier – renaudfavier.com – musique ! – 4 septembre 2011

          

Ps : en tout cas il est très satisfaisant que le couple DSK ait choisi des moyens de transport volant et roulant « made in France » et très raisonnable de leur part d’être rentrés chez eux et de ne pas avoir cherché un palace à Paris pas encore vendu à ceux à qui on a donné 2000 ans d’économies pour bourrer de diesel des virilités d’apparat importées et rouler à vitesse déraisonnable (illégale, aussi) vers l’exil fiscal, le golf à la montagne et autres plages privées pour les premiers, le désastre d’autant plus annoncé pour les nombreux derniers que si on n’a pas les moyens d’entretenir sa grosse bagnole noire made in elsewhere comme il faut, ça peut vite devenir des cercueils roulants avec pièces détachées contrefaites et électronique bidouillée. Ils auraient pu tourner longtemps malgré l’appli iPhone « Trouver un coin discret où le room service sert les pâtes aux truffes à toute heure sans entrer dans les chambres occupées » et en plus ça n’aurait pas donné l’occasion au voisin Jack toujours là quand il y a des micros de causer à la caméra sur le chemin de sa gym du dimanche et tout le monde aurait encore dû louer un jet pour aller coucher à Marrakech. Galère …

C’est fini pour aujourd’hui.

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Actualité, Compétitivité, International, Politique, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Glamour, toujours glamour

  1. Ping : Qu’en dirait … Panoramix ? | Renaud Favier : Café du matin à Paris

  2. Ping : Qu’en dirait … le bolot occidental ? | Renaud Favier : Café du matin à Paris

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s